3e breeders'cup mile et 12e gr1 pour goldikova

Autres informations / 15.12.2010

3e breeders'cup mile et 12e gr1 pour goldikova

DEUXIEME EDITION DES JDG AWARDS

EVENEMENT DE L’ANNEE EN PLAT

Il est sûr que les turfistes du prochain siècle prendront encore en

référence la JdG?rising Star Goldikova (Anabaa)

; parce qu'elle est une immense championne et surtout parce qu'elle a pris

encore une autre dimension cette année en signant deux exploits historiques :

remporter douze Grs1 et une troisième édition du Breeders' Cup. Aucune jument

européenne, avant elle, n'a pu atteindre ce nombre de victoires au plus haut

niveau et aucun cheval avant elle n'a pu enregistrer trois succès dans une

épreuve du Breeders' Cup. C'est pour cet événement, celui du samedi 6 novembre,

que vous avez voté en nombre. Pour 39% d'entre vous, le troisième Breeders' Cup

et le douzième Gr1 de Goldikova sont l'événement de l'année 2010 en plat.

1er : LA VICTOIRE HISTORIQUE DE GOLDIKOVA

Tout a été dit sur celle que l'on surnomme affectueusement

"Goldi". Son entraîneur, Freddy Head, et son jockey, Olivier Peslier,

ont aussi l'habitude de dire que les performances de la jument parlent

d'elles-mêmes.

Pourtant, à la fin de son année de 5ans, Goldikova est allée encore plus

loin en gagnant son troisième Breeders' Cup Mile (Gr1), devenant aussi la

meilleure jument européenne de toute l'histoire des courses. « C'est irréel »,

disait Freddy Head quelques minutes après sa victoire dans le Breeders' Cup.

Son entourage et tous les fans de la jument des frères Wertheimer espéraient

tellement voir Goldikova battre des records que lorsqu'elle a réalisé leur

souhait, l'événement paraissait encore appartenir au rêve. Mais Goldikova est

un génie et elle exauce tous nos souhaits. « C'est vraiment une athlète très

complète. Une vraie combattante, la décrit Freddy Head. Elle est très rapide et

peut tenir son train très très longtemps. Elle a toujours une autre vitesse.

Elle est unique. » Déjà, à 2ans, elle avait cette attitude qui ne trompe pas,

l'attitude parfaite des très bons chevaux. Déployant de grandes foulées, elle

"pousse" fort avec son arrière-main et étend son encolure. Elle a

d'ailleurs le physique d'un mâle, tant elle est athlétique.

GOLDIKOVA AU PRESENT

Une pointe de nostalgie aurait rembruni ce vote si Goldikova était

entrée au haras après sa victoire à Churchill Downs. Mais ses propriétaires,

Gérard et Alain Wertheimer, ont décidé de la garder à l'entraînement l'an

prochain.. En la choisissant comme "Événement de l'année 2010 en

plat", cetains d'entre vous ont d'ailleurs salué cette décision. À 6ans,

Goldikova sera de retour en piste, non plus pour battre mais pour pulvériser

des records et devenir intouchable pour le plus grand plaisir de tous. « Vous

ne pouvez pas nous l'enlever », ont pensé les plus grands fans de Goldikova

après sa victoire dans le Breeders' Cup Mile. Après avoir gagné son douzième

Gr1 et son troisième Breeders' Cup dans un éclair de classe, Goldikova ne

soufflait même pas.

2EME : DOUBLE “DERBY-ARC” DE WORKFORCE (19%)

Ce sont 19% des votants qui ont cité le doublé "Derby

d'Epsom"-"Arc de Triomphe" (Grs1) réalisé par Workforce (King's Best) cette année.

Il est vrai que cet événement a marqué les esprits pour plusieurs raisons.

Réaliser ce doublé est assez rare, Workforce est devenu le sixième cheval de

l'histoire à gagner ces deux courses la même année. De plus, Workforce a été un

gagnant du Derby d'Epsom quelque peu "atypique". Il a remporté le

classique anglais dans un temps record, mais en devançant un leader, At First Sight. Ainsi, certains

doutaient de la valeur de Workforce qui avait dû aussi se contenter de la

cinquième place dans les "King George". Mais le chronomètre d'Epsom

avait raison. Dans l'“Arc”, Workforce a été le plus rapide et le plus fort pour

s'extraire du peloton et gagner l'une des plus belles courses au monde, que

l'on retrouve sans surprise dans vos votes.

3 : LA VICTOIRE D’AMERICAIN DANS LE MELBOURNE CUP (11%)

Cette année, Américain (Dynaformer) est devenu le premier cheval

entraîné en France à s'imposer dans le Melbourne Cup (Gr1). Vous avez donc été

logiquement nombreux à voter pour cet événement marquant des courses

françaises. Emmener un cheval européen dans l'hémisphère Sud est toujours une tâche

compliquée et Alain de Royer Dupré, accompagné de toute son équipe, a relevé le

défi avec brio. Américain est aussi devenu le troisième cheval européen à

gagner le Melbourne Cup.

4 : DOUBLE FRANCAIS DANS LES “GUINEES ANGLAISES” (9%)

Pour la première fois de l'histoire des courses, les Français ont

réalisé le doublé dans les "Guinées" anglaises grâce à makfi (Dubawi) et Special duty (Hennessy). Encore un

événement historique. Sans doute aurait-il d’ailleurs été plus haut dans notre

classement s’il avait eu lieu plus tard dans la saison… Représentant de la

casaque de Mathieu Offenstadt – un "petit" propriétaire – Makfi s'est

imposé entre 33 et 50/1 chez les "books". L'“Abdullah” Special Duty a

gagné quant à elle dans le bureau des commissaires après avoir été fortement

gênée par Jacqueline Quest,

pensionnaire d'Henry Cecil. À l'annonce de l'arrivée officielle, une image

reste : celle d'Henry Cecil félicitant chaleureusement le prince Khalid

Abdullah. Un beau geste de fair-play

5 : LE PRIX DU HARAS DE FRESNAY – LE BUFFARD- JACQUES LE MAROIS (7%)

Le 3ans Makfi a pris encore de l'envergure lorsqu'il a dominé cet été le

très bon lot du Prix Jacques Le Marois devant Goldikova (Anabaa). L'émotion était intense à l'arrivée de la

grande épreuve deauvillaise. Beaucoup pleuraient, certains de joie et d'autres

de tristesse : le gagnant des 2.000 Guinées a réaffirmé son statut de crack

devant son public, et la grande "Goldi" a été devancée avec les

honneurs. Deux mois après la défaite de leur jument, Alain et Gérard Wertheimer

nous avaient confié : « C'est difficile, même avec le recul, d'avoir une vraie

explication. Peut-être n'était-elle pas à 100%, ou alors c'est le terrain, ou

bien encore Makfi qui était imbattable à ce moment-là. » Chacun y trouvera

l'explication qui lui va le mieux. Un lecteur de JDG nous a écrit lors de ce

vote : « Je vote pour le Prix Jacques Le Marois avec la victoire de Makfi

contre Goldikova, deux grands champions. » Deux grands champions unis dans la

victoire.

LES EVENEMENTS CITES DANS L’ORDRE D’IMPORTANCE DES VOTES

Goldikova reste à l'entraînement, la défaite de Zenyatta dans le

Breeders' Cup Classic, le doublé de Son Altesse Aga Khan dans le Prix de Diane,

la Poule d'Essai des Pouliches mouvementée, la 5.000e victoire de Jean-Claude

Rouget, la monte d'Olivier Peslier dans le Prix de la Forêt, Florent Guy

champion du monde des amateurs, le Prix Roland de Chambure, l'échec dans les

tentatives d'unification des règles de jugement des courses, l'ouverture de

Meydan. Et « mention spéciale à Anne-Sophie Pacault pour son parcours

magnifique avec son cheval Representing ! »