Memory : n’oubliez pas ce nom…

Autres informations / 18.06.2010

Memory : n’oubliez pas ce nom…

ROYAL ASCOT

(G.-B.), VENDREDI

Cette année, les Albany Stakes (Gr3) sont tombés dans l'escarcelle

d'une très bonne pouliche. Son nom, c'est memory (Danehill Dancer) et il faudra

le retenir. Cette pensionnaire de Richard Hannon a remporté cette course face à

vingt-deux concurrentes, en perdant plusieurs longueurs au départ et à sa

deuxième sortie publique seulement. Pour ses premiers pas, elle avait gagné et

ce jour-là aussi elle avait fait grosse impression. Partie également avec du

retard, elle avait recollé au peloton, seulement poussée aux bras, avait tiré

dans le peloton, puis elle avait tenté de se faufiler entre les chevaux… mais,

immature, elle avait fait un grand écart, pour finalement s'imposer en deux

foulées quand le jour s'était fait ! Oui, Memory est un nom à ne pas oublier.

Elle a battu vendredi une pouliche invaincue en deux courses, margot did

(Exceed And Excel), deuxième, et une autre pouliche deux fois deuxième de ses

deux courses, tiz my time (Sharp Humour).

 

une pouliche au gros moteur

Courus sur 1.200m, les Albany Stakes posent la question de

la distance. D'après ce qu'elle a réalisé en piste et les premières

déclarations de son entourage, Memory devrait pouvoir aller sur plus long. «

C'est une petite pouliche, mais elle possède un gros moteur, a déclaré son

jockey, Richard Hughes. Sa force c'est de savoir comment utiliser son gros

moteur. Quand nous avons pris le départ, je n'imaginais pas être battu. » Sur

sa première course, Memory a accusé de gros progrès. On devinait déjà sa classe

quand elle a débuté mais, depuis, elle a surtout pris en maturité. « Elle n'a

jamais atteint ses limites, elle ne fait que progresser, a déclaré son

entraîneur, Richard Hannon. Parfois, nous la travaillons entre deux autres

chevaux le matin et elle ne travaille pas très bien. Mais elle vient au fur et

à mesure de ses courses et elle connaît son métier maintenant. Il faut la

laisser faire. Pour la suite, nous allons voir si nous pouvons la courir lors

du meeting de juillet de Newmarket. »

 

les bons 2ans de Highclere thoroughbred racing

Jeudi, approve (Oasis Dream) a remporté les Norfolk Stakes

(Gr2 – 2ans – 1.000m), déjà pour l’écurie de groupe Highclere Thoroughbred

Racing… Et vendredi, l’écurie a fait coup double chez les 2ans, grâce à Memory.

Dans le (grand) cercle des vainqueurs, c'est le bal des embrassades après la course.

La trentaine de propriétaires membres de cette écurie de groupe nous offre

l'euphorie d'une "victoire à l'anglaise" : on écrase quelques

orteils, on perd une ou deux chaussures à talons dans le gazon du rond, on

laisse échapper quelques cris de jusqu'à l'autre bout de l'hippodrome et la

pouliche reste très calme au milieu de tous ses fans.

 

une nouvelle victoire de richard Hannon

Dans les Norfolk Stakes justement, Richard Hannon prenait la

deuxième place. Il a pris sa revanche chez les 2ans avec Memory vendredi, mais

l'entraîneur connaît surtout une formidable réussite à ce meeting de Royal

Ascot. Actuellement, il compte trois victoires et cinq places de deuxième sur

les quatre jours de meeting. Des résultats qui le maintiennent en tête du

classement provisoire des entraîneurs.