Des poulains aux portes du "jockey club

Autres informations / 03.06.2010

Des poulains aux portes du "jockey club

PARTANTS  

SAINT-CLOUD, VENDREDI

Après   avoir   visité   Chantilly, Compiègne et Maisons-Laffitte, le

Prix Matchem (L) se dispute, comme l'an dernier, sur le parcours des 2.000m de

Saint-Cloud. Seulement cinq poulains composent la liste des candidats. Mais la

qualité est au rendez-vous puisqu'il s'agit en fait de poulains qui ont couru

les préparatoires au "Jockey Club", sans réussite, et qui visent donc

désormais endessous du meilleur niveau.

Après avoir sellé victorieusement Cavalryman (Halling) dans

la précédente édition – lequel allait ensuite s'adjuger le Grand Prix de Paris

(Gr1) puis le Prix Niel (Gr3) avant de se classer troisième dans

"l'Arc" –, André Fabre présente cette année Royal Revival (King's

Best). Et, comme le tenant du titre, ce beau poulain (acheté 280.000€ en août

2008 à Arqana par John Ferguson) est passé par la case "Greffulhe

(Gr2)", le 8 mai sur ce parcours. Ce jour-là, après avoir patienté en

troisième position, il devait se contenter de la quatrième place, à près de quatre

longueurs du vainqueur, Ice Blue (Dansili). Si son entraîneur avait décidé de

le présenter directement au niveau Gr2 après une seule sortie victorieuse à

2ans, cela suggère suffisamment de qualité pour être à l'arrivée de cette

Listed.

 

War Monger retrouve Saint-Cloud

Royal Revival devra néanmoins composer avec quatre

adversaires ambitieux. À commencer par war Monger (Linamix). Frère de wajir

(Danehill Dancer), ce pensionnaire d'Élie Lellouche a remporté ici-même son

unique course disputée à l'âge de 2ans. C'était à l'occasion de ses premiers

pas en compétition, et War Monger devançait de cinq longueurs Celtic Celeb

(Peintre Célèbre). Cinq mois plus tard, lors de leur rentrée commune dans le

Prix Maurice Caillault (L), toujours à Saint-Cloud, le dernier nommé prenait sa

revanche sur le représentant de l'Écurie Wildenstein, lui prenant une tête au

passage du disque avant de se classer deuxième, le mois dernier, du Prix Hocquart

(Gr2). Aujourd'hui, Celtic Celeb est l'un des nombreux prétendants du

"Jockey Club". Cinquième, en finissant honorablement en pleine piste,

du Prix La Force (Gr3), War Monger retrouve ici l'hippodrome du Val d'Or avec

de solides prétentions, à l'image de Speartooth (Hernando), qui, comme lui, a

gagné à Saint-Cloud avant de terminer huitième et dernier de l'épreuve

précitée.

 

La bonne ligne d'ustilago

Dixième du Prix de Crèvecœur (F) en débutant alors que de

bons bruits couraient sur sa candidature, ustilago (Lando) n'a trouvé que

Lumineux (Motivator) pour lui barrer la route du succès dernièrement, dans le Prix

de Champerret (B). Lumineux fait partie de la liste des engagés dans le Prix du

Jockey Club (Gr1), car il a séduit André Fabre lors de son dernier galop et,

s'il déposait totalement l'opposition dans le Prix de Champerret, il n'en

demeure pas

Moins qu'être son dauphin est plutôt flatteur et prometteur.

 

Un poulain invaincu

Présenté par Alain de Royer Dupré, Mellon Martini (Sadler's

Wells) s'est produit une seule fois en piste pour une victoire. C'était sur les

1.600m du Prix des Fontaines, à Chantilly. Il s'était montré ce jour-là très

accrocheur. Le rallongement de quatre cents mètres ne devrait pas lui poser de

problèmes majeurs et sa prestation sera à suivre, surtout qu'il s'agit du

premier produit d'une grande jument américaine, Sand Springs.