Un nouveau trophée et d’autres nouveautés pour l'"arc

Autres informations / 12.09.2010

Un nouveau trophée et d’autres nouveautés pour l'"arc

AU COEUR DE L’ACTU

Au matin des préparatoires au week-end du

Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, France Galop et le QREC (Qatar Racing and

Equestrian Club) ont tenu une conférence de presse sur l'hippodrome de

Longchamp. Hubert Monzat (Directeur général de France Galop) et Charles-Henri

de Moussac (vice président du conseil du plat) se sont dits très heureux du

partenariat avec le QREC représenté ce dimanche par le Cheikh Mohamed bin Faleh

Al-Thani et Sami Jassim Al Boenain. Le Qatar a prolongé son partenariat avec la

France jusqu'en 2022 et les allocations ne feront qu'augmenter jusqu'à cette

date. Aujourd'hui, le premier week-end d'octobre rassemble près de sept

millions d'euros d'allocation dont quatre millions pour l'"Arc".

NOUVEAUTÉS 2010

Cette année, une course de Gr1 pour les

pur-sang arabes a été déplacée du vendredi à Saint-Cloud au samedi à Longchamp.

C'est le Qatar Total French Arabian Breeders' Challenge, une épreuve pour les

pouliches de 4ans. Ainsi, chaque jour, il y aura une course de Groupe pour pur

sang arabes : vendredi, samedi et dimanche. Le nouveau trophée qui sera remis

au vainqueur de l'"Arc" représente l'Arc de Triomphe, à Paris, d'un

côté et un souk de Doha de l'autre, au dos. Un cheval et un jockey en pleine

course sont représentés sur le haut de l'"Arc".

LA POSSIBILITÉ D'UN

"ARC" À PLUS DE VINGT PARTANTS

Au mois de juin, France Galop avait décidé de

ne procéder à aucune élimination dans le Prix du Jockey Club. Ainsi,

vingt-trois chevaux étaient engagés et vingt-deux ont couru après la

déclaration d'un non-partant. La question a été posée : peut-on imaginer le

même scénario dans l'"Arc" 2010 ? La réponse n'est pas catégorique. «

Par principe, nous ne pouvons pas y renoncer. Ne faire aucun éliminé est une

hypothèse que nous n'excluons pas, a déclaré Hubert Monzat, prudent sur ce

point délicat. Mais c'est un exercice difficile d'un point de vue sportif car

nous devons faire attention de ne pas mettre en péril la régularité de la

course. Dans le Jockey Club, il y a eu des incidents et notamment deux jockeys

qui ont écopé d'une mise à pied de six jours. Ce que je peux vous dire

aujourd'hui, c'est que si l'"Arc" se court à plus de vingt partants,

il ne pourra certainement pas être support du Quinté +. »

UNE CAMPAGNE DE PUB

À DEUX MILLIONS  D'EUROS

La campagne publicitaire de France Galop sur

le week-end de l'"Arc" débutera progressivement ce lundi et plus

spécifiquement à J-7. Une bâche, Porte d'Auteuil, a été dépliée, deux cents

panneaux ont été créés et la semaine prochaine, la campagne publicitaire débutera

à Bruxelles et à Londres. L'ensemble de la campagne a coûté deux millions

d'euros.