Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Christophe soumillon : « gagner mon gr1 à auteuil, c’était comme gagner un "arc" »

Autres informations / 29.10.2010

Christophe soumillon : « gagner mon gr1 à auteuil, c’était comme gagner un "arc" »

L’hiver approche, et Christophe

Soumillon prépare sa campagne internationale. Dimanche, il sera en piste au

Japon sur buena vista (Special Weel), qui sera la favorite du Tenno Sho (Gr1).

Ce sera pour lui le point de départ d’une campagne hivernale qui le fera passer

également par l’Afrique du Sud et Dubaï. En attendant, il est revenu avec nous

sur sa saison.

JOUR DE GALOP. - CHRISTOPHE,

QUEL REGARD PORTEZ-VOUS SUR VOTRE SAISON 2010 ? CHRISTOPHE SOUMILLON. - Ma

saison 2010 est plus que satisfaisante. J’ai eu beaucoup de bonnes surprises,

comme ma victoire à Auteuil dans la Grande Course de Haies avec Mandali.

C’était un moment magique. Pour moi, c’est comme une victoire dans

l’"Arc", voire mieux. Cela a aussi été une belle surprise de monter

Makfi et de le conduire au succès dans le "Jacques-le-Marois". J’ai

aussi gagné deux Grs1 à l’étranger avec Sahpresa et Reggane en fin de saison.

Au total, j’ai six victoires à ce niveau cette année. C’est une bonne saison,

car lors des saisons cor- rectes, je gagnais quatre Grs1. Mon association avec

Jean-Claude Rouget a bien fonctionné, et j’espère que l’on pourra continuer

ensemble à engranger de nouveaux succès.

QUEL SERA VOTRE PROGRAMME

CET HIVER ?

Pour l’instant, je suis au

Japon et je rentre en France mardi. Ensuite, j’irai en Afrique du Sud où je

participe au championnat du monde des jockeys. J’en profiterai également pour

aller chez Mike de Kock prendre contact avec ses chevaux. Au mois de décembre,

je serai au Japon, jusqu’à l’Arima Kinen. Et, du 10 janvier au mois de mars, je

serai à Dubaï, où le meeting a été avancé cette année. Je monterai en priorité

pour Mike de Kock. Également, je devrais être à Hong Kong pour la réunion du Hong

Kong Cup.

ET À QUAND UNE VICTOIRE DE

GROUPE AU TROT ? Au trot, ce sera compliqué. Jean-Michel Bazire ne sera pas

facile à battre ! Pour l’instant, gagner un Groupe au trot n’est pas un

objectif. C’est un challenge que l’on mettra peut-être en route plus tard.

Mais, pour l’instant, j’ai trop de travail dans ma discipline pour me

concentrer là-dessus.