Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Bernard sécly,

Autres informations / 28.09.2010

Bernard sécly,

AU COEUR DE L’ACTUALITE

LE "RECORDMAN" D’AUTEUIL

TIRE SA RÉVÉRENCE

Après 51 ans d’exercice, bernard sécly a décidé de

prendre sa retraite à l’âge de 79 ans. Le mythique entraîneur de lamorlaye est

l’homme de nombreux records en obstacle. Il a inscrit à six reprises son nom au

palmarès du grand steeple-chase de paris (gr1), avec mon filleul (tanerko), katko

(carmarthen) par trois fois, al

capone ii (italic) et el paso

iii (video rock). Il est donc celui qui a amené le crack katko au sommet

d’auteuil à trois reprises, ce qui constitue aussi un record. Dans cette même

série, il y a aussi al capone ii qui a triomphé sept fois consécutivement dans

le prix la haye-jousselin (gr1), le grand steeple-chase d’automne. On se

souviendra d’ailleurs très longtemps de l’ovation qu’avait reçu ce champion

lors de sa dernière sortie à l’occasion du prix la haye-jousselin en 2000, où

il n’avait pris "que" la deuxième place. Avec katko, al capone ii est

sans doute le cheval qui a apporté le plus d’émotion dans les travées

d’auteuil.

LE MAÎTRE DE L’OBSTACLE A

AUSSI CONNU LA GLOIRE EN PLAT

Si bernard sécly reste l’un des plus grands

entraîneurs que les courses d’obstacle françaises aient jamais connu,

n’oublions pas qu’il s’est aussi illustré dans la discipline du plat, dans

laquelle il a remporté cinq grs1. Bernard sécly a été le mentor de cadoudal (green dancer) – vainqueur du

prix hocquart (gr2) et deuxième du prix ganay (gr1) avant de devenir le

principal étalon d’obstacle de ces vingt dernières années –, mais aussi d’un

autre deuxième du "ganay", passing

sale (no pass no sale), qui a toutefois remporté le gran premio del

jockey club (gr1) à milan, les prix du conseil de paris (gr2) et du prince

d’orange (gr3) et qui s’est aussi placé troisième dans le grand prix de saint-cloud (gr1). Nommons aussi frère basile,

lauréat du prix ganay (gr1) en 1979, valiant heart qui a remporté le grand prix

de paris (gr1) en 1980, waki river, vainqueur du critérium de saint-cloud

(gr1), et denel qui a inscrit son nom au palmarès du prix royal-oak (gr1).

LES ADIEUX D’UN PASSIONNÉ

Bernard sécly aura donné des frissons à tous les

amoureux des courses au galop. Et ce, depuis ses débuts comme entraîneur en

1959 avec seulement deux chevaux, jusqu’à ce mois de septembre 2010. Il aura remporté

tous les grs1 d’auteuil et quelques-unes des courses les plus prestigieuses en

plat, soit un total de 42 victoires de gr1 au terme de  sa carrière. Depuis quelques années, il avait

considérablement réduit ses effectifs. Mais, comme tous les métiers que l’on

exerce par passion, il est toujours difficile d’y mettre un terme. Cette

fois-ci, il a franchi le cap ; souhaitons lui alors des jours heureux avec son

épouse.