Glamstar fait ses débuts en obstacle

Autres informations / 10.06.2010

Glamstar fait ses débuts en obstacle

 

AUTEUIL, Vendredi

Prix de Royan

Le Prix de Royan a attiré beaucoup de participants et a donc

été logiquement dédoublé. Dix-huit numéros composent le premier contre dix-sept

pour le second. Cette course aux conditions spécifiques regroupe divers

profils, comme des chevaux inédits, des rentrants, des chevaux inexpérimentés

et des reconvertis.

Dans le premier peloton, deux noms se distinguent, celui de

Sourire aux Lèvres (Robin des Champs), qui est le frère utérin de Rendons Grâce

(Video Rock). Trop offensif lors de ses débuts, il avait ensuite

"coincé" dans la phase finale pour finalement se contenter de la

sixième place. Mais sur la foi de ses origines et de ses performances en plat,

il doit se réhabiliter. L’autre nom qui attire l’attention est celui de

Glamstar (Numerous), qui a quitté les boxes de Jean-Claude Rouget pour ceux de

François Belmont. Quatrième du Prix de Guiche (Gr3) l’année dernière, puis

dixième du "Jockey Club", il faisait partie de la génération dorée de

l’entraîneur palois. Un seul partant va faire ses débuts en compétition, il

s’agit de Le Telagh (Equerry), qui défend l’entraînement de Guy Cherel.

 

Le deuxième peloton

Sur les dix-sept candidats du deuxième peloton du Prix de

Royan, trois restent sur un succès sur les balais. Code Rouge (Peintre Célèbre)

vient de gagner confortablement sur la piste de Compiègne et va rendre du poids

à l’ensemble de ses adversaires, à l’exception de The Raptor’s (Caballo

Raptor), qui vient lui aussi de s’imposer en obstacle, mais sur la piste de

Cholet. L’autre cheval qui reste sur une victoire est une pouliche, il s’agit

d'essarai (Kapgarde), présentée par Dominique Bressou, qui vient elle aussi de

triompher à Compiègne, devant Saturne Collonges (Dom Alco), un "Rolland"

estimé.