Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Longchamp dimanche

Autres informations / 12.09.2010

Longchamp dimanche

QATAR PRIX FOY (GR2)

BYWORD SUR LA DISTANCE CLASSIQUE


 


Parmi les trois

grandes préparatoires au Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1), le Qatar Prix

Foy (Gr2), dédié aux "vieux", ne connaît pas la meilleure réussite.

Le dernier cheval ayant réalisé le doublé "Foy/Arc" est sagace

en  1984.

DUNCAN NE DONNERA

PAS LE TEMPO

John Gosden,

entraîneur de duncan (Dalakhani), a prévenu : son cheval ne portera pas tout le

poids de la course. C'est un cheval à qui on cache l'effort. Dans les Hardwicke

Stakes (Gr2), il avait patienté en dernière position à la corde avant de

prendre la deuxième place d'harbinger (Dansili). Ce jour-là, Harbinger avait

réellement impressionné, mais Duncan n'était pas non plus passé inaperçu. Il

avait nettement creusé l'écart (6 longueurs) avec le troisième. Depuis, Duncan

a recouru, dans les Glorious Stakes (Gr3), mais il a vraiment été malheureux.

Sur ce qu'il a montré à Ascot, il est le premier opposant à Byword.

TIMOS DOIT MONTER

EN  CONDITION

Cette année, timos

(Sholokhov) a fait une rentrée gagnante début avril à Saint-Cloud, après dix

mois d’absence. Le protégé de Thierry Doumen avait ensuite pris la cinquième

place du Prix d’Hédouville en étant pris de vitesse. Dernièrement, dans le

Grand Prix de Chantilly (Gr2), il a été très incisif, s’est montré très dur à

la lutte et a pleinement satisfait son entourage. Il aurait pu courir le Grand

Prix de Saint-Cloud (Gr1) ensuite, mais le cheval a observé une période de

repos et ne sera revu que ce dimanche, dans le "Foy". C'est un 5ans

qui a besoin de courir et cette préparatoire prend ainsi toute sa dimension

pour lui. Le cheval s'en servira pour monter en condition et arrivé sur

l'"Arc" - si tout se passe bien - à 100%. Sur la ligne du Grand Prix

de Chantilly, on retrouve également chinchon (Marju), qui terminait quatrième

ce jour-là. Gagnant depuis d'un Gr1 aux USA, sur 2.200m, Chinchon est meilleur

que jamais cette année, mais la distance des 2.400m est un peu

"limite" pour lui. D’après les déclarations de Carlos Laffon-Parias

cet été à Deauville, ce globe-trotter se servira de cette épreuve pour aller

ensuite courir un Gr1 au Canada.

VERBATIMS

André Fabre,

entraîneur de Byword, 1er des Prince of Wales's Stakes (Gr1) : «Nous avons

toujours pensé que   ce cheval était bon,

il vient à maturité cette saison. Il a été un peu malade à 3ans, il avait

contracté un virus, alors nous avons pris notre temps. Il a pris de la force

maintenant. Nous allons discuter du Prix de l'Arc de Triomphe avec le prince

[Khalid Abdullah, propriétaire du cheval, ndlr], mais sa participation reste

seulement une possibilité. Car il existe un point d'interrogation sur sa tenue

et il a besoin des bons terrains comme aujourd'hui.  » Alain de Royer Dupré, entraîneur de

daryakana, quatrième des King George and Queen Elizabeth Stakes (Gr1) : « Il

n’y a pas d’excuses. Elle court bien et répète sa valeur par rapport à sa ligne

du Grand Prix de Saint-Cloud (3e derrière Youmzain, ndlr). Le vainqueur

[Harbinger] était au dessus. »