Longchamp, vendredi

Autres informations / 28.10.2010

Longchamp, vendredi

PARTANTS

Prix de la Roseraie (B)

vaGabond shoes : un cheval de

Grand priX espaGnol en lice

Apanage d’un cheval de Groupe

l’an passé, dalghar (Anabaa)

vainqueur du Prix du Palais Royal (Gr3) cette saison, le Prix de la Roseraie

(B) met souvent à l’honneur un bon cheval. Ce pourrait être à nouveau le cas

cette année avec vagabond shoes (Beat

Hollow), entraîné à Madrid par Yan Durepaire. Issu d’une bonne famille

espagnole et portant les mêmes couleurs que doctor dino (Muhtathir), celles de Javier Martinez Salmean,

Vagabond Shoes est un cheval de Grand Prix en Espagne. En progrès tout au long

de sa carrière, comme le sont souvent les protégés de Yan Durepaire, Vagabond

Shoes a remporté en septembre une préparatoire au Gran Premio de la Hispanidad

(A), l’équivalent du Prix du Moulin hispanique, avec beaucoup de facilité,

avant de finir quatrième de la grande épreuve espagnole sur un terrain très

souple. Il  n’est pas sûr dès lors qu’il

puisse se sortir d’une piste un peu trop collante ou profonde, mais il n’a pas

plu sur la région parisienne ces derniers jours et le terrain devrait lui

convenir. En revanche, il découvre un champ de courses avec une montée et une

descente, puisqu’il n’a couru qu’à Madrid et Deauville, deux hippodromes

relativement plats. Et il n’a pas l’habitude d’évoluer sur une piste corde à

droite, puisqu’il n’a couru qu’une fois sur ce type de parcours, terminant

cinquième du Prix du Haras de la Huderie (L) à Deauville, derrière don bosco (Barathea) qu’il retrouvera.

Mais il a encore progressé et, s’il voyage bien, puisqu’il peut être un peu

tendu avant les courses, son succès, associé à Olivier Peslier, ne serait alors

pas étonnant.

MAKANI

ET DON BOSCO, DÉJÀ LAURÉATS DE 

"B"

Au printemps dernier,  makani 

(AP Indy) et don bosco (Barathea) ont gagné une course de niveau

"B".

Makani avait enlevé le Prix

Caius (B) devant blue panis (Panis)

deuxième du Oak Tree Derby (Gr2) aux États-Unis. Mais il n’a pas répété cette

valeur durant la saison, tentant sa chance sans succès dans les Groupes, même

s’il s’est classé quatrième du Prix de Fontainebleau (Gr3). Peut-être plus

performant à main gauche comme le prouve ses deux victoires à Saint-Cloud, il

devra produire sa meilleure valeur pour jouer les premiers rôles.

Quant à Don Bosco, il a gagné

sa "B" devant une faible opposition. Il s’est placé à deux reprises

dans des courses principales tout en y montrant ses limites. Logiquement, sur

sa ligne avec Vagabond Shoes, il devrait pouvoir lutter pour les premières

places.

TAGAR

BÉRÉ, LE MÉTRONOME DES LISTEDS

Six fois placé de courses

principales, tagar béré (High

Yield) est le seul cheval dans ce cas au départ de cette course. Il gagne

rarement, mais se sort de tous les terrains et l’on ne doit pas tenir en compte

son échec dans le Prix Le Fabuleux (L) sur les 1.800m de la ligne droite

mansonnienne, un parcours très spécial qui ne convient pas à tous les chevaux.

Présenté par André Fabre, iron age (Iron

Mask) a remporté deux courses à Compiègne sans vraiment convaincre ensuite dans

une course principale (5e). Frère de la véloce Zinzibérine (Zieten), lauréate du Critérium de Maisons- Laffitte

(Gr2), et neveu d’amilynx (Linamix),

double gagnant du Prix Royal-Oak (Gr1), Iron Age est un cheval tardif qui

devrait encore progresser.