Stacelita reprend son envol, avec le breeders’cup en point de mire

Autres informations / 14.06.2010

Stacelita reprend son envol, avec le breeders’cup en point de mire

RÉSULTATS

LONGCHAMP, Lundi

stacelita (Monsun) a survolé le La Coupe (Gr3) ce lundi à

Longchamp. La pouliche de tandem Jean-Claude Rouget s’est imposée de bout en

bout, comme lors de ses plus belles victoires, sur une distance de 2.000m qui

lui sied à merveille. C’est sur cette distance intermédiaire que la championne

se destine, comme nous l’a confié son entraîneur Jean-Claude Rouget. « 2.000m,

c’est vraiment sa distance. On va essayer de préparer de loin le Breeders’ Cup Filly

& Mare Turf (Gr1) en courant auparavant soit les Nassau Stakes (Gr1) à

Goodwood, soit le Prix Jean Romanet (Gr1) à Deauville. »

Stacelita est sortie la plus vite des stalles de départ et

s’est naturellement installée aux avant-postes, laissant aller sa grande

action. Son jockey, Christophe Soumillon, a attendu le plus longtemps possible

avant de la solliciter dans la phase finale. « La dernière fois dans le Prix

d’Ispahan (Gr1), elle courait contre ses aptitudes, mais c’était une bonne

leçon, déclarait son jockey. Elle était encore un peu fraiche aujourd’hui et

elle va progresser là-dessus. Je voulais vraiment qu’elle fasse un bon effort

dans les 200 derniers mètres et elle a fini dans une belle action, alors

qu’elle rendait du poids à tout le monde. C’est de bon augure pour la suite. »

Stacelita n’a jamais été inquiétée par ses adversaires aujourd’hui, laissant

son premier poursuivant court canibal (High Chaparral) à une longueur et demie,

sans que son jockey n’ait eu à se servir de sa cravache.

 

court canibal rassure son entourage

Très décevant lors de sa dernière sortie dans le Prix Ganay

(Gr1), Court Canibal a pleinement rassuré son entourage à l’occasion de La

Coupe (Gr3). Deuxième, dans le proche sillage de Stacelita, le protégé de Mikel

Delzangles a tracé une remarquable ligne droite finale pour coiffer russian cross

(Cape Cross) sur le poteau pour l’obtention de la deuxième place. « Il a très

bien fini, confie Gilles Forien, le  manager

de l’écurie de la Marquise de Moratalla. Sa dernière course est à oublier et il

refait la même valeur qu’il avait montrée dans le Prix d’Harcourt (Gr2).

Olivier Peslier le connaît par cœur, c’est ce qui a fait la différence

aujourd’hui. » Comme Stacelita, Court Canibal est un cheval de distance

intermédiaire et se plait sur 2.000m. Difficile de trouver des engagements sur

ce type de parcours, le programme

 

des courses en France en est quasiment sevré. C’est donc à

l’étranger que Court Canibal pourrait aller trouver son bonheur comme nous l’a confié

son mentor.

« Il est engagé dans un Gr1 en Allemagne, le Bayerisches

Zuchtrennen à Munich, et devrait probablement s’y rendre. »

 

russian cross sans démériter

Alors qu’on attendait un bras de fer entre Stacelita et

Russian Cross, le match n’a pas eu lieu. Pourtant, tout indiquait que Russian

Cross allait faire une bonne performance. Il retrouvait sa distance de

prédilection et le niveau qui était le sien en 2008. Très longtemps absent de

la compétition, Russian Cross n’a pas encore retrouvé son meilleur niveau. Très

vite sur jambes, Russian Cross s’est installé au flanc de la championne de Jean-Claude

Rouget mais n’a jamais pu suivre son mouvement dans la phase finale et a dû se

contenter de la troisième place, suite au bon retour de Court Canibal. Russian

Cross n’a toutefois rien à se reprocher, il n’a jamais baissé de pied dans la

phase finale mais n’a pas pu résister à son dernier assaillant.                               

 

stacelita, l’extraterrestre

C’est ainsi que nous avions titré le Grand Pedigree que nous

avions consacré à Stacelita (JDG du 16 juin 2009). Nous ne revenons donc pas en

détail sur son pedigree, mais simplement ses grandes lignes. Cette fille de

Monsun, au physique très particulier, est issue de soignée (Dashing Blade).

Elle est, comme Manduro, issue d’un croisement de Monsun sur une fille de

Dashing Blade, un très bon étalon outre-Rhin. Stacelita est le premier produit

de sa mère, une gagnante de Listed en Allemagne à l’âge de 2ans et placée du

Prix des Réservoirs (Gr3). Soignée a été achetée yearling à Baden-Baden par

Jean-Pierre Dubois, associé avec Rainer Engelke.

 

SUR LA PISTE

stacelita (1re) : Vite en tête, elle a laissé aller sa

grande action en menant à une allure régulière puis a été sollicitée aux bras

pour finir et a réalisé les 400 derniers mètres dans une bonne action.

court canibal (2e) : Attentiste à l’arrière-garde, s’est

fait emmener le plus loin possible avant de faire parler sa pointe de vitesse

qui lui a permis de s’emparer de la deuxième place aux abords du disque final.

russian cross (3e) : Il est sorti le plus rapidement des

stalles de départ et a voyagé, nez au vent, au flanc de Stacelita. Il a fourni

un bon effort dans la phase finale, sans jamais baisser de pied et n’a pas pu

contenir le retour de Court Canibal.

soberania (4e) : Elle a voyagé sur une deuxième ligne côté

corde et a poursuivi son effort bien calée contre la lice, sans jamais être une

menace pour les adversaires qui la précédaient.

World heritage (5e) : A constamment voyagé dans le sillage

de Russian Cross puis a tenté, en vain, de l’attaquer, sans combler de terrain

sur ses adversaires.