Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le rêve américain de behkabad

Autres informations / 13.10.2010

Le rêve américain de behkabad

Récent quatrième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

(Gr1), Behkabad (Cape Cross)

pourrait être au départ du Breeders’ Cup Turf (Gr1, 2400m, gazon) le 6 novembre

prochain sur l’hippodrome américain de Churchill Downs (Kentucky). Mardi

après-midi, Jean-Claude Rouget était aux ventes Tattersalls, à Newmarket,

lorsque JDG l’a joint par téléphone. Il a confirmé l’information publiée le

jour même par le Racing Post : « Oui, c’est vrai, Behkabad pourrait participer

à la Breeders’ Cup. Il est bien rentré de sa course de l’“Arc” et, s’il reste

bien jusqu’au début novembre, il sera peut-être au départ. C’est une option que

nous avons choisie en concertation avec son propriétaire. Nous prendrons une

décision finale, en fonction de l’état du cheval, dix à douze jours avant la

course. »Soit au début de la semaine commençant le lundi 25 octobre… À nos

confrères du "Post", Georges Rimaud avait confié   : « Son objectif est maintenant la Breeders’

Cup, à condition bien sûr que tout se passe bien pour lui dans les jours qui

restent avant la course. Il est rentré de l’“Arc” en bonne condition et est au

mieux actuellement. Nous l’avons aussi engagé dans la Japan Cup parce que nous

voulions pouvoir disposer de toutes les options avec lui. » Meilleur mâle de 3ans

français sur la distance classique en 2010 (gagnant du Grand Prix de Paris, du

"Niel" et premier mâle de 3ans français à l’arrivée de l’“Arc”), Behkabad tentera de

succéder aux cinq gagnants de l’épreuve entraînés en France : Shirocco (2005, André Fabre), Tikkanen (1994, Jonathan Pease), Miss Alleged (1991, Pascal Bary), In the Wings (1990, André Fabre) et… Lashkari (Alain de Royer Dupré), déjà

propriété de Son Altesse Aga Khan et vainqueur de l’édition inaugurale du

Breeders’ Cup Turf en 1984, devant All

Along. Outre Lashkari, le prince a déjà remporté cette même course avec Kalanisi en 2000 (entraîné par Sir

Michael Stoute), et en 1999 avec son élève Daylami, sous la casaque Godolphin.