Vichy, lundi

Autres informations / 19.07.2010

Vichy, lundi

OCÉAN DORÉ GAGNE… ET SE

BLESSE

« Malheureusement océan doré (Kingsalsa) a mis le pied

dans un trou après le poteau et il est rentré un peu boiteux », nous confie

Thierry Larrivière, entraîneur du gagnant du Prix de Cusset (D), dans le cercle

des vainqueurs. Un cercle qu'Océan Doré n'a pu qu'approcher en dernier lieu, lorsqu'il

a été rétrogradé de la première à la quatrième place. Sans cela, il aurait

enregistré ce mardi sa troisième victoire en autant de tentatives, puisque

après avoir débuté victorieusement à Lyon-Parilly, il avait remportéla deuxième

de ses trois courses sur ce meme hippodrome avant d’être distancé, donc. « Il a

un vrai changement de vitesse, poursuit son entraîneur. Il l’avait déjà montré

la dernière fois, mais avait été distancé pour rien. On avait prévu de courir

le Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L), mais c’est compliqué,

maintenant qu’il est boiteux. » L'an dernier, l'entraîneur avait remporté cette

Listed avec Broken Kitten (Martaline).

Attentiste au cœur du peloton, Océan Doré a été pris de vitesse au moment du

démarrage final, puis est revenu chercher sa victoire au prix d’un remarquable

effort final. Il domine finalement assez nettement King david (Iffraaj), le premier assaillant, et Garlin Blues (Anabaa Blue), qui aurait

pu espérer un meilleur classement s’il n’avait pas constamment penché vers

l’extérieur dans la dernière ligne droite.

AUX ORIGINES DE BLUE  STAG

Élevé

par Chantal Becq, Océan Doré est un fils de Kingsalsa et Ralpha (Septième

Ciel), une jument entraînée par Jacques Rossi qui a montré de la qualité à

2ans, remportant trois courses consécutives avant de se classer sixième du Prix

du Bois (Gr3). Océan Doré est issu

d’une famille gagnante à tous les niveaux de sa généalogie, mais pour retrouver

du caractère gras, il faut

remonter à la quatrième mère, snow day (Reliance),

qui a remporté deux Grs3 sur 2.100m à 3ans. Mais Snow Day est surtout connue

pour être la mère de Blue stag (Sadler’s

Wells), un cheval entraîné par Barry Hills, qui a conclu à la deuxième place du

Derby d’Epsom (Gr1) et quatrième de l’Irish Derby (Gr1) en 1990.