Deux filles de doyen face à deux étoiles

Autres informations / 26.06.2010

Deux filles de doyen face à deux étoiles

Abu Dhabi Prix de Malleret (Gr2)

Comme chaque année, le Abu Dhabi Prix de Malleret (Gr2 –2.400m)

ne recense pas beaucoup de partantes. Sur les dix dernières années, elles

étaient, en moyenne, à peine plus de six au départ. Six, c’est d’ailleurs le

nombre de pouliches de 3ans qui y prennent part cette année.

Malgré le faible nombre de participantes, la qualité ne fait

pas défaut à ce Prix de Malleret. Trois d’entre elles ont déjà décroché du

caractère gras et deux autres se présentent auréolées d’une ???JdG rising star

?. Pour les pouliches qui vont jouer un bon rôle, cette épreuve est un bon

tremplin pour les Gr1, avec en ligne de mire le Prix Vermeille (Gr1), celles

qui seront battues auront l’occasion de ce racheter cet été à Deauville dans le

Prix Minerve (Gr3 – 2.400m). Aucune des

participantes n’ont participé aux Gr1 printaniers, les Prix de Diane et

Saint-Alary, mais toutes se placent parmi les meilleures de leur génération.

deux filles de doyen…

Les premiers de doyen (Sadler’s Wells) ont 3ans cette année

et sur les neuf chevaux qui ont été vus en compétition, trois se sont déjà

imposés et deux sont black type, à savoir lady’s purse et peacoat, que nous

retrouvons aujourd’hui au départ du Prix Malleret. Entraînée par HenriAlex

Pantall, la première nommée est invaincue en trois tentatives. Elle a obtenu son

caractère gras sur la piste de Toulouse à l’occasion du Prix Caravelle (L) et

est ensuite montée d’un ton dans le Prix de Royaumont (Gr3), la meilleure

préparatoire au "Malleret". Quant à Peacoat, c’est à Fontainebleau

qu’elle a obtenu le précieux black type. La grande alezane d’André Fabre n’a

pas encore montré ses limites. Elle s’engage pour la première fois dans les

Groupes et présente la particularité d’être la seule à ne pas avoir déjà

rencontré l’une de ses adversaires.       

 

…et deux rising stars

Si les deux filles de Doyen se présentent comme les deux

pouliches à battre, n’oublions pas que deux ???JdG rising stars ??se présentent

aussi au départ de ce Gr2. pearl away (Gold Away) a obtenu sa distinction lors

de ses débuts victorieux dans une "B". Attentiste, elle avait

tracé une remarquable fin de course pour l’emporter

facilement. Depuis, elle s’est classée à deux reprises deuxième des Gr3 Prix

Cléopâtre et de Royaumont. La pensionnaire d’Yves de Nicolay a de la qualité,

beaucoup même, et mérite d’être sacrée dans une telle épreuve.

Battue par Lady’s Purse en dernier lieu, elle ne semblait

pas en mesure de pouvoir la dominer et a l’occasion de prendre sa revanche.

L’autre étoile est la représentante du Prince Karim Aga

Khan, shamanova (Danehill Dancer), une pouliche qui est la seule à se présenter

pour la première fois dans une épreuve semi-classique. Deuxième en débutant de

l’important Prix de Chaillot (F), elle a ensuite remporté son maiden dans le

Prix de l’Allée au Cygnes (F) puis son étoile sur la piste de Saint-Cloud en

triomphant dans le Prix Luth de Saron (D). D’une "D", elle passe à un

Gr2, la marche à grimper est assez haute mais elle est issue d’une famille

longue à venir, comme ses sœurs shamdala (Grand Lodge) et shamakiya (Intikhab),

qui ont toutes deux débuté au printemps de leur année de 3ans, avant de devenir

des lauréates de Groupe en puissance.

 

LA LIGNE DU ROYAUMONT

Disputé sur 2.400m à Chantilly, le Prix de Royaumont (Gr3) est

la principale épreuve préparatoire au Prix de Malleret (Gr2). Ces deux épreuves

font partie de la filière traditionnelle pour les pouliches de 3ans sur la

distance classique. Ces cinq dernières années, trois lauréates du

"Malleret" avait auparavant participé au Prix de Royaumont, sans se

classer plus loin que deuxièmes. Cette année, elles sont quatre à avoir pris le

départ du Gr3 cantilien. Les trois premières et la septième (près des

premières). Lady’s Purse et Pearl Away formaient le couplé gagnant et dans leur

proche sillage, on retrouvait Never Forget (Westerner), qui concluait à plus de

deux longueurs du duo de tête.  La

protégée d’Elie Lellouche avait auparavant remporté une Listed sur 2.200m à

Longchamp. En dernier lieu, elle ne paraissait pas en mesure de pouvoir inquiéter

ses rivales et il faudra qu’elle ait beaucoup progresser pour inverser la tendance.

L’autre participante est oekaki (Martillo), elle avait conclu septième à la

lutte pour la quatrième place. Une longueur la séparait de Never Forget alors

qu’elle participait pour la première fois à une course labellisée Groupe.