Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le "jockey club" en dix questions

Autres informations / 06.06.2010

Le "jockey club" en dix questions

Pourquoi l'édition 2010 est-elle si ouverte ?

La distance du "Jockey Club" est passée en 2005 de

2.400 à 2.100m, mais le programme des préparatoires n’a pas été réaménagé.

Ainsi, depuis cinq ans, il n’existe plus de "voie royale", chargée

d’organiser une présélection. Les préparatoires sont "éclatées". Cela

explique que la course semble plus ouverte. Ainsi, chaque vainqueur d’une des multiples

préparatoires peut prétendre avoir sa chance le premier dimanche de juin.

 

Le raccourcissement de la distance du "Jockey

Club" fait-il de la Poule d'Essai la meilleure préparatoire ?

Depuis que le "Jockey Club" est passé sur 2.100m,

de nombreux chevaux issus de la Poule d'Essai des Poulains viennent le courir

avec une chance. La première année du "nouveau Jockey Club",

Shamardal (Giant's Causeway) a ouvert la voie en réalisant le doublé

"Poule"/"Jockey Club" et, l'an dernier, Le Havre (Noverre)

s'est imposé à Chantilly après avoir pris la deuxième place de la

"Poule". Cette année, la ligne de Longchamp est très bien représentée

puisque le lauréat de la Poule d'Essai, Lope de Vega (Shamardal), sera en piste

ainsi que Shamalgan (Footstepsinthesand), troisième ce jour-là.

 

De quels étalons sont issus les partants 2010 ?  Les partants du "Jockey Club" cette

année sont en grande majorité issus d'étalons de vitesse. Footstepsinthesand

est l'étalon le plus représenté dans la course avec trois produits (Handsome Devil,

Tip Toe, Shamalgan). Suit Danehill Dancer avec deux poulains (Planteur, Dancing

David). Le contre-exemple est Galileo, un cheval de 2.400m deux fois représenté

avec Big Creek et Cape Blanco.

Cette année, seuls cinq étalons du "Jockey Club" étaient

des chevaux de tenue. Outre Galileo, on compte Peintre Célèbre, Great

Pretender, Lando et Königstiger. Motivator, qui sera représenté par Lumineux

dimanche, a gagné le Derby d'Epsom sur 2.400m, mais il possédait aussi de la

vitesse pour s'être imposé dans un Gr1 sur le mile.

Tous les autres étalons ayant au moins un produit en piste

cette année possédaient de la vitesse. Deux d'entre eux étaient même

particulièrement rapides : Whipper (représenté par Royal Bench) et Russian Blue

(Russian Dream).

 

Tel père, tel fils. Les gagnants du "Jockey Club"

ontils produit des chevaux pour le classique cantilien ? Cette année, Lope de

Vega sera l'un des favoris du Prix du Jockey Club. Il tentera de marcher dans

les pas de son père, Shamardal, qui s'est imposé en 2005 dans le classique

cantilien. Dimanche, Celtic Celeb sera également au départ. Il est lui aussi le

produit d'un étalon gagnant du "Jockey Club" : Peintre Célèbre, en

1997.

Il est déjà arrivé qu'un produit d'un gagnant du derby

français remporte la même épreuve quelques années plus tard. Hernando,

vainqueur en 1993, a donné deux lauréats de "Jockey Club" : Holding Court

et Sulamani. Et Darshaan, qui s'est imposé dans l'exceptionnelle année 1984, a

donné Dalakhani qui a brillé dans la belle épreuve en 2003 avant de devenir

l'un des jeunes étalons les plus recherchés en Europe.

 

Combien y a-t-il de gagnants de Groupe dans le Prix du

Jockey Club 2010 ?

Au total, les vingt-trois partants ont remporté neuf

épreuves de Groupe. Six d'entre eux se sont imposés à ce niveau. Le seul à

avoir brillé au niveau Gr1 est Lope de Vega (Shamardal), lauréat de la

"Poule", mais Cape Blanco (Galileo), invaincu, a remporté trois

épreuves de Groupe (un Gr3 et deux Grs2). Behkabad (Cape Cross) est double

gagnant de Gr3 avec les Prix de Guiche et des Chênes (ce dernier à 2ans). Ice

Blue (Dansili) s'est imposé dans le Prix Greffulhe (Gr2), Planteur (Danehill

Dancer) dans le "Noailles" (Gr2) et Simon de Monfort dans le Prix La

Force (Gr3).

 

Quels candidats ont gagné une course black type à 2ans ?

Six des vingt-trois partants ont été à l'honneur dans une

Listed ou un Groupe à 2ans. C'est Cape Blanco qui possède les meilleurs titres

à cet âge avec deux victoires, l'une dans les Tyros Stakes (Gr3) et l'autre

dans les importants Futurity Stakes (Gr2). Behkabad (Cape Cross) a remporté le

Prix des Chênes (Gr3). Les autres vainqueurs de black type à 2ans ont gagné une

Listed : Green Rock (Green Tune) s'est imposé dans le Critérium de l'Ouest (L),

Ivory Land (Lando) a gagné le Grand Critérium de Bordeaux (L), Viscount Nelson

(Giant's Causeway) a remporté une Listed à Tipperary et No Risk at All (My

Risk) s'est imposé dans le Prix Isonomy (L).

 

Qui n'a jamais couru sur 2.000m et plus ?

Huit candidats arrivent sur le "Jockey Club" sans

avoir jamais couru sur une distance de 2.000m ou plus. Behkabad (Cape Cross),

Shamalgan (Footstepsinthesand), Tip Toe (Footstepsinthesand), Russian Dream

(Russian Blue) et No Risk at All (My Risk) n'ont jamais dépassé les 1.800m. Et

trois autres candidats ne sont même jamais allés au-delà du mile. C'est le cas

de Lope de Vega (Shamardal), Viscount Nelson (Giant's Causeway) et Royal Bench

(Whipper).

 

D’où viennent les visiteurs ?

En juin, Chantilly a pour habitude d'accueillir des

concurrents étrangers. Oui, mais surtout des chevaux anglais et irlandais.

Cette année, le "Jockey Club" a attiré des concurrents venus de tous

horizons, pour une édition particulièrement internationale : l’Europe de l’Est

est là avec Shamalgan (Footstepsinthesand), l'Italie avec Big Creek (Galileo),

l'Allemagne grâce à Classic Hero (Königstiger). Et puis il y a les habitués des

lieux : Brian Meehan avec Dancing David (Danehill Dancer) pour l'Angleterre, la

casaque Godolphin avec Simon de Montfort (King's Best) et les deux représentants

de Coolmore : Cape Blanco (Galileo) et Viscount Nelson (Giant's Causeway).  

 

Pourquoi Coolmore a délégué l'un de ses meilleurs 3ans cette

année ?

Cape Blanco (Galileo) possède une toute première chance dans

cette édition 2010 et cela n'a pas toujours été dans les habitudes d'Aidan

O'Brien de déléguer un si bon cheval dans le Prix du Jockey Club. L'entraîneur

de Ballydoyle n'a jamais remporté le classique cantilien parce qu'il n'y a

jamais couru ses meilleurs éléments. Même quand il a eu deux très bons 3ans la même

année, il a préféré courir les deux dans le Derby anglais. En 2002, il avait

réalisé le jumelé à Epsom avec High Chaparral et Hawk Wing alors qu'il aurait

pu en courir un en France et l'autre en Angleterre. Cette année, il a dispersé

ses "pions" entre les deux derbies et a mis un bon cheval dans

chacune des deux courses : Jan Vermeer, finalement quatrième à Epsom ce samedi,

et Cape Blanco à Chantilly. Cela inspire deux conclusions différentes :

Soit le team de Ballydoyle n'a pas de chevaux exceptionnels

cette année et il préfère augmenter ses chances de victoire dans un classique

en se dispersant entre l’Angleterre et la France; soit Coolmore, toujours dans

l'idée de valoriser ses étalons, a remarqué les résultats, certes récents, du

"Jockey Club" sur 2.100m (avec Shamardal et Hurricane Run, 1er

et 2e en 2005, qui percent au haras) et s'est rendu compte que le derby

français new look pouvait faire de bons étalons avec de la vitesse et une

certaine tenue.

 

Les classiques, la province et Chantilly : un retour à la

tendance générale cette année ?

L'an dernier, pour la première fois de l'histoire des

courses, les entraîneurs installés en régions ont remporté les quatre

classiques du printemps. Yves de Nicolay a brillé avec Silver Frost dans la

Poule d'Essai des Poulains et Jean-Claude Rouget a gagné la Poule d'Essai des

Pouliches, le "Jockey Club" et le "Diane". Cette année, les

entraîneurs en régions ne sont pas nombreux au départ. Seul Behkabad (Cape

Cross), pour l'entraînement de Jean-Claude Rouget, possède une première chance

dans la course. Au palmarès du "Jockey Club", Chantilly a toujours

été le mieux représenté, mais l'édition 2010 accueille aussi deux poulains de

Maisons-Laffitte, entraînés par Jean-Paul Gallorini, dont No Risk at All (My

Risk) qui possède une très belle chance si la pluie se décide à tomber dès

dimanche matin.

 

PLUIE ATTENDUE DIMANCHE APRÈS-MIDI

Attendue dans un premier temps dimanche soir, la pluie

devrait finalement faire son apparition dès le début de l’après-midi. D’après

le site de Météo France, des orages devraient survenir dans l’après-midi, avec

également des rafales de vent jusqu’à 65 km/h. Le matin, le soleil devrait être

voilé. Toujours selon Météo France, il devrait faire 18°C dans la matinée et

22°C dans l’après-midi.