Goldikova dépasse les 4 millions d’euros de gains

Autres informations / 05.08.2010

Goldikova dépasse les 4 millions d’euros de gains

En comptant les primes aux propriétaires versées en France, la jdG Rising Star Goldikova (Anabaa) a dépassé les quatre millions d’euros de gains en course. Au total, après dix-huit sorties, elle totalise exactement 4.160.877€ de gains lorsque l’on prend en compte ses bénéfices enregistrés à l’étranger, soit quatre victoires pour 1.906.746€. Par  comparaison,  la  jdG Rising  Star Zarkava (Zamindar), invaincue en sept sorties, a gagné 3.364.620€, primes comprises. Sea the Stars (Cape Cross) a lui enregistré 5.331.672€, Youmzain (Sinndar) 4.096.685€, Gloria de Campeao (Impression) 7.152.252€. Mais ces quatre galopeurs, au contraire de Goldikova, ont gagné ou se sont placés dans l’une des deux courses les plus richement dotées au monde, l’"Arc" ou le Dubai World Cup (Grs1).

ÉDOUARD DE ROTHSCHILD ACQUIERT LA NATIONALITÉ ISRAÉLIENNE, SANS IMMIGRER

Édouard de Rothschild a acquis la nationalité israélienne tout en gardant la française, pour pouvoir participer à des concours hippiques internationaux, sans pour autant immigrer en Israël, a indiqué mardi un porte-parole de son établissement financier à l'AFP : « Il acquiert, en sus de la nationalité française qu'il garde naturellement, la nationalité israélienne, car il veut continuer à participer aux plus grands concours hippiques mondiaux. » Édouard de Rothschild n'était pas en mesure d'intégrer l'équipe de France, même avec son nouveau champion Lamm de Fétan, d'où son idée de concourir dans l'équipe israélienne – notamment aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Pour le porte-parole, l'homme d'affaires et sportif de haut niveau ajoute donc une corde à son arc, mais cela ne change rien à ses activités en France. Dans les courses, on pense notamment à sa présidence de France Galop.