Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Conference mondiale des courses de chevaux arabes

Autres informations / 26.09.2010

Conference mondiale des courses de chevaux arabes

AU CŒUR DE

L’ACTU

Point

d’orgue du festival du Cheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan, la première

conférence mondiale pour les courses de pur-sang arabes s’est tenue à Abu Dhabi

du 22 au 25 septembre. Un panel d’experts internationaux s’est réuni dans

l’immense Exhibition Center d’Abu Dhabi. C’était la volonté de la directrice du

festival, Lara Sawaya, de confronter et réunir les meilleurs experts et

professionnels du pur-sang arabe et, grâce au soutien de Cheikh Mansour Bin

Zayed Al Nahyan, cela a été fait. Le temps était venu de tenir une telle

réunion et c’est un événement historique auquel nous avons assisté. Symbole de

vitesse, beauté et force, et élément incontournable de la culture des Émirats

arabes unis, le pur-sang arabe a vu accroître sa popularité grâce à des

initiatives telles que ce festival. Cette conférence est un pas supplémentaire

dans l’exposition médiatique des courses de pursang arabes. Des débats sur

l’histoire, l’élevage, les techniques d’entraînement et l’avenir de la

discipline ont eu lieu, permettant à des idées nouvelles d’émerger, et aux

participants de partager leurs expériences. De même, parmi les nouveautés, une

application Ipad du festival de courses du Cheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan,

propice à attirer un nouveau public, a été lancée. Cette initiative est la

première d’une longue série. Enfin, cette conférence sera tenue chaque année

dans un pays différent. Ce sera le cas des Pays-Bas l’année prochaine. La

directrice du festival, Lara Sawaya, nous a avoué qu’elle « était ravie de la

tenue de cette conférence, une première mondiale historique. Le festival du

Cheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan a tout fait pour réunir ces gens qui aiment

le cheval arabe, qui le côtoient, ici, à Abu Dhabi, pour discuter et confronter

leurs différences. Les échanges de cette dernière journée ont été très

positifs. Tout le monde a pu donner son point de vue sur les trois jours de

travail précédents, et c’est une bonne chose. » En ce qui concerne l’avenir,

elle ne se donne pas de limites car « chaque jour, des choses nouvelles sont

possibles. C’est à nous de savoir ce que l’on veut. Pour ce qui concerne le

festival, on a établi un programme de neuf courses la saison prochaine et nous

continuons donc à grandir. Pour la conférence, tout le monde semble très

satisfait et le festival va continuer à lui apporter tout le soutien

nécessaire, comme en 2011 aux Pays-Bas. Nous allons travailler main dans

cela. »

UNE

DELEGATION FRANÇAISE SUR PLACE

Cette

conférence avait lieu dans le cadre du Salon international de la chasse et du

cheval d’Abu Dhabi. Pour la seconde année consécutive, l’Afac (Association

française du cheval arabe de course) était représentée et, nouveauté 2010, les

hippodromes de Craon et Toulouse – qui ont accueilli les deux épreuves du

festival du Cheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan en France – ont également

bénéficié d’un stand. La délégation française était composée de Jean-Pierre de

Gasté, Jean Biraben, Jérôme Rambaud, Martial Boisseuil, Izeta Selimanjin,

Caroline Gadomski, Noëlle Derré pour Les Cahiers du Cheval Arabe et Nicolas

Bruyas pour Jour de Galop, tous ravis d’avoir assisté à ce salon de grande

envergure et cette première conférence mondiale.