Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Makfi, meilleur miler d’europe

Autres informations / 17.08.2010

Makfi, meilleur miler d’europe

À ce stade de la saison, les principales épreuves sur

le mile réservées aux mâles de 3ans se sont toutes courues. Il en ressort

quatre gagnants,  deux  français 

et  deux britanniques : la JDG

Rising Star Lope de Vega (Shamardal),  

Makfi    (Dubawi), Canford Cliffs (Tagula) et Dick turpin (Arakan). Jamais   ils n’ont couru tous ensemble dans la

même  course,  mais 

leurs   lignes se croisent et surtout se décroisent au gré de leurs pics

de forme et surtout de m é f o r m e . Cela rend

difficile un avis définitif concernant ces quatre là et surtout de créer un

éventuel classement entre eux. Mais en utilisant la théorie consistant à

mesurer les écarts à l’arrivée, Makfi est théoriquement le meilleur de tous au

vu de sa performance dans le "Jacques le Marois", qui confirme sa

ligne des Guinées où il avait battu Canford Cliffs et Dick Turpin, dauphin de

Lope de Vega dans la Poule d’Essai. Bref : les vraies lignes, celles  des classiques. De ces quatre là, Lope de Vega - qui sera revu début septembre à Longchamp

- est le seul qui reste sur une contre-performance. Les trois

autres ont gagné leur dernière

course - mais Dick Turpin court

aujourd’hui à York - et Makfi ainsi que Canford Cliffs viennent de battre

les meilleurs chevaux d’âge sur le mile : Goldikova (Anabaa), Paco Boy (Desert Style)

et Rip van Winkle (Galileo). Egalement, Makfi et Lope

de Vega sont plus difficiles à juger que Dick Turpin et Canford Cliffs, qui n’ont jamais connu de contre-performance cette année et ont toujours haussé leur niveau. Mais, pour apporter un

bémol à cela, il faut rappeler que

les deux chevaux français ont réalisé des

sous-valeurs totales - "coup de

pompe" de Lope de

Vega dans le Jean Prat et "gorge sale" de Makfi dans les St James’s Palace Stakes -

et ne peuvent donc être jugés sur

ces courses.

CE QU’EN PENSENT LES  PROFESSIONNELS

Lundi, dans

l’établissement Elie de

Brignac, nous avons interrogé plusieurs professionnels (propriétaires,

entraîneurs et courtiers) en leur demandant qui, selon eux, était le meilleur entre Canford Cliffs, Dick Turpin, Makfi et Lope de Vega. La majorité

des professionnels désigne Makfi comme meilleur 3ans européen sur le mile.  L’explication 

qui  revient  est   que

« Makfi a gagné les 2.000 Guinées en leur

"marchant" dessus. Et la ligne des 2.000 Guinées est la meilleure de

l’année. Meilleure que celle de la

Poule d’Essai et du Jockey Club. » Dans les avis recueillis, c’est plus la

performance de Newmarket de Makfi que celle

de dimanche à Deauville qui

est mise en avant. Concernant le rating donné à Makfi,

certains espèrent « qu’il va courir de nouveau en Angleterre afin que les

handicapeurs britanniques se rendent enfin compte que l’on a pas que des

"mauvais" en France… » Le mot de la fin reviendra à Marc Sillam, propriétaire chez Jean-Claude

Rouget et fin observateur des courses européennes, pour qui Makfi est tout

simplement « un extra-terrestre ».

MAKFI À L’ÉPREUVE DU 

RATING

Après

les Guinées anglaises, françaises et irlandaises, Timeform avait placé en tête

Canford Cliffs, une livre devant Makfi. Les résultats des Derbies n’ont pas changé grand-chose,

sauf pour Lope de Vega qui a gagné

deux livres. Ascot a chamboulé les données, Canford Cliffs s’imposant

brillamment alors que Makfi faisait une contre-performance totale. Même chose à Chantilly avec Dick Turpin et

Lope de Vega dans le Prix Jean Prat. Ensuite, Canford Cliffs confirme en battant Rip Van Winkle, considéré

comme l’un des meilleurs chevaux au monde et se voit donc placé très

haut en rating. Enfin, dans une logique d’échelle,

on peut évaluer la performance de Makfi dans

le Jacques Le Marois. En effet, Goldikova est évaluée à 133 livres.

Makfi l’a battue de 2.5 L en recevant 1.5 kilos. De cela, on peut théoriquement

évaluer le rating de Makfi à 135. D’autant que lorsque l’on regarde l’ordre

d’arrivée et l’écart entre Paco Boy et

Goldikova (sensiblement le même qu’à Ascot), on peut considérer que tous deux

ont fait leur valeur dans le Jacques Le Marois - ce que beaucoup de

professionnels nous ont d’ailleurs déclaré lundi.

POURQUOI

GOLDIKOVA ET SES LEADERS FAISAIENT-ELLES ÉCURIE AVEC FUISSÉ ?

Beaucoup

se sont étonnés que Fuissé soit

couplé gagnant avec Goldikova (et

ses deux leaders). La raison est que Fuissé porte la casaque du Haras du

Quesnay qui appartient désormais en partie à Freddy Head. Ce dernier est donc à

la fois copropriétaire de Fuissé et l’entraîneur des Goldikova, Saying et only Green. Ces quatre-là ont donc été couplé gagnant au pari

mutuel. Ce qui est un peu idiot, car comme nous l’expliquait Christiane

Head-Maarek, c’est que cela peut créer des situations où le frère ou la sœur

peuvent être obligés de retirer un de leurs chevaux d’une course. En effet, en

France, la limite de chevaux couplés

gagnant ensemble est de cinq.