Sariska s'attaque aux gros morceaux

Autres informations / 03.06.2010

Sariska s'attaque aux gros morceaux

EPSOM (GB), Vendredi

Coronation Cup (Gr1)

Déclarée non partante sur le champ de course dans les Dalhia

Stakes (Gr3) après s'être fait mal dans son box, Sariska (Pivotal) a effectué

sa grande rentrée cette année dans les Middleton Stakes (Gr2) qu'elle a

remportés. Face à trois partantes seulement, elle a eu une course facile pour

s'imposer avec autorité. Ce vendredi, elle attaque sa saison au niveau qui est

le sien, celui des Grs1. Dans le Coronation Cup (Gr1), la gagnante des Oaks

anglaises et irlandaises 2009 n'aura pas la tâche aussi facile. Elle rencontre

les mâles, des mâles de grande classe, à commencer par Fame and Glory

(Montjeu). Le représentant du team Coolmore reste sur deux victoires

consécutives dont une dans le Gold Cup (Gr1) du Curragh.

 

Youmzain, pour une première victoire dans le Coronation Cup

Avec ses trois deuxièmes places dans le Prix de l'Arc de

Triomphe (Gr1), Youmzain (Sinndar) est l'un des chevaux les plus connus du turf

européen actuellement : il est le dauphin des trois derniers vainqueurs de la

grande course française. Mais Youmzain n'a pas seulement été toujours deuxième

de l'"Arc", il l'a aussi été dans le Coronation Cup qu'il a couru

deux fois : en 2008 et 2009. À chaque fois, il a pris la deuxième place et s'il

gagne cette année, les plus fétichistes se diront que c'est un signe en vue du

premier dimanche d'octobre ! Cet hiver, Youmzain ne s'est pas plu à Dubaï, ni

même à Hongkong. Il arrive donc sur cette course avec deux mauvaises

performances, mais elles ne sont pas à prendre au pied de la lettre. Youmzain

n'est pas le cheval d'une course, l'"Arc", mais de plusieurs courses

et le Coronation Cup est l'une de ses spécialités.

 

Deux chevaux aux sonorités françaises

Fils de Mare aux Fées, Jukebox Jury (Montjeu) est né d'une

jument française et a été élevé par Paul Nataf. Il effectue sa carrière chez

Mark Johnston mais il vient donc régulièrement courir en France et les

observateurs tricolores le connaissent bien, d'autant que son frère, Le Larron

(High Chaparral), vient de briller dans une course B pour sa deuxième sortie et

a ainsi obtenu sa ???JDG Rising Star ?. Jukebox Jury a couru deux fois cette

Année. À Dubaï, sa quinzième place dans le Dubai Sheema

Classic (Gr1) était trop mauvaise pour être exacte et il l'a

prouvé quelque temps après en s'adjugeant facilement les Jockey Club Stakes

(Gr2). La place de Jukebox Jury est dans les Grs1.

Troisième de l'"Arc" à 3ans sous l'entraînement

d'André Fabre, Cavalryman (Montjeu) a couru deux fois à Dubaï cet hiver, sans

réussite, après être passé dans les box de Saeed bin Suroor. À ce jour, il est

difficile d'imaginer le revoir au top-niveau et, face à ce lot, il ne possède

qu'une petite chance.