Semos poursuit son ascension avec aisance

Autres informations / 22.06.2010

Semos poursuit son ascension avec aisance

CHANTILLY, Mardi

Semos (American Post) a une nouvelle fois laissé une

impression des plus favora bles dans le Prix de la Broutillerie (B). Le

pensionnaire d’Alain de Royer Dupré est resté invaincu en deux sorties tout en

affrontant un lot bien composé ce mardi. Comme lors de ses débuts, il a produit

un bon changement de vitesse pour dominer avec autorité ses adversaires sur une

dis tance de 1.400m qui lui a convenu. « c’est un poulain qui se présente comme

un élé ment  intéressant,  a  déclaré  l’entraîneur cantilien. Nous n’avions pas

trop d’opportunités, c’est pour quoi je l’ai raccourci. Je craignais aussi

qu’il ne se montre allant comme cela peut arriver lors de la deuxième course.

Il confirme le galop plaisant qu’il avait réalisé la semaine dernière.  C’est  un  poulain 

qui  pourrait  bien  faire  à Deauville. Il accélère très bien et peut

aller sur du bon terrain, mais nous n’aurions pas pris le risque de le courir

sur un terrain trop léger. » Semos avait enlevé le Prix du Musée Carnavalet (F)

sur un terrain très assoupli. Mardi, il a démontré qu’il s’en sortait aussi

bien sur un bon terrain, ce qui va lui ouvrir plus de portes. Mais il faut

surtout retenir la façon dont a gagné Semos. Après avoir patienté en deuxième

ligne derrière Kermiyan (Green Desert), il a semblé un peu dépassé par les

évènements à mi-ligne droite avant de revenir prendre nettement la mesure de

balou Cat (One Cool Cat) et Kermiyan, respectivement deuxième et troisième. « c’est

un poulain qui possède un certain niveau mais qui a besoin d’apprendre, a

confié Gérald Mossé, jockey du vainqueur. Il s’est assez bien adapté au bon

terrain. Quand on lui demande, il réagit très bien. Mais il a encore besoin

d’apprendre et de compren dre. Il est encore immature et les courses vont lui

permet tre de monter les échelons. Il le fait avec aisance, en quelques

foulées. »

 

Sortie honorable d’ariete arrollador

Le vainqueur du Premio Cimera, la Poule d’Essai des Poulains

espagnole, ariete arrollador (Kingsalsa) a conclu cinquième sur six. Une

performance plutôt mau vaise si on la prend au pied de la lettre. Mais le

pension naire de Guillermo Arizkorreta, qui a couru avec son fidèle bonnet, a

eu un bon parcours et paraissait capable de jouer un premier rôle à l’entrée de

la ligne droite, possé dant des ressources. José-Luis Borrego, son jockey, a

pré féré temporiser avant de le lancer et le poulain n’a pu repartir ensuite.

Caractériel mais doué, il ne doit pas être condamné trop vite, même si les

observateurs espagnols se demandent ce que vaut le Premio Cimera 2010.

 

Un fils de Semire

Élevé par Georges Sandor, Semos est un fils de la bonne

Semire (Mizoram), gagnante du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) à

Vichy, deuxième du Prix de Bagatelle(L) et troisième du Prix Miesque (Gr3).

Semire courait sous l’entraînement de Corine Barande-Barbe. Elle a donné un

vainqueur, avant Semos, Szerelem (Canyon Creek), un che val utile que l’on a

déjà vu à l’honneur sur la piste en sable fibré. Il était d’ailleurs en piste

jeudi à Longchamp, mais n’a pu faire l’arrivée. Semos est aussi le neveu de la

précoce leila (Lahint), quatre fois placée de Groupe à 2ans et troi sième du

Prix Robert Papin (Gr2). Princesse flor (Florin), troisième mère de Semos, a

produit balsam (Maelstrom Lake), vainqueur de Gr3 sur 3.000m et de Listed.