Soleil de sivola évite les pièges et ouvre son palmarès

Autres informations / 07.06.2010

Soleil de sivola évite les pièges et ouvre son palmarès

Auteuil, Lundi

« c’est l’un des

meilleurs 4ans d’Auteuil. » c’est ce que nous a déclaré Thomas Trapenard après

la victoire de soleil de sivola (Discover d’Auteuil) dans le Prix Jean de La

Rochefoucauld. Cette épreuve a toujours recensé de bons chevaux. L’année

dernière, c’est northwest du Lys (Medaaly) qui y triomphait devant Cokydal

(Cadoudal), futur lauréat du Prix Edmond Barrachin (Gr3). L’année précédente on

retrouve le lauréat du Prix du Président de la République (Gr3), rescato de

l’oust (Maresca Sorrento), au palmarès. Soleil de Sivola s’impose en bon poulain.

Très malheureux depuis ses débuts en compétition, aujourd’hui, il a évité les

pièges pour triompher au courage en repoussant les assauts de star Conti

(Smadoun) et Pistolet rouge (Polish Summer), qui ont été très menaçants.

« c’est un poulain

qu’on a toujours beaucoup estimé, poursuit son mentor, il a été malheureux

jusqu’ici et il ne faut pas se tromper, c’est un très bon cheval. On avait

hésité à courir le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), mais finalement on a préféré

la sagesse. On aura tout le temps d’affronter les meilleurs. » Dans un petit

peloton de sept chevaux, la course a été décapitée par les chutes de kinglaska

(Kingsalsa) et Goldslic (Slickly). Dans le sillage des animateurs et toujours

plein de gaz, Soleil de Sivola a frisé la correctionnelle au bout de la ligne

d’en face, en voulant passer à l’intérieur de Star Conti. Contraint de faire le

tour des autres dans le virage, il naviguait toujours aussi librement et s’est

finalement imposé avec autorité.

 

Les trois premiers

et les autres

Il n’y a eu qu’une

tête au passage du disque final entre le premier et son dauphin, ainsi que le

même écart pour la deuxième place. La lutte était terrible et Star Conti est à

créditer d’une bonne résistance. Parmi les animateurs de l’épreuve, il a semblé

être pris de vitesse entre les deux dernières haies mais s’est finalement bien

ressaisi. « Il court bien, nous a confié David Cottin. Je pensais vraiment être

battu entre les deux derniers obstacles, mais le cheval m’a surpris en

repartant sur le plat. » Troisième, Pistolet Rouge a réalisé une excellente

ligne droite et a manqué de peu de s’imposer. « Il fait une très bonne

performance, nous a déclaré Guy Cherel. On l’a laissé tranquille tout l’hiver

et il a beaucoup évolué. Il est possible qu’il s’engage dans le Prix La

Périchole (Gr3), sinon il partira en vacances avant de revenir à Auteuil. »

 

Le neveu de rêve de

sivola

Élevé par Thomas et

Gilles Trapenard, Soleil de Sivola est né du bon étalon d’obstacle Discover

d’Auteuil, père notamment d’or noir de somoza et misérable. Il est le premier

produit de neva de sivola (Blushing Flame), une jument qui a montré de la

qualité en obstacle, parvenant à s’imposer à Auteuil dans le Prix du Bois

Rouaud. Son deuxième produit, sivola Gambler, est le propre frère de Soleil de Sivola

; âgé de 3ans, il reste sur trois bons accessits à Auteuil et Enghien, dont une

deuxième place dans le Prix des Cévennes.

Éva de Chalamont

(Iron Duke), la deuxième mère de Soleil de Sivola, est à l’origine de rêve de

sivola (Assessor), double lauréat de Gr1 outre-Manche, le Champion Novice

Hurdle de Punchestown et le Challow Novices’ Hurdle de Newbury.