Strasbourg, dimanche – grand prix de la région alsace – 10e étape du défi du galop  (l) durban thunder, la surprise venue d’allemagne

Autres informations / 19.09.2010

Strasbourg, dimanche – grand prix de la région alsace – 10e étape du défi du galop (l) durban thunder, la surprise venue d’allemagne

40/1. C’est la cote à

laquelle s’est imposé l’allemand Durban

Thunder (Samum) dans le Grand Prix de la région Alsace, la 10e étape du

Défi du Galop. Le pensionnaire de l’ancien jockey Thorsten Mundry s’est avéré

être, contre toute attente, le meilleur des huit chevaux germaniques au départ

de cette Listed, sur les quatorze partants. Et cette victoire a fait prendre

goût au “Défi” à son entourage, comme nous l’a avoué son entraîneur qui veille

sur soixante pensionnaires à côté de   

Dortmund: « Il devrait maintenant courir la prochaine étape à

Baden-Baden, un Gr3. Nous ne sommes pas surpris de sa victoire. C’est un cheval

que l’on estime et il avait montré sa qualité. » Avant cette course principale,

les observateurs s’attendaient à une victoire de Young Tiger (Tiger Hill) ou de Representing (Rahy). Ces deux chevaux comptaient chacun deux

victoires dans le “Défi” et venaient en terre strasbourgeoise pour enlever une

troisième étape, synonyme de victoire probable dans le challenge européen. Mais

Young Tiger a terminé troisième en rendant beaucoup de poids, et Representing

n’a pas fait sa bonne valeur, après un bel effort à l’entrée de la ligne droite

faisant suite à un parcours en épaisseur. Ajoutons à cela le rythme peu

sélectif de l’épreuve, imprimé par…Durban Thunder et l’on comprend plus

facilement la victoire du représentant de la Stall Tinsdal. Durban Thunder

s’est, de fait, installé en tête en menant à une allure peu élevée. Il a

démarré sèchement à l’entrée de la ligne droite et il a pu, au courage, l’emporter

sûrement. Durban Thunder, comme beaucoup d’allemands, devrait être en mesure de

s’améliorer avec le temps. C’est un cheval avec beaucoup d’os qui a débuté

tardivement. Et, hormis une septième place à Deauville, il n’a jamais déçu en

Allemagne, en surclassant ses rivaux au niveau handicap.

 LA

BELLE FIN DE COURSE DE ZIBIMIX

Double lauréat de

gros handicaps, Zibimix (Linamix)

a réussi son test au niveau des Listeds en concluant deuxième du Grand Prix de

la région Alsace. Attentiste en bonne place, il a fini très vite en pleine

piste, étant l’un des rares à revenir de l’arrière-garde. « On n’a pas été très

vite, mais il a réussi à très bien finir, nous a dit Grégory Benoist, jockey du

protégé de Xavier Nakkachdji. Il a été un peu pris de vitesse au démarrage,

mais cela ne l’a pas empêché de conclure deuxième. »

YOUNG TIGER BATTU PAR LE POIDS

De retour après des

vacances studieuses à Laredo, en Espagne, chez Alberto Remolina, Young Tiger a

bénéficié d’un bon parcours en troisième position, le long de la corde. Comme à

son habitude, il s’est montré d’un courage exemplaire pour conserver la

troisième place bien qu’il ait dû rendre d’un à cinq kilos et demi à ses

rivaux. Ce qui lui a coûté un meilleur classement. « Il a été courageux

aujourd’hui, mais c’était dur de rendre quatre kilos à des bons chevaux, nous a

déclaré son entraîneur François Rohaut. C’était quasiment mission impossible.

Mais, avec un coup de pouce du temps, il pourra avoir un peu de terrain souple

pour les prochaines étapes et courir sur des pistes qu’il connaît, comme Nantes

et Toulouse. Et je pense que ça devrait aller pour bien finir l’année dans le

“Défi”… (sourire) » Roi du Défi du Galop et d’Espagne, Young Tiger va prendre

des points et se placer en bonne position pour gagner le challenge, même si son

compagnon d’entraînement, Agent Secret (Pyrus),

et Representing peuvent encore l’emporter en fin d’année. Rien n’est fait et le

suspense demeure donc à l’issue de cette étape du Défi du Galop.

AGENT SECRET VERS BADEN-BADEN

Vainqueur des Grands

Prix de Vichy (Gr3) et de Lyon (L), Agent Secret devrait prendre part à la

prochaine étape du Défi du Galop, disputée en Allemagne, à Baden-Baden. C’est

ce que nous a confié son entraîneur avant d’ajouter : « Comme Young Tiger, il

doit rendre beaucoup de poids à cause des conditions de courses françaises.

C’est pourquoi

nous allons

outre-Rhin. »

LUCIEN MATZINGER,

PRÉSIDENT DE LA SOCIÉTÉ DES COURSES DE STRASBOURG :

« N’IMPORTE QUEL PRÉSIDENT DE SOCIÉTÉ DE COURSES AIMERAIT ORGANISER UNE TELLE

RÉUNION » « L’épreuve avait

réuni un très beau plateau. Le “Défi” n’est pas gagné et on garde donc le

suspense jusqu’au bout. Young Tiger a réalisé une très belle course. Il faisait

sa rentrée et il a bien couru. Avec le nombre de partants, le soleil et le

public,    n’importe quel président de

société de courses aimerait organiser une telle réunion. »

LE MOT DE BERNARD

FERRAND VICE-PRÉSIDENT DU DÉFI DU GALOP

« Le suspense est

maintenu à l’arrivée de cette course. Il reste encore plusieurs épreuves à courir

et il y a trois candidats en lice. Le Défi du Galop n’a jamais autant justifié

l’intérêt des professionnels et du public. De plus, c’est une journée

magnifique avec du monde et une piste en parfait état. L’arrivée de l’épreuve

entretient le suspense   pour

le challenge. C’est

une très belle course. Young Tiger devait rendre quatre kilos au gagnant mais a

très bien couru. Le gagnant est un bon cheval. »