Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Longchamp, samedi – prix des chênes  (gr3)

Autres informations / 20.09.2010

Longchamp, samedi – prix des chênes (gr3)

FRENCH NAVY DÉCROCHE

SON PREMIER GROUPE ET RESTE INVAINCU


La JdG rising star French

navy  (Shamardal) s’était imposé en poulain

de Groupe lors de sa victoire dans le Prix de Saon (B). Et il a confirmé

cette impression en remportant le Prix des Chênes (Gr3), tout en restant

invaincu en trois courses.

Assurément, French Navy est un poulain d’avenir.

Très froid, comme beaucoup de

pensionnaires d’André Fabre, il ne tire pas et fait ce que son jockey lui

demande, ni plus, ni moins. Samedi, dans

un déroulement de course où il aurait pu

se faire prendre de vitesse par l’autre JdG rising star, havane smoker (Dubawi), il a su réagir à l’attaque de son principal rival sans que son cavalier,

Maxime Guyon, ne lui donne un seul coup de cravache.

« Je me doutais bien que Christophe Soumillon

allait me filer, a avoué le jeune

jockey. Je n'étais pas inquiet pour finir, il

a pris son mors tout seul et l'a fait facilement, gagnant sans puiser dans ses

ressources. Avant le coup, j'avais peur que la course se joue sur un sprint

mais au final le train a été régulier et dès que j'ai demandé à mon cheval

d'accélérer à mi-ligne droite, j'ai senti qu'il avait la mesure de ses

adversaires. Je ne connais pas la suite de son programme. » 

Vainqueur de l’important Prix de Crèvecoeur (F) en allant devant, French Navy avait

appris à attedre dans les autres

ensuite, ce qui lui a été profitable samedi puisqu’il a attendu en

deuxième position derrière  King

david (Iffraaj), pour lui prendre le meilleur au Pavillon. Havane

Smoker l’a constamment filé et l’a franchement attaqué pour finir, mais il n’a rien pu faire

contre le protégé

d’André Fabre, qui garde toujours des réserves en fin de parcours. En effet, French Navy ne donne pas l’impression de se donner à 100% en course et cela pourrait

lui être profitable pour son avenir. Un

avenir qui pourrait passer par le Critérium International (Gr1) d’autant que,

depuis 2001, quatre vainqueurs du Prix des Chênes ont brillé dans le Gr1 clodoaldien.

LE

PRIX DES CHÊNES, UNE COURSE QUI MÈNE AUX SOMMETS

Gagner le Prix

des Chênes est souvent un gage de qualité. Depuis 1996, trois vainqueurs du

Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) y ont participé. peintre Célèbre (Nureyev) a conclu troisième en 1996, avant son sacre

à 3ans dans l’Arc. dalakhani (Darshaan)

et Bago (Nashwan) ont fait mieux

puisqu’ils ont remporté le Prix des Chênes, avant leur victoire le premier

dimanche d’octobre, à 3ans. Et eux ont remporté le Critérium International, qui

n’était pas créé à l’époque de Peintre Célèbre.

HAVANE

SMOKER S’INCLINE AVEC LES  HONNEURS

Sur le papier,

il y avait deux poulains

qui ressortaient du lot

du Prix des Chênes : French Navy et Havane Smoker et l’arrivée est logique

puisqu’ils occupent les deux premières places. L’entourage d’Havane Smoker a

tout de même tenté de prendre French Navy de vitesse dans la ligne droite après

que le poulain de Gérard Augustin-Normand l’ait longtemps filé, mais il n’a pas

réussi, alors qu’il paraissait avoir vraiment beaucoup de ressources à deux

cents mètres du but. « Nous avions prévu comme tactique de filer French Navy et

Christophe l'a parfaitement fait, a déclaré Jean-Claude Rouget, mentor d’Havane

Smoker. Nous voulions attendre le plus longtemps pour venir batter


le favori, mais cela n'a pas suffit

finalement. »

DE LA FAMILLE DE

NUMBERED ACCOUNT

French Navy est né du très prisé shamardal (père cette année du gagnant

du "Jockey Club", Lope de

Vega) et d'une fille de Woodman,

gagnante de la Coupe des Pouliches à Marseille (L 2.000m). Il s'agit de la

famille de secret asset (Graustark),

qui est la troisième mère de French Navy. Secret Asset a donné deux

"Northern Dancer" : razeen

vainqueur des Gordon Stakes (Gr3) - et Warrshan

- gagnant de Listed à Goodwood. Mais aussi assatis (Topsider), lauréat du Gran Premio del Jockey Club (Gr1) à

Milan et double vainqueur des Hardwicke Stakes (Gr2). La quatrième mère, numbered account (Buckpasser), a été

sacrée meilleure 2ans américaine en 1971.