Les débuts parisiens de keratiya

Autres informations / 01.06.2010

Les débuts parisiens de keratiya

 

PARTANTS  

MAISONS-LAFFITTE, MERCREDI

Le Prix Pawneese (B) rend hommage à une championne de

l'écurie "Wildenstein" des années 1980 qui avait réalisé le doublé

Oaks d’Epsom-Prix de Diane à neuf jours d’intervalle. Seulement six pouliches

se sont donné rendez-vous dans cette "B". Toutes bien décidées à succéder

à Wonderfilly (Invincible Spirit), lauréate de la précédente édition avant

d'être dirigée, sept semaines plus tard, dans le Prix Robert Papin (Gr1) sur ce

même parcours rectiligne des 1.100m.

Pour ses premiers pas en compétition, Keratiya (Iron Mask) a

transformé le coup d’essai en coup de maître. C'est en Gironde, et plus

précisément sur l'hippodrome de Bordeaux-Le Bouscat, que cette représentante de

Son Altesse Aga Khan a débuté victorieusement.

Elle dominait notamment moranda (Indian Rocket), deuxième

depuis d'un "réclamer" à Longchamp. Issue de daylami (Doyoun),

septuple vainqueur de Grs1, sa mère Kerasha, placée de "B", a donné

naissance à Kermiyan (Green Desert), deuxième d'une Listed, l'an dernier à

Craon, et titulaire de deux victoires depuis le début de l'année, la dernière

en date obtenue pas plus tard que dimanche dernier, dans une "D" à

Toulouse.

 

Deux filles d'indian Rocket en quête d'une première victoire

La réussite de l'étalon indian Rocket avec la jeune

génération n'est plus à prouver. Deux produits d’Indian Rocket –            soit le tiers des partantes – irish

Chope et tangamani sont au départ. Troisième en débutant à Saint-Cloud, la

dernière nommée a pleinement confirmé, le mois dernier à Chantilly, en

s'emparant de la deuxième place du Prix Caravelle (B) remporté par lone Cat

(One Cool Cat), deuxième depuis derrière l'estimé dream Carcher (Della

Francesca). De son côté, irish Chope a laissé une bonne impression lors de ses

débuts à Longchamp. Après avoir sagement attendu en retrait des animateurs,

elle a bien terminé pour se classer troisième. Elle se présente certes à huit

jours d'intervalle mais elle devrait confirmer.

 

Maria Grazie à découvrir en compétition

Présentée par Yves de Nicolay, maria Grazie (Haafhd) est la

seule débutante de ce petit peloton. Mais dans ses origines, on retrouve

vitesse et précocité. Deuxième du Critérium de Vitesse de Maisons-Laffitte (L),

sa mère olonella (Selkirk) est une propre sœur de harbour island (Selkirk),

gagnante du Prix de Cabourg (Gr3), à Deauville, deuxième du Prix La Flèche (L),

à Chantilly, et du Prix d'Arenberg (Gr3). De plus, sa deuxième mère, Zinarelle

(Zino), a remporté à 2ans le Prix Zeddaan (L), s'est classée deuxième du Prix

Robert Papin (Gr2), toujours à Maisons-Laffitte, avant de prendre la quatrième

place du Prix Marcel Boussac (Gr1).