"j.b." eyquem sur liliside dimanche

Autres informations / 03.06.2010

"j.b." eyquem sur liliside dimanche

À  Chantilly,  dimanche, Liliside (American Post) sera au

départ du Prix de Sandringham (Gr2). Son jockey, Jean-Bernard Eyquem,

normalement mis à pied à cette date, lui sera finalement associé. Car le pilote

a utilisé son "joker" lui permettant de monter non seulement le Prix

de Sandringham mais aussi toutes les autres courses de la réunion classique.

Mis en place il y a un an, ce "joker" permet à n'importe quel jockey

de monter une réunion pendant une période de mise à pied. Il ne peut être

utilisé qu'une fois par an et seulement si la sanction du jockey n'excède pas

quatre jours de mise à pied. Jean-Bernard Eyquem a écopé d'une mise à pied de

dix jours au total, mais pour des infractions différentes et chacune de ces

sanctions ne dépasse pas quatre jours. Ainsi, il a pu demander à France Galop

d'utiliser ce fameux "joker".