Les debuts prometteurs de scluzo de l’aube

Autres informations / 11.06.2010

Les debuts prometteurs de scluzo de l’aube

Auteuil, Vendredi

Scluzo de l’Aube (Loxias) a crevé l’écran dans le Prix Rocking

Chair. Le protégé de Jean-Luc Pelletan a réalisé d’excellents débuts et s’est

imposé à la manière des forts.

« c’est un poulain sérieux qui a un gros moteur et c’est un

pur sauteur », nous a confié son entraîneur. En rentrant aux balances, Scluzo

de l’Aube a attiré bon nombre de courtiers présents à Auteuil et tout indique

que le cheval ne portera plus la casaque de son entraîneur lors de sa prochaine

sortie publique et rien n’indique non plus qu’il restera en France. Après avoir

patienté au cœur du peloton, Scluzo de l’Aube, un cheval au modèle imposant,

s’est rapproché dans le dernier virage puis a pris l’avantage entre les deux

derniers obstacles. Il n’a d’ailleurs plus été inquiété par la suite. Dans son

sillage, c’est singapore sky (Sagacity) qui a pris la deuxième place en faisant

parler sa bonne pointe de vitesse dans la ligne droite finale.

« c’est un bon cheval et je savais qu’il avait un potentiel

intéressant, a déclaré Yannick Fouin. Il devait normalement débuter dans le

Prix Wild Monarch (L) mais n’a pas couru à cause d’un overidge. Je ne voulais

pas le débuter trop tôt, on devrait le revoir cet automne. » Quatrième du Prix

Wild Monarch, Talent d’estruval (Nononito) a confirmé sa bonne prestation pour

se classer troisième. Sauteur hors pair, il a réalisé un parcours à l’économie,

dans le dos des animateurs, et a ensuite fourni son effort, une fois seulement

la dernière haie franchie.

 

Les débuts encourageant de Buck’s Business

Frère utérin du Champion Big Buck’s (Cadoudal), multiple

lauréat de Gr1 outre-Manche, Buck’s Business (Turgeon) débutait dans ce Prix Rocking

Chair et aurait certainement pris la troisième place s’il ne s’était pas montré

fautif à la dernière haie. Morgan Regairaz a joué les équilibristes pour rester

en selle et le cheval est bien reparti sur le plat, se classant à la sixième

place, après une erreur qui aurait aussi bien pu lui couper définitivement son

action. « Buck’s Business est arrivé très tardivement à la maison, il vient de

chez René Lecomte qui a fait tout le travail avec lui, nous a déclaré Yannick

Fouin. C’est un cheval qualiteux qui devrait refaire parler de lui. »

 

Des origines de vitesse

Élevé par Mathieu Grimaud, un jeune éleveur, Scluzo de

l’Aube est le cinquième produit de Tintignac debiercy (Dom Pasquini) et son

troisième gagnant. Tintignac Debriecy a couru deux fois en obstacle à Pau, sans

réussite.

Coming and Going (Roberto), la deuxième mère, s’est classée

deuxième d’un Gr3 sur le mile en Italie mais la richesse de son papier

génétique vient de sa troisième mère, Honor an Offer (Hoist the Flag), qui a

produit deux chevaux black type, à savoir Imperial Gesture (Langfuhr) et

sardula (Storm Cat), qui ont tous deux gagné au niveau Gr1 aux États-Unis, à

chaque fois sur des distances proches du mile.