Les deux atouts du tandem "cottin-senechal" pour un quadruple inedit

Autres informations / 23.06.2010

Les deux atouts du tandem "cottin-senechal" pour un quadruple inedit

Auteuil, Jeudi

 

Le tandem François-Marie Cottin/Jean-Paul Sénéchal a remporté

les trois dernières éditions du Prix Rigoletto (L) avec palmier (Brier Creek),

Olivia des Bordes (Antarctique) et mendiant (Aelan Hapi). Ces trois chevaux

défendaient les mêmes intérêts que raphy de la roche (Dom Alco) et frôlon

(Lavirco), candidats à l’édition 2010 de cette course principale, qui n’a plus

l’aura des années passées lorsqu’elle était une alternative au Prix des Drags

(Gr2) et donc une consolante au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Le tandem "Cottin/Sénéchal"

pourrait donc marquer l’histoire de cette compétition en la remportant pour la

quatrième année consécutive. Raphy de la Roche est capable de l’emporter,

d’autant qu’il est dans une forme euphorique depuis le début de l’année. Il

vient de remporter le Prix Hardatit (L) samedi dernier et court

"rapproché", mais il n’aura plus d’engagements favorables avant la

rentrée d’Auteuil. Ce Prix Rigoletto devrait permettre à FrançoisMarie Cottin

de savoir quel programme donner à son cheval au deuxième semestre. Lauréat de

quatre de ses cinq sorties depuis la fin mars, Raphy de la Roche est meilleur

sur le steeple et doit jouer les premiers rôles dans cette Listed qui sourit

souvent aux chevaux venant des gros handicaps.

Le second atout de l’entraîneur cantilien, Frôlon, n’a pas

la même chance que Raphy de la Roche. Il avait du mal à "piquer" sa

course. Il vient de retrouver le chemin du succès dans un gros handicap sur le

steeple et le gros parcours proposé avec le franchissement de la piste extérieure

devrait l’avantager.

 

marescsou et rushwell, deux "Cherel" aux profils

opposés

marescsou (Maresca Sorrento) et rushwell (Shaanmer)

défendent l’entraînement de Guy Cherel dans ce Prix Rigoletto. Le premier est

connu comme l’un des rares vainqueurs de Groupes au départ. En 2009, il a gagné

le Prix Jean Stern (Gr2) au prix d’un bon changement de vitesse. Il n’a ensuite

cessé de décevoir au plus haut niveau. Sa cinquième place sur les haies à

l’occasion de sa rentrée était très plaisante et sa fraîcheur pourrait être un

atout de taille dans cette compétition où pas mal de chevaux pourraient être

émoussés par leur début de saison.

Rushwell est à l’inverse un cheval tout neuf. Passé par le

chemin des courses à conditions, il a terminé cinquième du Prix Morgex (Gr3) mais

n’a plus été revu depuis. Il fera donc sa réapparition directement dans cette

course : un pari osé qui peut être couronné de succès au regard des moyens

montrés par Rushwell.

 

Queen des places cherche un succès mérité

Très bonne à 4ans, Queen des places (Sabrehill) avait alors

guerroyé avec le team "Détré" : Santa Bamba (Saint des Saints) et

Oculi (Denham Red). Ce dernier l’avait d’ailleurs devancé dans les Prix

Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois (Grs1) où elle s’était très bien comportée.

Mais la pensionnaire de François Nicolle, tout en courant toujours bien face

aux meilleurs, n’a plus gagné depuis le 29 septembre 2007 et son succès dans le

Prix de Chambly (L). À chacune de ses sorties sur le steeple d’Auteuil, elle

trace de bons parcours et fait illusion après la double barrière avant de

coincer un peu sur le plat. Pour l’ensemble de sa carrière, elle mériterait une

victoire prestigieuse.

 

Don mirande, à la recherche de sa meilleure forme Au

printemps 2009, Don mirande (Turgeon) s’était positionné comme un cheval de

"Grand Steeple" en remportant le Prix Troytown (Gr3) avant de prendre

la deuxième place du Prix Murat (Gr2). Il n’avait pas couru la grande épreuve

mais il n’a pu ensuite répéter cette valeur bien que son entraîneur lui ait mis

les œillères. Sur sa classe, il aurait les moyens de se rappeler à notre bon

souvenir.