Dimanche a chantilly

Autres informations / 03.07.2010

Dimanche a chantilly

PRIX DU BOIS (GR3)

LA HIÉRARCHIE CHEZ LES 2ANS

EST AU COIN DU BOIS

Natagora,

Divine Proportions, Arazi, Zelding… sont des noms ayant marqué l'histoire des courses

européennes et ils figurent au palmarès du Prix du Bois (Gr3), une épreuve qui

se court ce dimanche. Si les lauréats ne deviennent pas tous des champions

comme ceux que nous avons cités, ils connaissent logiquement une très belle

réussite dans le Prix Robert Papin (Gr2), l'étape supérieure. Depuis 2002, tous

les gagnants du Prix du Bois ayant couru le "Papin" ont terminé dans

les trois premiers du Gr2. Au départ de l'épreuve cette année, il n'y a pas de

grande surprise. Ceux qui ont couru "la Flèche" sont là (l'an dernier,

son vainqueur, Siyouni, avait fait l'impasse le Prix du Bois), mais deux

concurrents représentent les "X" de la course : l'espagnol, irish

Field (Dubawi), qui en deux courses dans son pays (sur 800 et 1.100m) a gagné

deux fois; et Lady Jack (American Post) qui a été  supplémentée malgré son échec dans le Prix La

Flèche (8e) après avoir recouru et gagner un maiden, douze jours après la

Listed mansonnienne.

Les autres concurrents ont beaucoup moins de

"secret" pour leur public. Les gagnants devront confirmer le début de

hiérarchie qu'ils ont construit et les battus tenteront d'inverser la tendance.

À 2ans, au début du mois de juillet, un poulain peut réserver beaucoup de

surprises, bonnes…ou moins bonnes.

MISS LIBERTY, L'EXPÉRIENCE

ET LES TITRES

Au début du mois de juillet de ses 2ans, miss Liberty

(Statue Of Liberty) a couru quatre fois. Cette expérience est une force,

surtout que ses trois dernières sorties se sont soldées par des victoires dont

une dans le Prix La Flèche (L) ce qui fait d'elle le meilleur 2ans actuel. Si

son entraîneur, Pia Brandt, a décidé de la courir dans ce Prix du Bois, c'est

que la pouliche est bien, à l'entraînement le matin. Mais une fois en piste,

les chevaux "changent parfois de discours" et il arrive qu'il dispute

celle que l'on appelle la "course de trop".

MAGIC POTION, LE TEMPS

QU'ELLE COMPRENNE

Dans le Prix La Flèche, magic Potion (une fille de

Divine Light comme Natagora) obtenait le meilleur classement de sa carrière en

prenant la deuxième place. Son entourage nous avait confié pour expliquer ses

premières performances que la pouliche n'avait pas tout compris au début de sa

carrière. Sa deuxième place prouve qu'elle a passé un cap.

LONE CAT, LA BONNE "NOTE" DU PRIX LA FLÈCHE

 Régulière en

trois courses, Lone Cat (One Cool Cat) a grimpé les échelons un à un et dans le

Prix La Flèche, où elle a terminé troisième, elle a laissé une belle impression

laissant espérer une belle place voire une victoire dans ce Prix du Bois. Mais

Lone Cat a aussi été battue par Dream Catcher (Della Francesca), vainqueur du

Prix du Mont-de-Pô (A), un poulain qu'elle retrouvera sur son chemin ce

dimanche.

DEUX "GUILLEMIN"

AU DÉPART

Didier Guillemin l'avait annoncé après le Prix La

Flèche : Dream Catcher et Captain Chop (Indian Rocket), deux de ses pensionnaires,

s'affronteront dans le Prix du Bois. Nous y voilà et ils sont tous les deux là.

Depuis le début de la saison, les 2ans de l'entraîneur de Mont de Marsan

défrayent la chronique. On attendait d'ailleurs beaucoup de Captain Chop dans

le Prix La Flèche. Mais il a été pris de vitesse pour terminer quatrième. À

l'inverse, Dream Catcher possède beaucoup de vitesse. Il est très rapide en

jambes là où son compagnon d'écurie peut se montrer un peu plus froid.

KERATIYA, UNE DAUPHINE DE

MISS LIBERTY

En deux courses, Keratiya (Iron Mask) a déjà été

confrontée à la gagnante du Prix La Flèche. Après avoir débuté vic-

torieusement à Bordeaux-le Bouscat, cette pensionnaire de Jean-Claude Rouget

est venue à Maisons-Laffitte au début du mois de juin pour prendre la deuxième

place du Prix Pawneese (B) derrière Miss Liberty. Calée à la corde, Keratiya

avait donné une bonne réplique à la lauréate. Elle n'a pas été revue depuis un

mois et la voir évoluer dans ce Gr3 sera très instructif.

VERBATIMS

PIA BRANDT, entraîneur de miss Liberty, 1re du Prix La Flèche : « C’est une  pou-

liche qui a un cœur énorme et aussi beaucoup de

caractère. Elle progresse à chacune de ses sorties. Elle courait "rap-

proché"  aujourd’hui,  mais 

elle  m’avait montré qu’elle ne

"prenait pas dur" pendant ses courses. Pour la suite, on a pensé au

Prix du Bois, mais il arrive peut-être un peu tôt, a poursuivi Pia Brandt.

Sinon, j’espère qu’elle peut être rallongée ; ça n’est pas évident car Miss

Liberty est une pouliche qui tire quand elle est cachée, mais qui se détend

lorsqu’elle est devant. »

PATRICK BARBE, propriétaire de magic Potion, 2e du

Prix La Flèche : « Elle

court super bien aujourd’hui. En dernier lieu, elle

n’avait pas respiré, elle avait été un peu surprise. »

DIDIER GUILLEMIN, entraîneur de Captain Chop, 4e du

Prix La Flèche : « Le cheval a été un peu froid aujourd’hui. Il a été quelque

peu surpris par le rythme de la course. Il était invaincu mais on n’avait pas

trop de lignes pour le comparer avec les autres. Lorsqu’il a remporté sa

"B" à Chantilly, il n’avait personne à battre. Aujourd’hui, c’était

un vrai test. »

PHILIPPE SOGORB, jockey de Dream Catcher, 1er du Mont-de-Pô : « Je l’aime

toujours autant. C’est un poulain sur lequel on n’a

rien à faire. »