Tattersalls millions irish champion stakes (gr1)

Autres informations / 04.09.2010

Tattersalls millions irish champion stakes (gr1)

LEOPARDSTOWN (IE),

SAMEDI –

 CAPE

BLANCO DÉMOLIT L’OPPOSITION

Magnifique cape 

blanco  (galileo) ! Le champion

irlandais a survolé les irish champion stakes (gr1) en s’imposant de bout en

bout. C’est à la surprise générale que cape blanco, l’un des favoris de

l’épreuve, est venu donner le ton de l’épreuve, alors qu’on aurait pu penser

que ce rôle allait être réservé à beethoven (oratorio). Le champion d’aidan

o’brien est parti très vite et a imprimé un train très sélectif, créant

rapidement des écarts. Les attentistes n’ont pas eu le temps d’employer leur

tactique de course préférée et ont dû rapidement organiser la chasse. Mais rien

ni personne ne pouvait battre cape blanco ce samedi à leopardstown. Le fils de

galileo n’a jamais cédé dans la phase finale et a toujours maintenu l’écart de

cinq longueurs qui le séparait de ses 

poursuivants  à  l’entrée 

de la dernière ligne droite. Avec cette fabuleuse performance, cape

blanco se place comme l’un des principaux prétendants au prochain qatar prix de

l’arc de triomphe (gr1), qui arrive dans moins d’un mois. Il y avait donc deux

courses en une dans ces "irish champion", celle de cape blanco, qui,

malgré le rythme imposé, apparaissait très détendu, et celle de ses adversaires

qui ont lutté jusqu’au bout pour le premier accessit. Il est revenu à rip van

winkle (galileo), qui l’a decroche d’un petit nez devant twice over

(observatory) et beethoven. Un monde semble separer cape blanco de rip van

winkle et twice over, alors que ces deux chevaux sont de vrais

"athletes" de gr1, triomphant regulierement a ce niveau. Un monde

parallele qui l’inscrit notamment aux cotes des champions sea the stars,

pilsudski, triptych et sadler’s wells, tous lau- reats des irish champion stakes.

L’"ARC" EN LIGNE DE MIRE

C’est en remportant

cette épreuve que le crack sea the

stars (cape cross) avait préparé l’"arc", ce qui était aussi

le cas de dylan thomas (danehill)

en 2007. Cape blanco va essayer d’imiter ses aînés et devrait se placer comme

l’un des principaux favoris. Quatre semaines séparent les deux événements, ce

qui apparaît comme un laps de temps idéal pour la récupération des organismes.

Les irish champion stakes ont été une course très dure, nul doute que ses

protagonistes vont s’en souvenir. Malgré l’écart qui sépare cape blanco de ses

adversaires, il a réalisé un gros effort pour remporter le deuxième gr1 de sa

carrière, en espérant que cela ne se ressente pas le premier week-end

d’octobre, si d’aventure il prenait le départ du qatar prix de l’arc de

triomphe. Sur la suite de son programme, son entraîneur, aidan o’brien, a

déclaré : « il prend de plus en plus de force au fur et à mesure du temps qui

passe. De nombreux choix s’offrent à lui, l’"arc" bien sûr, mais

aussi les champion stakes (gr1) de newmarket et le breeders’ cup classic (gr1).

Depuis sa victoire dans l’irish derby (gr1), nous avons toujours pensé que

2.000m seraient une distance idéale pour lui. »

DOUBLÉ POUR

COOLMORE ET RECORD POUR AIDAN O’BRIEN

Aidan o’brien a trusté les deux plus hautes

marches du podium avec cape blanco et rip van

winkle. Il a bien failli réaliser le triplé puisque beethoven,

quatrième, a fini à un nez de twice over. Mais c’est avant tout la victoire de

coolmore, puisque les deux premiers sont deux fils de galileo (sadler’s wells). La victoire est totale pour l’entité

irlandaise qui reste maîtresse sur ses terres et qui n’avait plus remporté

cette épreuve depuis la victoire de dylan thomas en 2007, futur lauréat du

prix de l’arc de triomphe, la même année. Si la performance de cape blanco a largement séduit, la

laborieuse deuxième place de rip van winkle,

le grand favori, a été un peu décevante. Mais aidan o’brien a expliqué : «

c’est un miler qui a 2.000m dans les jambes sur des pistes rapides.

Aujourd’hui, le terrain l’a desservi. » depuis giant’s causeway en 2000, aidan o’brien a remporté six fois les

irish champion stakes. Grâce à cape blanco, il devient seul détenteur du record

de victoires dans ce gr1, puisqu’il était à égalité avec le légendaire vincent

o’brien, cinq fois au palmarès de cette course.