Fuissé sur les rails d'un premier groupe

Autres informations / 12.06.2010

Fuissé sur les rails d'un premier groupe

DIMANCHE À CHANTILLY       

Le Prix du Chemin de Fer du Nord (Gr3) édition 2010 a rassemblé

un lot plus relevé que les années précédentes. On retrouve ainsi au départ la lauréate

de la Poule d’Essai des Pouliches 

(Gr1)  2009,  elusive 

Wave  (Elusive  City), 

la  ????jdg rising star ??Fuissé

(Green Tune), deuxième du Prix du Jockey Club (Gr1) 2009, sweet Hearth (Touch

Gold), deuxième du dernier Prix de la Forêt (Gr1), et vertigineux (Nombre

Premier), vainqueur du Prix du Muguet (Gr2) l’an passé. Ces quatre concurrents

devraient jouer les premiers rôles avant de viser beaucoup plus haut, en France

comme à l’étranger.

Impressionnant aussi bien par ses accélérations que par

l’amplitude de ses foulées, Fuissé est proche d’un premier succès de Groupe.

Avec l’âge, il paraît de taille à s’affirmer face aux meilleurs sur le mile,

une distance sur laquelle le préfère son entraîneur, Christiane Head-Maarek.

Deuxième du  Prix  Thomas 

Bryon  (Gr3),  quatrième 

du  Critérium International et battu

dans les cent derniers mètres par le Havre (Noverre) dans le french derby, Fuissé

mérite son Groupe. Après une bonne rentrée, il s’est imposé dans le Prix de Montretout

(L), en laissant sur place un certain dalghar (Anabaa), gagnant depuis du Prix du

Palais-Royal (Gr3) et au départ des Queen Anne Stakes (Gr1) la semaine prochaine.

Tous les feux sont donc au vert pour Fuissé, qui, comme lors de sa dernière sortie,

sera aidé par le leader rectangulaire (Anabaa).                       

 

Elusive Wave, après ses malheurs dans le "Muguet"

Meilleure pouliche française sur 1.600m à 3ans, Elusive Wave

a accompli une saison quasi-parfaite puisque après son succès dans la Poule d’Essai,

elle a terminé quatrième des Coronation Stakes (Gr1) et surtout deuxième du Prix

Rothschild (Gr1) derrière la ???jdg rising star ? goldikova (Anabaa). Elle s’est

ensuite fait peur dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) où elle a refusé le

départ. Voilà pour la saison 2009 de la championne de Martin Schwartz. Pour sa rentrée

2010 dans le Prix du Muguet, la pensionnaire de Jean-Claude Rouget a terminé cinquième

sur huit. Mais à sa décharge, après un bon parcours, elle s’est rapprochée le long

de la corde avant d’être gênée par sehrezad (Titus Livius) qui s’est rabattu devant

elle. Elusive Wave a donc dû être reprise au moment crucial. Avec un meilleur parcours,

elle fait partie des premières chances.

 

Vertigineux découvre Chantilly

Vertigineux est le cheval de cœur de son entraîneur Carole Dufrèche.

Depuis ses premiers pas en compétition, il n’a cessé d’accuser des progrès pour

atteindre le niveau des meilleurs milers français, comme en témoigne son succès

dans le Prix du Muguet 2009. Triple vainqueur de Groupe, il a également voyagé jusqu’à

Dubaï pour prendre une deuxième place de Gr3. Connu pour apprécier le parcours de

Saint-Cloud, Vertigineux fait aussi la corde à droite, mais il découvrira l’hippodrome

des princes de Condé. Lors de sa dernière course, dans le "Muguet", il

n’a perdu la troisième place que tout à la fin et peut, avec deux courses dans les

jambes, décrocher un nouveau Groupe. Surtout que quatre des dix derniers lauréats

du Prix du Chemin de Fer du Nord (Gr3) venaient juste de courir le Prix du Muguet.

 

 

Sweet Hearth sur sa piste de prédilection

Entraînée par Alain de Royer Dupré, Sweet Hearth a déjà couru

quatre fois à Chantilly pour deux places et surtout deux victoires dont le Prix

de la Cochère (L). Véritable jument de Groupe, elle a besoin d’un rythme sélectif

pour donner sa pleine mesure, mais contrairement à plusieurs de ses rivaux, elle

évoluera sur une piste qu’elle connaît parfaitement. Ses fins de course tranchantes

peuvent lui permettre de venir disputer la victoire dans la phase finale.

 

Border Patrol, avec l’appui du terrain souple 

Border Patrol (Selkirk) représentera l’Angleterre dans le Prix

du Chemin de Fer du Nord. Ce pensionnaire de Roger Charlton a gagné un Gr3 au Curragh

l’an dernier avant de prendre la deuxième place du Prix Perth (Gr3), à chaque fois

sur des terrains assouplis. On peut lui pardonner son échec  dans  le  Sandown 

Mile  (Gr2)  puisqu’il 

affrontait notamment Paco Boy (Desert Style), récent lauréat des Lockinge

Stakes (Gr1). Et avec l’aide des récentes pluies en région parisienne, Border Patrol

peut viser une place.

 

 

Verbatim

Christiane Head-Maarek, entraîneur de Fuissé, 1er du Prix de

Montretout : « Il a un peu flotté, mais c’est normal qu’il réagisse comme cela.

Il a fait une rentrée à moitié prêt [troisième du Prix Jacques Laffitte (L), ndlr],

alors qu’il n’avait pas couru depuis juin 2009. En plus, Stéphane Pasquier le montait

pour la première fois et il ne le connaît pas encore très bien. J’ai trouvé le rythme

de la course rapide et régulier grâce au leader. C’est bien pour Fuissé qui a une

action très longue. Maintenant, il devrait sûrement être revu dans les courses de

Groupe, entre 1.600m et 2.000m. »