Trois sur trois pour la suisse dans le "défi" d’avenches vendredi ?

Autres informations / 27.07.2010

Trois sur trois pour la suisse dans le "défi" d’avenches vendredi ?

Lors du Défi du Galop d’Avenches d’il y a un an, Pont des Arts (Kingsalsa) apportait à

feu Kurt Schafflützel son ultime trophée, avant de passer sous la férule

d’Andreas Schärer. Malgré l’absence

du tenant du titre, excellent deuxième d’Agent Secret (Pyrus) – forfait ici à Vichy, les locaux semblent en mesure de rester maîtres chez eux

pour la troisième année d’affilée. L’ex-cavalier amateur, qui a su gérer l’héritage de son maître, présente Wassiljew (Zinaad) et surtout le

top-weight Ziking (Kingsalsa),

le héros du Grand Prix de Marseille, excellent en juin à Frauenfeld pour son

retour sur la distance classique. Il était ce jour-là imparablement dominé par Mascarpone (Monsun), ultra-dominateur

durant le premier semestre avant de se faire piéger par Zadounévées (Kaldounévées)

et Mopsos (Canyon Creek) dans le marathon de la Coupe

d’Avenches, à l’issue d’un déboulé final et en leur rendant plusieurs livres.

Et Mathias Sautjeau n’a jamais caché la confiance qu’il a en son partenaire

pour le jour J. Intercalé entre Pont des Arts et Ziking le jour du Derby, Maintop (Royal Academy) a lui aussi son mot à dire. Du côté des visiteurs, l’Allemand earlsalsa (Kingsalsa), exceptionnel de

régularité et se bonifiant avec l’âge, s’est signalé début mai dans une Listed

outre-Rhin par une irréelle victoire de douze longueurs, "à la

Harbinger" donc. Son compatriote Zadounévées, un vrai stayer, est invaincu

en deux sorties sur cette piste. Entraîné et monté par Isabelle Pacault, Representing (Rahy)… représentera la

France, fort de ses deux récents succès de "B" à Vichy et La Teste. En sa défaveur, il avait concédé "une rue" à Earlsalsa

l’automne passé à Saint-Cloud en gentlemen-riders. Seule femelle et 3ans

du lot, la hongroise Letty (Trade Fair), galvanisée par Christophe

Lemaire, a pris l’ac- cessit

d’honneur du Derby de Brigantin (Cozzene)

à Frauenfeld puis, inusable, s’est classée quatrième de son équivalent magyar.

Cette semi-nocturne de gala (onze courses de plat et de trot, près de 200.000€

d’allocations), sous les caméras d’Equidia, comporte également

le Trophée des 2 Ans BBAG, une course de vente bien dotée

(50.000 FS) financée par Baden-Baden, où dix juvéniles aux références en

devenir s’affrontent sur 1.200 mètres. Dans le Trophée des 3 Ans (2.150 mètres, 15.000 FS), réduit à cinq

unités, on se réjouira du retour face aux meilleurs du "né et élevé" Thierry (Paolini), impressionnant dans

le "petit Derby" en juin. Halling

River (Halling), le malheureux troisième (ex aequo) du classique

thurgovien, et Zafeereli (Zafeen),

méconnaissable dans le Trophée de

Vitesse, lui donneront la réplique.