2010 : année de la province chez les 2ans

Autres informations / 26.09.2010

2010 : année de la province chez les 2ans

LE MAGAZINE

En 2009, les

entraînements provinciaux avaient remporté seulement 3 courses de listed ou

groupe avec leurs 2ans, contre 11 succès à ce niveau pour les professionnels

parisiens. Cette année, la tendance est totalement inversée : les provinciaux

ont triomphé 12 fois dans des “stakes” contre seulement 5 titres pour les

parisiens…

LE SUD-OUEST À L’HONNEUR

Depuis de nombreuses

années, les palois jean-claude rouget et françois rohaut sont les locomotives

des professionnels du sud-ouest et triomphent régulièrement au plus haut

niveau. Cette année, le grand public a appris à connaître un peu plus d’autres

professionnels de cette région, qui font parler d’eux depuis le début de

l’année avec leurs 2ans.

Didier guillemin dispose de la confiance de la

marquise de moratalla, à qui chinese

wall (aussie rules) a offert le prix de la vallée d’auge (l) et la jdg rising  star tin 

horse (sakhee) une deuxième place dans le darley prix morny (gr1). Tin

horse devrait d’ailleurs prendre 

part  au  prochain 

qatar  prix jean-luc lagardère

(gr1). Didier guillemin a remporté deux listeds avec ses 2ans, la dernière en

date avec action chope (muhaymin),

un élève de l’aquitain alain chopard… né d’un des étalons qu’il partage avec

maxime jarlan, l’homme de la dordogne. L’autre professionnel à l’accent du

sud-ouest est christian baillet. L’entraîneur de la teste dispose de la

confiance de ce même maxime jarlan, dont les couleurs ont été portées

victorieusement dans les “stakes” cette année par la jdg rising star maiguri

(panis) dans le prix roland de chambure (l).

OUEST ET NORMANDIE SE  DISTINGUENT

Quatre   entraîneurs  

différents de la région ouest-normandie se sont aussi distingués dans

les épreuves de groupe et listed. Seul représentant deauvillais, yves de

nicolay a remporté le prix de cabourg (gr3) avec pontenuovo (green tune). L’irlandais eoghan o’neill, basé à ige

dans l’orne, a triomphé au niveau groupe avec broox (xaar) qui a remporté le prix d’arenberg (gr3) et pris la

deuxième place du prix robert papin (gr2). Avec mambia (aldebaran), joël

boisnard a remporté une listed à vichy, puis le prix du calvados (gr3). Enfin,

henri-alex pantall a décroché le critérium de lyon grâce à private jet (aussie

rules). Pourquoi une telle réussite ? Comme le dit l’adage, ce sont les bons

chevaux qui font les bons entraîneurs. À ce sujet, didier guillemin nous a

confié : « très tôt dans l’année, je me suis rendu compte que j’avais un lot de

2ans qui sortait de l’ordinaire et je me doutais que mes chevaux seraient

encore là durant l’automne. Les 2ans qui gagnent des courses en début d’année

et qui n’arrivent pas à répéter quelques mois plus tard ne sont pas plus

précoces que les autres, ils sont simplement moins bons. » cette analyse

explique aussi que, cette année, il y aura certainement trois chevaux du

sud-ouest parmi les favoris du prochain qatar prix jean-luc lagardère (gr1),

l’étoilé tin horse, le vainqueur

du prix la rochette (gr3), my name is

bond (monsieur bond) et son dauphin maiguri. Rappelons que, ces dernières années, aucun candidat provincial

n’a réussi à remporter cette épreuve. L’année dernière, il n’y en avait

d’ailleurs pas au départ. En 2008, milanais

(dyhim diamond) était passé proche de l’exploit en se classant deuxième.

Les tableaux ci-dessous confortent aussi cette analyse : en 2009, il y avait

seulement 34 partants provinciaux dans les courses de groupe et listed tandis

que, cette année, il y en a eu 50 de plus. À l’inverse, les écuries parisiennes

sont passées de 76 partants à seulement 53 dans les “stakes” pour 2ans.