Shadwell inactif

Autres informations / 13.08.2010

Shadwell inactif

L’an dernier, Shadwell avait été le premier acheteur de cette session. Mais, cette année, l’entité du Cheikh Hamdan Al Maktoum n’a pas fait d’acquisition le vendredi. Son conseiller Angus Gold a confié à JDG : « Le Cheikh est très pris en ce moment à Dubaï. La règle de notre collaboration, c’est qu’il me confirme  lui-même les enchères que nous sommes prêts à engager pour acheter des yearlings. Il est d’ailleurs le plus souvent présent lui-même à Deauville. Aujourd’hui, je n’ai pas pu obtenir confirmation de sa part pour les prix des yearlings que nous avions sélectionnés. » Avant la fin de la vente, Angus Gold avait d’ailleurs quitté les tribunes pour inspecter une nouvelle fois les yearlings de samedi…

ERIC HOYEAU ET OLIVIER DELLOYE : « SUR LES MÊMES BASES QU’EN 2007 »

« La baisse du chiffre d'affaires n'est pas l'indicateur le plus significatif car il y avait moins de chevaux que l'an dernier. Le prix moyen est également en baisse et cela s'explique par la raréfaction des lots à plus de 400.000€. Par ailleurs, les "Maktoum" ont nettement moins acheté que l'an dernier et cela a eu un impact énorme sur le chiffre d'affaires et la moyenne. Les résultats que nous enregistrons aujourd'hui se lisent comme ceux de Saratoga ou d'Inglis : il y a une vraie contraction de la demande sur le haut du marché. Le nombre d'acheteurs différents est sensiblement le même que l'an dernier, ils sont là, prêts à acheter, mais ils se sont fixés une limite plus basse. Cependant, la constance des lots achetés à 200.000€ et plus est bon signe. Il faut maintenant attendre le deuxième jour pour faire un vrai bilan. Mais d'ores et déjà, nous pouvons dire que nous sommes sur les mêmes bases qu'en 2007. Depuis, les chiffres n'avaient cessé d'augmenter dans un contexte de crise où le marché d'Arqana était le plus résistant au monde. »