Lumineux veut prendre un peu de caractere gras

Autres informations / 29.06.2010

Lumineux veut prendre un peu de caractere gras

PARTANTS  

MAISONS-LAFFITTE, Mercredi

Transféré de Chantilly à Maisons-Laffitte après seulement

deux éditions cantiliennes, le Prix Ridgway (L) est une Listed trustée par des

chevaux de grande classe en quête de black type. Le palmarès est éloquent, les

lauréats de ces dix dernières années se sont illustrés au niveau Groupe et

trois d’entre eux ont même triomphé dans un Gr1. C’est le cas de Never on

Sunday (Sunday Break) et Sageburg (Johannesburg), qui ont ensuite remporté le

Prix d’Ispahan (Gr1), et le cas également d’Artiste Royal (Danehill), lauréat

de deux Grs1 aux États-Unis. Cette année encore, malgré le faible nombre de

participants, la qualité est au rendez- vous. Lumineux (Motivator) sera en

piste. Il reste sur une bonne sixième place dans le Prix du Jockey Club (Gr1),

un classement qui aurait pu être revu à la hausse selon les circonstances de

course, puisqu’il ne finit qu’à une longueur du troisième, Pain Perdu

(Vespone). Le représentant de Wertheimer & Frère a les moyens de s’offrir

un peu de caractère gras et se présente comme le cheval de classe de la course.

Son palmarès n’est pas encore très fourni mais tout indique qu’il le deviendra.

Ses rares échecs ont à chaque fois des circonstances atténuantes. Lorsqu’il

s’est par exemple classé quatrième du Prix Comrade (B), sur ce même parcours de

Maisons-Laffitte, il effectuait une rentrée après six mois d’absence et n’a

finalement été dominé que d’une petite longueur par la ?? JDG Rising Star

??Silver Pond

(Act One), futur lauréat du Prix Hocquart (Gr2).

 

Saghar, le nouveau venu

Une candidature attire particulièrement l’attention, celle

de Saghar (Red Ransom), un représentant du prince Karim Aga Khan, qui s’engage

invaincu en deux tentatives. Si le protégé de Jean-Claude Rouget a obtenu son

statut sur des hippodromes provinciaux – triomphant lors de ses débuts à

Bordeaux-Le Bouscat et doublant la mise à Tarbes – il l'a à chaque fois fait

avec de la classe. Ainsi, quatre longueurs le séparaient de ses rivaux lors de

ses débuts et deux autres pour sa sortie suivante. Saghar a de la qualité,

c’est indéniable, le tout est de savoir s’il en a assez pour obtenir du

caractère gras en région parisienne.

 

crosswind : une course et une victoire

crosswind (Cape Cross) a gagné pour son unique course. Ce

protégé d’Alain de Royer Dupré a ouvert son palmarès face à d'autres inédits, à

Fontainebleau, en se montrant très courageux à la lutte. Aujourd’hui, il

augmente considérablement le niveau de son opposition, mais sa simple

participation est un gage de confiance.

 

Allesson, l'un des grands espoirs de Nicolas clément

Lorsqu’il a débuté l’automne dernier en se classant deuxième

de Makfi (Dubawi) à Fontainebleau, Allesson (Ransom O’War) se plaçait comme le

meilleur poulain de l’écurie de Nicolas Clément. Ce dernier n’avait d’ailleurs

engagé que lui dans les épreuves classiques printanières, mais avait finalement

fait l’impasse, jugeant sa préparation peu convaincante. Pain Perdu a alors été

son suppléant et s’est classé bon troisième du Prix du Jockey Club (Gr1).

Allesson vient de faire sa rentrée dans une "F" à Longchamp en

dominant sûrement à la lutte des poulains estimés.

 

Royal Revival cherche un succès en 2010

Quatrième du Prix Greffulhe (Gr2) puis deuxième d’une Listed

à Saint-Cloud, Royal Revival (King’s Best) n’a plus passé le poteau en tête

depuis ses débuts en septembre à Longchamp. Le protégé d’André Fabre a le

niveau pour s’imposer dans ce type d’épreuve, mais tarde à s’y imposer. Une

fois de plus, il tombe face à une opposition relevée, peut-être même plus que

lors de sa dernière sortie. Il va donc devoir sortir le grand jeu pour espérer

décrocher enfin le précieux black type.

 

Sir Ector sur la montante

Sir Ector (Dynaformer) est un poulain sur la pente

ascendante. Ce pensionnaire de Jonathan Pease reste sur deux succès

consécutifs, s’imposant lors de sa dernière sortie dans une bonne "D"

à Longchamp. Il s’essaie pour la première fois au niveau supérieur.