Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le magazine

Autres informations / 12.11.2010

Le magazine

Avant la neuvième et

avant-dernière étape de la première édition du Crystal Cup qui se tiendra le 19

novembre dans le Grand Steeple-Chase Cross-Country de Compiègne, Alain Peltier,

Vice-président du challenge européen et Président de l’hippodrome du Lion-

d’Angers, a répondu à nos questions.

QUEL REGARD PORTEZ-VOUS SUR

LA PREMIÈRE ÉDITION DU CRYSTAL CUP ?

Toutes les sociétés de

course ont fait un effort en dépit de leurs différences de cultures et, petit à

petit, une ambiance s’est créée grâce à des rencontres autour de l’événement

que représente le Crystal Cup. Tout a commencé à partir du colloque européen

du  steeple-chase cross-country organisé

au Lion-d’Angers en 2006. À force de se rencontrer, l’idée du Crystal Cup à

germé et l’on a eu la chance de rassembler tous les meilleures sites d’obstacle

en Europe comme    Cheltenham, P u n c h

e s t o w n , Pardubice,   Merano  et Waregem. En somme, je dirais que la

"mayonnaise" a bien pris et qu’il y a une certaine émulation entre

tous les pro- tagonistes. Cela se voit puisque les Irlandais, qui sont en tête,

tiennent à se battre jusqu’au bout et sont venus courir en France. Les Tchèques

sont également présents, de même que les entraîneurs français comme Patrice

Quinton et Jérôme Follain, qui

devraient être représentés pour  la

finale le 10 décembre à Cheltenham.

LE CRYSTAL CUP A-T-IL PERMIS

DE DÉVELOPPER LA DISCIPLINE DU CROSS COUNTRY ?

C’était l’un de nos

objectifs. Et c’est vrai qu’il a été atteint puisque des hippodromes comme

Cheltenham se sont vraiment intéressés au cross et ont enrichi leurs parcours.

D’ailleurs, Cheltenham organise même la finale du mois de décembre et son

directeur, Edward Gillespie, a joué le 

jeu du Crystal Cup en prenant la présidence du challenge. Beaucoup de

gens n’y croyaient pas, mais dès la première édition, des chevaux sont venus

d’Angleterre et d’Irlande pour courir en France. Je dois aussi remercier

Miroslav Petran, de Pardubice, qui nous a bien aidés en se déplaçant pour que

le projet aboutisse.

Y A T-IL DES NOUVEAUTÉS PRÉVUES

POUR LE CRYSTAL CUP 2011 ?

Nous allons essayer de

continuer le développement du challenge à l’international entre les différents

pays européens et améliorer la communication. On s’est en effet aperçu que

beaucoup de professionnels craignaient de venir en   République Tchèque  pour 

le Grand National de Pardubice, notamment par méconnaissance du

parcours. Par exemple, l’obstacle surnommé le "taxi" était craint

mais il n’y a eu qu’une chute cette année et une l’année dernière. Finalement,

ce qui paraissait insurmontable ne l’est pas. Josef Vana, vainqueur de la

course à huit reprises, nous a dit qu’il viendrait au Lion-d’Angers pour voir

le parcours l’année prochaine puis, éventuellement pour y courir en 2012.

LA SUÈDE SOUHAITE INTÉGRER

LE CRYSTAL CUP

Le  concept 

du  Crystal  Cup 

va  peut  être 

s’élargir  dès l’année  prochaine. 

En  effet,  Philippe 

Foucher  nous  a révélé  

que   la   Suède  

avait   fait   une  

demande   pour accueillir une

étape du challenge qui se jouerait dans le Grand National suédois.

COMMENT S’ENGAGER DANS LA

FINALE DE CHELTENHAM ?

Les   entraîneurs  

désirant   engager   leur  

pensionnaire dans  la  dernière 

étape  du  Crystal 

Cup,  le  Glenferclas Cross-Country Steeple-Chase

disputé sur 6.200m, le 10 décembre à Cheltenham, doivent suivre la marche habituelle,  à 

savoir  contacter  France 

Galop,  conformément à   la  

réglementation   souhaitée   par  

le   Jockey-Club anglais. Les

engagements pour cette course seront clos le 4 décembre.