Strawberrydaiquiri, le plus beau fruit de la forêt

Autres informations / 16.06.2010

Strawberrydaiquiri, le plus beau fruit de la forêt

ROYAL ASCOt

(G.-B.), Mercredi

Dans   les   Dahlia  

Stakes   (Gr3), Strawberrydaiquiri

(Dansili) avait nettement battu Spacious (Nayef). Dans les Windsor Forest

Stakes (Gr2), ce mercredi, nous avons assisté à une lutte acharnée entre ces

deux pouliches. Finalement, la photographie les a départagées et c’est la

première nommée qui a gardé l’avantage sur la seconde ; du plus court des nez.

Toutes deux ont très bien couru et l’ordre à l’arrivée aurait pu tout aussi

bien être l’inverse, Strawberrysaiquiri, pouliche très dure, était dans la

bonne foulée au passage du poteau.

« Je suis très heureux pour la famille Jacob [propriétaire

et fondateur de Newsells Park Stud, dont la pouliche porte les couleurs, ndlr].

Mais c’est vraiment triste que Klaus [décédé] n’ai pas pu voir le fruit de son

travail, a déclaré Sir Michael Stoute. De plus, c’est sa famille qui a acheté

Equiano [pour sa futur carrière d’étalon]. Klaus s’est beaucoup investi dans

les courses et dans Newsells Park Stud. » Au sujet de la course de sa pouliche,

l’entraîneur a poursuivi : « Ryan [Moore, son jockey], l’a très bien montée. Il

a bien fait de prendre la tête quand il a vu que cela n’avançait pas

franchement, car c’est une pouliche dure. La prochaine étape se situe

maintenant sur 2.000m. »

Pour l’histoire, l’an dernier, Sir Michael Stoute avait été

battu dans cette épreuve avec Heaven Sent (Pivotal) par Spacious.

 

Sahpresa, la déception

La pensionnaire de Rodolphe Collet, Sahpresa (Sahm),

effectuait une rentrée et elle portait du poids, mais elle avait déjà battu les

pouliches qu’elle a rencontrées ce mercredi et elle aurait dû être plus près

que huitième sur dix. Après la course, l’entraîneur nous a déclaré : « Elle a

fait ce que tous mes chevaux font en ce moment : elle va bien, elle travaille

bien, mais en course il ne se passe rien. Et comme tous les autres, elle ne

souffle pas du tout après la course. J’ai fait des examens qui n’ont rien donné

pour le moment. Et avant de venir ici, tout a été fait avec la jument : elle a

été "scopée", nous avons fait des prises de sang, tout allait bien.

Mais nous allons donc faire des examens complémentaires. Il ne faut pas la

condamner sur cette performance, c’est vraiment trop mauvais pour être exact. À

six cents mètres du but, elle était déjà inexistante. »