Lyon-la soie, lundi

Autres informations / 30.11.2010

Lyon-la soie, lundi

RESULTATS

Prix La

Flèche (D)

MARIOL

N’A PAS AMUSé LA GALERIE

Du haut de

ses 7ans, Mariol (Munir) effectuait ses pre- miers pas sur une piste en

sable fibré à l’occasion du Prix La Flèche (D). L’essai a été parfaitement

transformé pour le pensionnaire de Robert Collet, qui s’est imposé très faci-

lement. Monté avec patience par Ioritz Mendizabal, Mariol a longtemps attendu

en dernière position, bien détendu, puis est venu par le chemin de l’extérieur,

passant en revue tous ses adversaires. « Je l’ai monté comme me l’avait demandé

Robert Collet, a expliqué Ioritz Mendizabal. Je le monte depuis un moment et je

commence à bien le connaî- tre. Il fait toujours sa valeur lorsqu’il est

détendu à l’ar- rière-garde. C’est son style, il aime finir sur les autres.

J’ai donc préféré partir mollement, mais il est trop bien parti alors j’ai dû le

reprendre. Il s’est rapidement détendu et n’a fait qu’une bouchée de ses

adversaires pour finir. » Mariol a en effet survolé la course, passant le

poteau avec deux longueurs d’avance sur Ardha (Elusive Quality), alors

qu’il abordait la ligne droite en dernière position. Cette dernière devra

encore attendre un peu avant d’ouvrir son palmarès, mais s’est montrée très

courageuse pour résister à la bonne fin de course de Skyteam (Anabaa).

En classe

pure, Mariol était déjà nettement au-dessus du lot. Rappelons qu’en 2009, il

avait pris la deuxième place du Prix Maurice de Gheest (Gr1) sur la piste de

Deauville et qu’il avait remporté dans la foulée le Prix de Meautry (Gr3).

MARIOL,

L’EXCEPTION DE LA FAMILLE

Élevé par

Robert Collet et Classic Breeding S.A.R.L., Mariol est le seul vainqueur de

Groupe de sa famille la plus proche. Sa mère, La Bastoche (Kaldoun), a

couru trente- cinq fois, remportant une course et prenant six places. Au haras,

La Bastoche a eu quatre produits et Mariol est le seul à avoir remporté plus

d’une course.

Deuxième

mère de Mariol, Dedara (Head for Heights), élève de Son Altesse Aga

Khan, s’est placée deux fois au niveau Listed. C’est la famille de Dastaan (Arctic

Tern), un lauréat de Listed devenu étalon.