Deux pouliches sacrées à decize

Autres informations / 28.08.2010

Deux pouliches sacrées à decize

AU COEUR DE L’ACTU

Pour la première fois en dix-sept années d’existence,

le concours de modèle et allures de Decize a eu lieu sous la pluie. De courtes

averses qui n’ont toutefois pas empêché un public nombreux d’assister à

l’événement. Ils étaient venus nombreux de l’Ouest, de Chantilly, de Normandie

ou de Grande-Bretagne pour assister à cette édition. Pour la deuxième année

consécutive à Decize, les foals ainsi que les 2ans étaient jugés et, contre

toute attente, ce sont deux pouliches qui se sont imposées. Le concours de

modèle et allures de Decize se place comme la finale du genre dans la région

Centre-Est. « C’est une belle vitrine pour les AQPS, confie Hervé d’Armaillé

[Président de l’Association des éleveurs et propriétaires d’AQPS, ndlr]. Depuis

plusieurs années on parle de Decize comme la grande finale. Ce concours

représente la promotion des meilleurs produits de chaque département. Il est

propice au commerce dans un esprit de compétition. Le concours a une valeur

historique, c’est un événement dont a besoin la race AQPS, d’autant qu’il

attise la curiosité de nombreux professionnels, courtiers, entraîneurs ou

propriétaires. »

DISCOVER

D’AUTEUIL DEVANT DEUX ROBIN DES CHAMPS

POULICHES 2ANS 1RE SECTION :

Le concours des 2ans a eu lieu dans la matinée de ce

vendredi. Poulains et pouliches sont passés conjointement sur les deux rings du

concours au milieu d’une foule de professionnels qui passait régulièrement d’un

ring à l’autre. Nombreuses, les pouliches sont passées en deux sections distinctes.

La première a été remportée par le lot 9, une fille de robin des champs (Garde Royale) nommée  unika

la reconce. Présentée par Didier Berland, elle devance urbaine (Voix du Nord) et une ile (Spécial Kaldoun). « De

nombreux professionnels sont venus me voir pour la pouliche, a confié Didier

Berland, mais j’ai toujours souhaité la garder pour l’élevage. C’est une

pouliche impressionnante qui est par un étalon que j’ai toujours soutenu. Elle

est déjà confiée à Philippe Peltier. » Grand

Prix du conseil Général (Prix des 2ans) : urraca du mou

POULICHES 2ANS 2E SECTION :

La deuxième section a été indécise

entre urraca du mou (Discover

d’Auteuil), le lot 19 élevé par Michel Blond, et uranie collonges (Alberto Giacometti), le lot 26, celui  des frères Delorme. Cette dernière n’aura eu

que la mal- chance de tomber sur la championne des 2ans, puisque Urraca du Mou

a été ensuite remporter le Grand Prix des 2ans. Sous l’émotion, Michel Blond

n’a pas caché sa joie  : « Cette récompense me rend vraiment

très heureux. Ça fait

une dizaine d’années que j’ai des produits sélectionnés pour le concours et

maintenant on gagne avec une famille que j’ai récupéré

d’un voisin qui prenait sa retraite et d’une

saillie offerte par France Galop. Elle sort juste du pré et n’a été que débourrée. Elle devrait

probablement rejoindre l’écurie de Pascal Journiac. Je tenais à remercier Jacky

Chapdelaine qui a accepté de tester cette famille. »

POULAINS 2ANS :

Les poulains étaient moins nombreux que les femelles à

se présenter à Decize et ne se sont donc départagés qu’en une section. Le jury

a pris son temps pour délibérer et a finalement élu un Bon P’tit Gars (Robin des Champs) comme le meilleur poulain. Le

fils de Née à Saint voir (Pistolet

Bleu) a été présenté, comme le nom de sa mère l’indique, par le Haras de

Saint-Voir. Le beau bai a finalement devancé ures (Bering), un élève de Thierry Cyprès, gagnant du concours de

Cercy-la-Tour et qui fait partie de la première génération des fils de Bering de race AQPS. Troisième, univic (Robin des Champs) complète la

domination de l’ancien étalon de Nicolas de Lageneste. Le poulain été présenté

par Jean Biraben et arborait une robe alezane assez rare chez les produits de

Robin des Champs. « Un Bon P’Tit Gars va certainement passer aux ventes d’été

Arqana, nous a dit Nicolas de Lageneste. C’est une pure souche de Saint-Voir,

par son père Robin des Champs et sa mère, Née à Saint Voir, qui détient le

courant de sang d’en couleurs (Video

Rock) et de Louping d’ainay (Saint

Preuil). Sa mère avait de la qualité mais aussi du caractère et Robin des

Champs a souvent bien produit avec ce type de jument. On l'a élevé avec Maurice

Goin. C’est un deuxième produit, le premier est une 3ans par Saint des Saints (Cadoudal), qui est à

l’entraînement chez Marcel Rolland. »

BERNARD CYPRÈS RÉCOMPENSÉ CHEZ

LES FOALS

Pour la deuxième

année consécutive ce ne sont plus les poulinières suitées mais les foals qui

ont été récompensés. Omniprésent dans la Nièvre, l’élevage de la famille Cyprès

ne pouvait pas repartir de Decize sans titre. C’est une élève de Bernard

Cyprès, activité (Fragrant Mix)

qui l’a ramené en remportant le Grand Prix Général des Foals, ce qui scelle une

journée de concours au féminin. Cette pouliche est une descendante de l’un des

plus beaux pedigrees de l’élevage de la famille Cyprès, celui des nupsala (Laniste) et ucello ii (Quart de Vin), ou, plus

proche de nous, avec moncadou (Cadoudal)

et Quicody (Dom Alco).Le produit

du chef de clan de la famille Cyprès en étant désigné par le jury face aux

vainqueurs de chaque section.