Une edition sensationnelle des international stakes : a york, byword tentera de succeder a sea the stars

Autres informations / 16.08.2010

Une edition sensationnelle des international stakes : a york, byword tentera de succeder a sea the stars

Les International Stakes (Gr1) est vraiment une des plus belles, si ce n’est la plus belle course du monde, sur 2000m. Cette année, le grand tournoi de York accueille un Français : Byword (Peintre Célèbre), qui essaiera de succéder à Sea the Stars. Le pensionnaire d'André Fabre se révèle avec l'âge. C'est un fils de Peintre Célèbre et ce n'est pas une surprise qu'il réussisse ainsi à 4ans, surtout qu'il avait été un peu malade à 3ans. Il a fait siens les Prince of Wales's Stakes (Gr1) devant twice over (Observatory) qui vient de remporter les Eclipse Stakes (Gr1) et qu'il retrouvera. Alors que sa participation au "Jacques Le Marois" avait été évoquée,  son  entourage  retourne   en  Angleterre sur 2000m. Dick turpin, supplémenté et  rallongé. Pour participer à cette épreuve, Dick turpin (Arakan) a été finalement supplémenté. Son entraîneur, Richard Hannon, a hésité longtemps, mais il sera bien là, sur 2.000m. La distance ne devrait pas être un problème  selon les dires de son entraîneur qui obtient de très bons résultats cette année. Et sa performance nous permettra d'en savoir un peu plus sur les prétentions de Dick Turpin. S'il ne tient pas la distance, il reviendra courir aux côtés de Canford Cliffs, Makfi, Lope de Vega & Co, et si la course se passe bien,  il  pourrait  alors  poursuivre  son  programme    sur 2000m et plus.

QUELLE EST LA VALEUR DE RIP VAN WINKLE?

Annoncé comme le fer de lance de Coolmore l'an dernier pour contrer Sea the Stars (Cape Cross), Rip Van Winkle (Galileo) a pris les quatrièmes places des Classiques avant de remporter deux Grs1 : les Queen Elizabeth II Stakes et les Sussex Stakes. Dixième dans le Breeders'Cup, "RVW" n'était pas condamnable sur     cette performance aux Etats-Unis. Pour sa rentrée, il a seulement été l'ombre de lui-même car il avait des problèmes aux pieds et à sa course suivante, les Sussex Stakes (Goodwood), il a seulement été battu par l'un des leaders de l’excellente génération des milers de 3ans : Canford Cliffs (Tagula).

VERBATIMS

ANDRÉ FABRE, ENTRAÎNEUR DE BYWORD, 1er des Princes of Wales's Stakes (Gr1) « Le cheval avait les moyens de gagner cette course, mais j'étais un peu préoccupé par l'inexpérience de mon jockey. Il a monté une course parfaite, claire et sans à-coups. Nous avons toujours pensé que ce cheval était bon, il vient à maturité cette saison. Il a pris de la force maintenant. Nous allons discuter du Prix de l'Arc de Triomphe avec le prince [Khalid Abdullah, propriétaire du cheval, ndlr], mais sa participation reste seulement une possibilité. Car il existe un point d'interrogation sur sa tenue et il a besoin des bons terrains comme aujourd'hui.  »

MAXIME GUYON, JOCKEY DE BYWORD, 1er des Prince Of Wales's Stakes (Gr1) « Mon cheval s'est un peu repris quand j'ai commencé à le cadencer parce qu'il s'est pris plusieurs coups de bâton sur  la tête. Après, il est bien venu, tout en progression. Il avait un bon numéro dans les boîtes, a bien accéléré pour finir. »

HENRY CECIL, ENTRAÎNEUR DE TWICE OVER, 2e des Prince Of Wales's Stakes (Gr1) « Il court très bien, mais il a dû refaire beaucoup de terrain. C'est super ce qu'il fait, mais il ne pouvait pas gagner comme cela. »

AIDAN O'BRIEN, ENTRAÎNEUR DE RIP VAN WINKLE, 2e des Sussex Stakes (Gr1) « Je suis vraiment content de lui, car le cheval montre de vrais progrès sur sa rentrée. Le meilleur est à venir, car il a encore d'autres progrès à faire. Nous n’avons pas établi de plan définitif le concernant, mais les "Juddmonte International" sont une possibilité. "Rip" a fait une grande course et est seulement battu par un très bon cheval.  »