Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Kilo alpha était bien lunée

Autres informations / 09.06.2010

Kilo alpha était bien lunée

LONGCHAMP, Mardi

Pouliche pleine de classe, kilo alpha (king’s best) est tout

autant pleine de caractère – comme son propre frère runaway – et ce mardi à

Longchamp, elle était décidée à s’employer, suffisamment pour remporter de bout

en bout le Prix du Bois Rouaud (B). « Kilo Alpha n’est vraiment pas commode,

nous a confié Christiane Head-Maarek, mais quand elle est dans cet état

d’esprit, ça va beaucoup mieux. » Son mentor paraît toujours très inquiète

lorsque sa pouliche se déplace sur un hippodrome, elle fait attention au

moindre détail qui pourrait contrarier sa protégée et lorsqu’on lui demande ce

qu’elle envisage pour la suite de son programme, la réponse est évasive. « Avec

elle, c’est difficile de prévoir quelque chose. On va essayer de lui trouver

une Listed, mais on ne sait jamais ce qu’il va se passer. » Kilo Alpha a montré

beaucoup de qualité à 2ans, et comptait parmi les meilleurs espoirs de son

entraîneur, ce qui en dit long sur son potentiel, sachant qu’elle est une

contemporaine de special duty (Hennessy). Elle avait été malheureuse lors de

ses débuts dans le Prix de Toutevoie (F), remporté par la bonne darma (Danehill

Dancer), d'ailleurs ???Jdg rising star ?. Elle avait ensuite gagné son maiden

sur la ligne droite de Maisons-Laffitte, décrochant ainsi son ticket pour le

Prix Marcel Boussac (Gr1), où elle n’avait pu jouer qu’un rôle secondaire, mais

elle courait à un peu plus d’une semaine d’intervalle seulement. Pour sa

rentrée en 2010, elle a fait une rentrée convaincante en se classant deuxième,

mais après s’être montrée très allante. Elle obtenait ce classement sur sa

classe naturelle et aurait sans doute gagné si elle n’avait pas fait preuve de

caractère dans le sillage des animatrices. Pour sa deuxième sor-tie publique,

elle a changé de tactique en optant pour une stratégie offensive. Tout de suite

aux avant-postes, Kilo Alpha n’a attendu personne en rentrant dans la phase

finale et n’a jamais été inquiétée. En retrait, la lutte a fait rage pour les

accessits ; m????????????????

(Whipper) s’est adjugée la deuxième place devant deux pouliches qui n’ont pas

pu être départagée par la photographie, la favorite plain vanilla (Kendor) et lonsome

Drive (Domedriver).

 

Plain Vanilla est toujours maiden

Malgré ses récents bons accessits au niveau Groupe,

cin-quième du Prix Saint-Alary (Gr1) et quatrième du Prix Vanteaux (Gr3), Plain

Vanilla n’a toujours pas remporté une course et a dû se contenter de la

troisième place à plus de trois longueurs de Kilo Alpha. « Je suis un peu déçu,

nous a déclaré Philippe Van de Poële. Elle a été prise de vitesse au moment du

démarrage. En revenant sur 1.600m, elle a peut-être perdu un peu de vitesse,

mais elle est sur sa dis-tance entre le mile et 2.000m. » Plain Vanilla est

toutefois à créditer d’une bonne fin de course.

 

La nièce de Dancig Brave

Élevée par Juddmonte, Kilo Alpha est la propre sœur de runawy, cheval de classe mais également

assez compli-qué. L’année dernière, il s’est classé troisième du Prix d’Ispahan

(Gr1). Mère de Kilo Alpha, anasazi(Sadler’s

Wells) n’a pas été inoubliable en compétition (six courses sans victoire), mais

elle a surtout pour elle d’être la sœur d’un champion d’exception, à savoir

Dancing Brave (Lyphard), lauréat de l’un des meilleurs "Arc de

Triomphe" des vingt-cinq dernières années, devant Bering et Triptych.