Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La vente d’elevage se maintient

Autres informations / 06.12.2010

La vente d’elevage se maintient

ARQANA JOUR 2

Avec le

format de cette vente d'élevage où le meilleur du catalogue est concentré sur

le premier jour, la deuxième journée était vraiment différente de la première.

Sur un marché de qualité moindre, il y a eu moins d'échanges car les lots les

plus modestes ont un peu souffert d'un manque d'acheteurs. Ainsi, le

pourcentage de vendus a baissé par 

rapport à l'an dernier. Mais tous les autres indicateurs restent

positifs avec un prix moyen en hausse de 20%, un chiffre d'affaires en

augmentation de plus de 8% et un prix médian de 23%. Le bilan reste donc bon et

le marché se maintient. Éric Hoyeau et Olivier Delloye nous ont déclaré : «

Nous remarquons un petit déficit d'acheteurs sur le bas du marché. Mais nous avons

conservé notre avance prise hier sur le chiffre d'affaires avec notamment de

belles surprises comme la vente de masque rose (Oasis Dream)    à

125.000€.

Encore aujourd'hui, il y avait des acheteurs pour le haut de gamme et le milieu

se tient. Cependant, il y a un peu moins d'argent sur les profils modestes.

Attendons demain, lundi, pour voir si ces profils trouvent acheteurs.

LES FAITS

MARQUANTS

LE MARCHÉ

DES FEMELLES

UNE

POULINIÈRE DE L'AGA KHAN ACHETÉE POUR L'ANGLETERRE

#471

SHEMISSA   FAIRY KING & SHEMAKA, PAR NISHAPOUR 130.000€

Vendeur :

Aga Khan Studs Acheteur : Crispin de Moubray Crispin de Moubray, déjà très

actif sur la première journée, a acheté le top price du jour 2 en     signant le bon pour shemissa (Fairy King),

une jument des Aga Khan Studs qui a déjà prouvé sa valeur.

Pour

130.000€, Crispin de Moubray a acquis la mère de shediak, un très bon cheval deuxième de "La Rochette"

(Gr3) et troisième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) auquel on prêtait des

ambitions classiques avant qu'il ne parte aux États-Unis. Bonne poulinière,

Shemissa est également très bien née puisque c'est la fille de shemaka, gagnante du Prix de Diane

(Gr1) et la sœur de shemima (Dalakhani),

lauréate des Prix Allez France et de Lutèce (Grs3). Crispin de Moubray, le plus

grand acheteur français de cette vente, en terme de nombre de chevaux achetés,

nous a déclaré : « Elle est issue d'une très bonne famille, a déjà très bien

produit et je préfère acheter des juments qui ont déjà bien produit plutôt que

de jeunes poulinières. » Crispin de Moubray a agi pour Christopher Wright, son

plus ancien client propriétaire de Stratford Place Stud, à Cheltenham. C'est

là-bas que sera stationnée la jument et qu'elle mettra bas de son poulain de monsun dont elle est pleine. «

J'espère que ce sera une femelle. Vous avez vu comme les produits de Monsun se

sont vendus hier. Si c'est une femelle, elle pourrait valoir beaucoup d'argent.

» Au sujet de son client, Crispin de Moubray nous a déclaré qu'il avait vendu

son entreprise de production de disques, Chrysalis, et qu'il souhaitait donc

investir dans une jument de très bonne qualité. C'est chose faite.

LE BON

PAPIER DE MASQUE ROSE PARLE POUR ELLE

#415   MASQUE ROSE

OASIS DREAM & MASSAROSSA, PAR MR PROSPECTOR 125.000€

Vendeur :

Haras de Meautry Acheteur : Blandford Bloodstock

Acheteur et

vendeur lors de ces ventes d'Arqana, le Haras de Meautry a acquis une fille de Grey lilas quelques heures avant de

vendre masque rose (Oasis Dream)

à 125.000€. C'est Richard Brown, de Blandford Bloodstock, qui a fait signe le

dernier pour cette jument de 5ans, pleine de muhtathir, qui n'a pour l'instant rien produit. Pour Richard

Brown, « c'était la plus belle jument du catalogue à mes yeux. Elle est

vraiment magnifique. Je l'ai achetée pour un client avec lequel je travaille

souvent mais que je ne peux pas citer. Ce que je peux vous dire, c'est que la

jument va rester en France pour l'instant. » masque rose (Oasis Dream) est une sœur de deux black type, mais

surtout elle a pour deuxième mère la propre sœur de miesque, championne sur la piste et au haras. Sur l'ensemble de la

vente, Richard Brown nous a dit qu'il était très dur d'acheter aujourd'hui,

comme hier : « Le marché est tendu et il y a beaucoup de monde sur les bons

numéros. Ainsi, nous sommes obligés de mettre plus que ce que nous avions

prévus. »

LE CHEIKH

FAHAD AL THANI POURSUIT SES ACHATS POUR MAKFI

#413   LIBERTY CHERY  STATUE

OF LIBERTY & MARION, PAR DOYOUN 105.000€

Vendeur :

Haras de Bernesq Acheteur : Stephen Hillen

Saillie

pour la première fois en 2010 par Invincible Spirit, liberty chery (Statue of

Liberty), double placée de Listed, a longtemps fait monter les enchères.

Ghislain Bozo s'est bien battu, mais il a dû s'avouer vaincu face à Stephen

Hillen, un courtier basé en Angleterre. Debout dans les escaliers au milieu des

gradins, Stephen Hillen a

monté les

enchères jusqu'à 105.000€. Il nous a déclaré : « Je l'ai achetée pour le Cheikh

Fahad Al Thani qui la présentera à makfi

(Dubawi). C'est une fille de Statue of Liberty, lui-même fils de Storm

Cat et cet étalon se croisera très bien avec le pedigree de Makfi. » Le Cheikh

Fahad Al Thani a acheté Makfi pour sa carrière d'étalon et il cherche désormais

des juments de qualité à qui le marier. Stephen Hillen a ajouté : « Nous avons

dû débourser 105.000€, mais nous retrouverons vite notre argent, déjà avec le

produit d'Invincible Spirit. » S'agissant du marché dans son ensemble, Stephen

Hillen nous a dit le trouver très fort, surtout pour les juments. Il a été

battu sur deux poulains dont le foal de Peintre

célèbre acheté 55.000€ par Margaret O'Toole.

UNE FILLE

DE GREY LILAS POULINIÈRE AU HARAS DE MEAUTRY #356   GREY LILY

BOREAL & GREY LILAS, PAR DANEHILL 95.000€

Vendeur :

Gestüt Ammerland Acheteur : Suprina

Édouard de

Rothschild a saisi l'opportunité d'acquérir la famille de Grey lilas (Danehill) en achetant sa

fille, Grey lily (Boreal). C'est

Patricia Boutin-Miller qui a signé le bon pour lui à 95.000€. Issue du très bon

élevage du Gestüt Ammerland, Grey Lily a aujourd'hui 3ans et après avoir gagné

une course, elle s'oriente désormais vers une carrière de poulinière au Haras

de Meautry. Sa mère, Grey Lilas, une belle grise aux grandes oreilles, a gagné

le "Moulin" (Gr1) après avoir emprunté la voie classique en gagnant

la "Grotte" (Gr3), en terminant 

deuxième  de  la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1) et

troisième du Prix de Diane (Gr1). Elle s'est également placée de l'“Opéra”

(Gr1) et a remporté la "Nonette" (Gr3). Grey Lilas a déjà donné la

JdG rising star Golden lilac (Galileo), une 2ans invaincue en deux courses que

le Gestüt Ammerland a gardé sous ses couleurs. Golden Lilac est l'un des beaux

espoirs pour 2011. Entraînée par André Fabre, elle a gagné comme une pouliche

de Groupe. Elle est par Galileo et quand nous avons demandé à Patricia

Boutin-Miller si elle savait à quel étalon Grey Lily allait être présentée,

elle nous a dit ne pas savoir avant d'évoquer Galileo tout en ajoutant qu'il

était peut-être un peu cher. Du point de vue du modèle, Grey Lily ressemble peu

à sa mère. Elle a pris sa robe, mais elle est plus petite et moins

"costaud" que Grey Lilas, même si elle reste une belle petite

pouliche.

GROSGRAIN

PROMISE À SILVER FROST

#355

GROSGRAIN  DIESIS & GREEN LADY, PAR GREEN DESERT        65.000€

Vendeur : Haras

du Mézeray Acheteur : Highflyer Bloodstock

Pleine de Peintre célèbre, Grosgrain (Diesis) a été vendue

65.000€ à David Powell pour le compte de John-Dawson Cotton, le propriétaire de

silver frost (Verglas). « Elle

devrait d'ailleurs être saillie par Silver Frost », nous a déclaré David

Powell. Fille de Green Lady (Green Desert), gagnante du Prix de Bagatelle (L),

Grosgrain a donné Granitik (Intikhab),

placé de Listeds. Avant cela, elle a couru trois fois à 2ans et s'est placée de

deux courses B. Mais David Powell nous a dit : « À 2ans, déjà, elle avait plus

de qualité que ses résultats ne l'indiquent. Elle était vraiment précoce. » En

mariant Grosgrain à Silver Frost, les éleveurs effectueront un inbreeding sur

danzig. Silver Frost était également précoce et la combinaison de ces deux

chevaux multiplie donc les chances d'avoir un produit capable de courir et

gagner dès son plus jeune âge. Ce ne sera peut-être pas le cas avec le produit

de Grosgrain avec Peintre Célèbre, un étalon qui fait plutôt des sujets

tardifs.

MISS

QUALITY, LE COUP DE CŒUR D'HUGO MERRY

#318 MISS

QUALITY

ELUSIVE QUALITY & DESERT STORMETTE, PAR STORM CAT 62.000€

Vendeur :

Haras du Cadran Acheteur : Ballynahinch Farm

Underbidder

sur la propre sœur de White moonstone (Fillies'

Mile, Gr1) vendue 105.000€ à Goffs, Hugo Merry a acheté ce dimanche miss Quality (Elusive Quality), la

tante de White Moonstone, pour 62.000€. « Selon moi, c'est donc un bon prix,

nous déclare le courtier. Pour l'instant, je n'ai pas de client, mais c'était

mon coup de cœur. Il est possible qu'elle parte aux États-Unis. » Miss Quality

a pour père de mère, storm cat,

top-étalon américain. Sa mère est une propre sœur de desert stormer, vainqueur du Breeders' Cup Sprint (Gr1). Et une

sœur de Miss Quality a donné Quality

council (Elusive Quality), troisième de Gr2 sur le dirt il y a un mois.

Hugo Merry nous a également fait remarquer qu'une autre sœur de White Moonstone

a été achetée à beau prix il y a quelques jours. Cette fois-ci, c'était à

Keeneland et elle a fait tomber le marteau à 370.000$.

BLACK ROSE

SERA POULINIÈRE EN MAYENNE

#292   BLACK ROSE 

SAGACITY & BLACK DALHIA, PAR

SANGLAMORE        57.000€

Vendeur :

Écurie des Clos Acheteur : PB Bloodstock

Pierre

Boulard a acheté black rose (Sagacity) pour un éleveur mayennais, M. Baudouin.

« C'est ce que l'on appelle un petit éleveur, mais il voulait acquérir de la

qualité, nous a dit le courtier. C'est une belle jument, très armée et qui

possède de belles performances et un peu de pedigree. » L'avenir de Black Rose,

une bonne pouliche placée de Listeds, se jouera donc dans un pré de l'Ouest de

la France, mais avant cela, elle pourrait recourir à Cagnes-sur-Mer. « Nous en

discutons actuellement avec son entraîneur, Fabrice Chappet », poursuit Pierre

Boulard qui a rencontré M. Baudouin par l'intermédiaire de Patrick Roulois, un

ancien jockey aujourd'hui éleveur de chevaux d'obstacle principalement. « C'est

en quelque sorte le conseiller de M. Baudouin. Il élève assez bien, c'est

notamment lui qui a sorti Phylea (Vaguely Pleasant), une fille de cadoudal qui

a remporté le Prix Bango, une course importante pour les AQPS. Il l'a gardée

poulinière et elle a donné son premier produit, un mâle par sleeping car. »

Aujourd'hui, Phylea est pleine de Network, le père du meilleur steeple-chaser

2010 : rubi ball. Côté pedigree, Black Rose est une fille de Black Dalhia qui a

gagné sa course avant de donner kappelmann (Verglas), deuxième du Prix Roland

de Chambure (L) et quatorze fois en piste à 2ans. C'est d'ailleurs une famille

assez précoce issue de Vific, gagnante du Prix Robert Papin (Gr1), que l'on

retrouve dans le pedigree de Black Rose.

UNE FILLE DE BRIGHT MOON POUR 55.000€

#297 BALLE

DE MATCH PEINTRE CÉLÈBRE & BRIGHT

MOON, PAR ALYSHEBA 55.000€

Vendeur :

Élie Lellouche Acheteur : FIPS

Hervé Bunel

a signé un bon à 55.000€ pour acquérir une fille de bright moon appartenant à l'une des plus belles familles

Wildenstein. « Nous pensions qu'elle ferait plus cher », avoue le courtier qui

se tenait aux côtés de son client, Gérard Ferron, un éleveur sans sol. Ce

dernier nous a déclaré : « C'est une belle jument possédant un grand papier

Wildenstein. Je travaille avec Alain Régnier depuis qu'il s'est installé, il y

a une quinzaine d'années. La pouliche sera donc stationnée au Haras de la Haie

Neuve. » Le choix de l'étalon n'a pas encore été établi. En revanche, Hervé

Bunel a ajouté : « Elle appartient à une très grande famille Wildenstein et la

mère a été très bien saillie. Cette pouliche est par Peintre Célèbre. » À 3ans,

Balle de Match n'a pas couru et elle entrera inédite au haras. Avec un papier

comme le sien, elle trouvera assurément un étalon de bonne famille à qui être

mariée, un étalon qui transmet de la vitesse.

CAVALIÈRE

AU HARAS DE RABODANGES

#389

CAVALIÈRE TRADITIONALLY & LAVANDOU,

PAR SADLER'S WELLS 55.000€

Vendeur :

Haras d'Omméel Acheteur : Hubert Guy

Hubert Guy

a acheté cavalière (Traditionally), une 4ans deuxième du Prix Fille de l'Air

(Gr3), pour une carrière de poulinière « au Haras de Rabodanges », comme il

nous l'a lui-même précisé, avant d'ajouter : « 

Je  l'ai  achetée pour ses performances en course, son

modèle et le croisement classique de Mr Prospector sur Sadlers' Wells qu'elle

présente. »

LE MARCHÉ

DES FOALS

UN

"DYLAN THOMAS" FAIT LE TOP PRICE DES FOALS

#357 MÂLE DYLAN THOMAS & HAPPY LODGE, PAR GRAND

LODGE 70.000€

Vendeur :

Haras d'Omméel Acheteur : Thierry Storme

Un groupe

de cinq éleveurs français a acheté un foal à 70.000€, un fils de Dylan Thomas,

dans le but de le vendre yearling. Jean-Charles Lepeudry (Haras de Tourgeville)

fait partie de ce groupe et il nous a déclaré : « C'est un beau poulain qui se

déplace bien. Il a du cadre et il est très commercial, ce qui est important

dans notre activité de pinhooker. Les deux underbidders étaient d'ailleurs deux

pinhookers. Nous avons acheté trois foals à Arqana et six au total. » Sous le

nom de Thierry Storme, signataire du bon, ces cinq éleveurs ont également

acheté une femelle de Mount Nelson à 45.000€ et une fille d'Inchinor à 30.000€.

MARGARET O'TOOLE ACHÈTE UN FOAL DE PEINTRE CÉLÈBRE POUR 55.000€

#376 MÂLE PEINTRE CÉLÈBRE & KHALIYNA, PAR DANEHILL

55.000€

Vendeur :

Haras de Doumy Acheteur : Margaret O'Toole

Jean

Biraben a eu le plaisir de vendre le frère de khelwa (Traditionally), troisième de Listed à Toulouse, pour

55.000€. C'est Margaret O'Toole qui a signé le bon pour ce mâle de Peintre célèbre issu de la famille de

l'étalon khalkevi (Kahyasi),

gagnant du Grand Prix de Paris (Gr1). Nous sommes ici en présence d'un pedigree

où se mêlent tenue et vitesse. On retrouve de bons chevaux d'obstacle sous les

troisième et quatrième mères, mais la quatrième mère justement est une propre

sœur de kalamoun, gagnant de la

Poule d'Essai des Poulains, du "Jacques Le Marois" et du Prix Lupin

(Grs1). La mère de ce foal possédait aussi un peu de vitesse. Et ici encore, on

a croisé la vitesse sur la tenue en la mariant à Peintre Célèbre. C'est aussi

un croisement très "Northern Dancer" avec nureyev, le père de père de ce foal, fils de Northern Dancer et le

père de mère danehill, fils de danzig, lui-même issu de Northern

Dancer.