Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Kauto stone devient star

Autres informations / 08.11.2010

Kauto stone devient star

Prix Maurice Gillois-Grand Steeple-Chase des 4 Ans (Gr1)

Le Prix Maurice Gillois (Gr1) a tenu toutes ses promesses.

Kauto Stone (With the Flow) s’est imposé avec désinvolture dans le Grand

Steeple-Chase des 4 Ans. Le champion de Jehan Bertran de Balanda a dompté le

bourbier et les obstacles d’Auteuil en laissant une remarquable impression. Son

entraîneur nous avait prévenus deux jours avant la course : « On ne fera pas

dans la dentelle avec Kauto Stone, ça va être un vrai combat. » Kauto Stone a

pris les commandes des opérations après deux cents mètres de course et n’a plus

jamais perdu son avantage. Mieux encore, il a assommé tous ses adversaires

après le saut du gros open ditch, en accélérant progressivement le rythme de

l’épreuve. Ses adversaires s’éteignaient alors un à un.

« Le cheval était au top, confie son entraîneur. Je ne

l’avais jamais eu comme ça. Il est très bien réglé sur les obstacles,

maintenant. La façon dont il a avalé le gros open ditch a été très

impressionnante. » Kauto Stone avait terminé à la deuxième place du Prix

Ferdinand Dufaure (Gr1) à la fin du mois de mai. Ce jour-là, il avait réalisé

la même tactique de course mais avait dû céder dans la phase finale face au

retour de Saint du Chenet (Poliglote). Cette-fois-ci, aucun adversaire n’a pu

rivaliser. Still loving you (Poliglote) a bien tenté de l’approcher, mais il

n’en a vu que la croupe et son ombre disparaître peu à peu vers un sacre

mérité.

 

du repos et l’embarras du choix pour le champion

Kauto Stone pourrait prendre du repos suite à cette grande

victoire. Son entourage avait évoqué la possibilité de l’emmener vers

Cheltenham, mais rien n’est encore arrêté et son entraîneur n’apparaît pas très

motivé pour cette éventualité. « Il se plait tellement à Auteuil… J’aimerais

bien voir la suite. Maintenant, je crois surtout qu’il mérite de se reposer.

Ses deux dernières courses ont été de vrais combats. » Les propriétaires de

Kauto Stone sont britanniques et, pour tout "british" qui se

respecte, dans les courses d’obstacle il n’y a qu’une Mecque, Cheltenham.

Inutile de rappeler que Kauto Stone est le frère du plus

grand champion britannique en activité, le super crack Kauto Star (Village

Star) qui a remporté hier le dix-septième Gr1 de sa carrière pour sa rentrée.

Réaliser ne seraitce qu’un soupçon de sa carrière outre-Manche est évidemment

tentant et Kauto Stone recevrait probablement un accueil chaleureux sur des

terres acquises à la cause de son frère.                               

 

Communiqué de France Galop

A l’issue de la course, les Commissaires, après avoir

entendu le jockey James REVELEY en ses explications, l’ont sanctionné par une

amende de 150 euros pour avoir fait un usage abusif de sa cravache (2ème

infraction – 10 coups). Par ailleurs, les Commissaires, après avoir entendu le

jockey Bertrand THELIER en ses explications, l’ont sanctionné par une amende de

100 euros pour s’être présenté à la pesée après la course à un poids dépassant

de plus d’une livre le poids constaté lors de la pesée précédant la course.

 

les "macaire" sur le podium

Guillaume Macaire n’a pu que se contenter des miettes

laissées par Kauto Stone. Still Loving You, qui a constamment voyagé dans son

sillage, a obtenu une bonne deuxième place devant son compagnon de box lucky to

be (Poliglote), qui a terminé en retrait. Saint Macaire a pris quant à lui la

cinquième place, tandis qu’Allen voran (Sholokhov), l’un des meilleurs du

printemps qui faisait son retour à Auteuil, n’a jamais été dans le rythme et a

finalement été arrêté. « Still Loving You court super bien, nous a dit

Guillaume Macaire. Il n'y a pas grand-chose à dire, le gagnant est reparti et

l'arrivée est claire et nette. Je craignais le terrain car, de par son action,

ce n'est pas un cheval prédisposé à pouvoir aller dans le lourd, mais il s'y

met. » James Reveley a choisi de le monter de façon offensive et s’est montré

satisfait de la prestation de son partenaire. « Christophe Pieux a monté une

superbe course avec Kauto Stone, moi je l’ai suivi et je n’ai rien pu faire.

Habituellement, j’ai plus de gaz pour finir, mais il n’a pas pu accélérer après

tous les efforts qu’il a faits. C’est un très bon cheval, il peut tout faire,

être monté devant comme derrière ou dans le peloton. Dans ce terrain c’était

plus facile pour le cheval de courir devant. » Entre Still Loving You et Lucky

to Be, les "lignes" se suivent. « Encore une fois, Lucky to Be est

derrière Still Loving You, confie son mentor, ce qui est logique et il court

aussi très bien. »

 

les deux premiers formés à Clairefontaine

Kauto Stone et Still Loving You ont tous les deux appris

leur métier de sauteur sur l’hippodrome de Clairefontaine. Kauto Stone y a

débuté victorieusement et Still Loving You avait pris une deuxième place. Ils

étaient encore tous les deux très compliqués et s’étaient rencontrés une fois.

Still Loving You avait gagné tandis que Kauto Stone avait chuté en début de

parcours.

 

Kriss William s’intercale entre deux royannais

Si Guillaume Macaire a réussi à placer trois de ses

pensionnaires, Guy Cherel s’est intercalé entre deux d’entre, Lucky to Be et

Saint Macaire, pour prendre une bonne quatrième place. Le représentant

d’Enriquita Garcia-Gonzalez ne démérite pas et réalise même sa meilleure

performance de l’automne. « Il a eu un petit passage à vide dans le parcours mais

il s'est montré dur, confie Guy Cherel. Il est un ton en dessous des meilleurs

mais c'est un bon cheval. Il court très bien aujourd'hui. »                 

 

Cette drôle de famille des "Kauto"

Cette année, la mère de Kauto Stone, et donc de Kauto Star,

est décédée. Kauto relka (Port Étienne), restée inédite, était âgée de 16ans et

n’a rien produit de très bon mis à part Kauto Star et puis maintenant, on peut

le dire, Kauto Stone. Cependant, elle avait produit très régulièrement depuis

1997, naissance de son premier petit "Kauto". La deuxième mère,

Kautorette (Kautokeino), qui s’est également montrée très prolifique, a donné

Kauto ray (Saint Cyrien), cinquième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), en 2005.

Élevé par Mme H. Aubert, Kauto Stone est issu d’un étalon, With the Flow, qui

n’a pas encore connu une grande réussite. Kauto Stone est le premier black type

de celui qui a remporté ses plus belles médailles sur 1.600 et 1.800m, un vrai

globe-trotter sous l’entraînement de Mme Christiane Head-Maarek. C’était la

première et donc la dernière fois que Kauto Relka était présentée à With the

Flow. Mais en faisant ce croisement, Mme Aubert a répété une recette déjà

connue. Celle de son trois quarts frère, Kauto the Flow, né trois ans plus tôt

de Kautorette et de With the Flow... comme son nom l’indique si bien !