…une aubaine pour les bookmakers

Autres informations / 02.06.2010

…une aubaine pour les bookmakers

Tout l’hiver, grand cas était fait de St Nicholas Abbey par

la presse anglaise qui, il est vrai, avait impressionné dans le Racing Post

Trophy (Gr1) et était invaincu à 2ans. Annoncé comme le cheval imbattable dans

les classiques, il avait centralisé l’attention et les enjeux des parieurs

anglais chez les bookmakers. Suite à l’annonce du forfait de St Nicholas Abbey,

le porte parole de William Hill, l’un des plus gros bookmakers britanniques, a

déclaré que trois millions de livres avaient été joués sur ses chances. La

plupart des parieurs ne reverront pas leur argent, sauf option cochée

"with a run". C'est-à-dire que leur pari était pris en compte

seulement si St Nicholas Abbey était au départ.

Également, suite aux "Guinées", Coral, autre

bookmaker britannique, avait révélé qu’un parieur empocherait 500.000£ si St

Nicholas Abbey venait à remporter le Derby d’Epsom. Ce dernier avait misé sur

les victoires successives de Kauto star dans les King George VI Chase (Gr1), de

binocular dans le Champion Hurdle (Gr1), de big buck’s dans le World Hurdle

(Gr1), de special duty dans les 1.000 Guinées (Gr1) et enfin celle de St

Nicholas Abbey dans le Derby d’Epsom. Avant le coup, le succès de St Nicholas

Abbey était présenté comme le coup le plus sûr dans le ticket de ce parieur….