Via col vento en tête d'affiche

Autres informations / 08.06.2010

Via col vento en tête d'affiche

PARTANTS  

saint-cloud, Mercredi

Son nom faisant référence à un film d'avant-guerre de Victor

Fleming, Via col Vento (Friends Lake) est invaincu en deux sorties. Après une

première victoire acquise de bout en bout, l'an dernier sur la piste

d'Argentan, ce sujet tardif n'a pas fait de détail, fin mars à Compiègne, pour

faire sien le Prix de La Capelle (D). Non seulement le pensionnaire de

Jean-Marie Béguigné a fait forte impression, mais il a également bénéficié d'un

parcours instructif, son jockey, Olivier Peslier, le montant aux avant-postes

tout en lui donnant l'occasion de ne pas aller totalement devant. Doté d'une

modèle imposant, Via Col Vento avait besoin de grandir. Son entourage n'a donc

pas pris le risque de le débuter trop tôt. En outre, il semblait chercher ses

appuis en dernier lieu sur le terrain lourd de l'hippodrome du Putois. Nul

doute que le bon terrain va lui convenir. Même s'il demeure le moins

expérimenté des neuf candidats au départ de cette "B", Via Col Vento

semble en mesure de réussir la passe de trois.

 

mundybash et three bodies invaincus sur le parcours

Présenté par Nicolas Clément, l'expérimenté mundybash

(Diktat) s'est produit une fois, à 3ans, sur ce parcours clodoaldien des

2.100m. Résultat, une victoire dans une "B". Après deux honorables

places de sixième, courant octobre, dans les Prix Dollar (Gr2) et André Baboin

(Gr3), Mundybash a tracé une bonne fin de course pour sa rentrée, courant avril

à Longchamp.

Comme lui, three bodies (Domedriver) a remporté, à pareille

époque l'an passé, son unique sortie sur ce tracé. Et ce pensionnaire de Pascal

Bary possède des ligne flatteuses. Seulement battu par byword (Peintre

Célèbre), lauréat du Prix du Muguet (Gr2) et deuxième du Prix d'Ispahan (Gr1),

le gris Three Bodies venait ajuster aizavoski (Monsun) et cirrus des aigles

(Even Top) aux abords du poteau dans le Prix Ridgway (L). Plus revu en

compétition depuis le 16 août, date de sa deuxième place dans le Prix Guillaume

d'Ornano (Gr2), course dans laquelle il prenait sa revanche sur Byword, Three

Bodies sera intéressant à suivre pour sa rentrée.

 

marchando et representing en condition avancée

representing (Rahy) et marchando (Marchand de Sable) ont eu

l'occasion de prouver leur forme cette année. Adepte de la course en tête, le

dernier nommé ne cesse de progresser. Après avoir fait ses "griffes" dans

les handicaps, le pensionnaire de Cyriaque Diard a fait bonne contenance en

dernier lieu à Toulouse, pour prendre la troisième place du Vase d'Argent (L).

Sous l'entraînement et la casaque d'Anne-Sophie Pacault,

Representing a remporté ses deux premières sorties de l'année, portant ainsi à

sept le nombre de ses succès. Et ce, en seulement quatorze apparitions

publiques. Après des débuts manqués dans les handicaps, Representing retrouve

les courses à conditions avec des prétentions.

 

Verbatims

Olivier Peslier (jockey de Via Col Vento), 1er du Prix La

Capelle à Compiègne en mars dernier : "C’est la première fois que je le

montais en course, mais j’avais déjà eu l’occasion de faire connaissance avec

lui le matin. Il m’a montré beaucoup de potentiel et prouve aujourd’hui qu’il

était en bonne forme. C’est un cheval qui va progresser. Il a une grande

action, c’est pour cela que je n’ai pas hésité à le placer plutôt aux

avantpostes."