Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix bernard de dufau

Autres informations / 15.12.2010

Prix bernard de dufau

RESULTATS

PAU, MARDI

CAVALIER SEUL DE L’ELU

L’élu (Lomitas) n’a pas "amusé la

galerie" dans le Prix Bernard de Dufau, première course préparatoire au

Grand Prix de Pau (Gr3). Volontaire et allant, le pensionnaire de Jacques Ortet

a relayé son compagnon d’entraînement Quick Fire (Double Bed) pour sortir du

premier tournant, avant de sauter le brook de la diagonale. Il a alors pris du

champ sur plusieurs longueurs, jusqu’à compter près d’un obstacle d’avance.

Détendu devant, il s’est montré sérieux dans ses sauts, hormis à la dernière

haie. Très facile sur la main de son jockey, Jonathan Plouganou, dans le

tournant final, il avait encore une vingtaine de longueurs d’avance sur ses

rivaux. Une fois la dernière haie franchie, son cavalier s’est contenté de le

laisser galoper, sans le pousser et L’Élu a fait une véritable démonstration.

De par sa tactique de prédilection, L’Élu nous a fait penser, toutes

proportions gardées, à mandali (Sinndar) dans la Grande Course de Haies

d’Auteuil (Gr1) ou encore Fassilado (Fado) dans le Grand Cross de Craon (L),

qui s’étaient tous deux imposés en menant très détachés. À l’issue de ce test

victorieux face aux bons steeple-chasers palois dans le Prix Bernard de Dufau,

L’Élu reste invaincu sur les gros obstacles en quatre sorties. Il ne devrait plus

recourir avant le Grand Prix de Pau 2011. Bon cheval dans sa jeunesse, deuxième

du Prix Camille Duboscq (L), L’Élu avait tendance à sauter de façon peu

académique les simples haies. En revanche, depuis qu’il court sur le steeple,

il se montre beaucoup plus appliqué dans ses sauts. Un bon point s’il veut

conserver sa tactique du "qui m’aime me suive" dans le prochain Grand

Prix palois, long de 5.300m. Bon finisseur, comme dans le Grand Steeple-Chase

d’Enghien (Gr2, 4e), Secret Agent (Kahyasi) est revenu finir honorablement pour

prendre le premier accessit. Déception de Quick Fire qui, après avoir emmené le

peloton derrière l’Élu, n’a fait que reculer pour conclure septième.

LE FRERE DU TRES BON MAGNUS

L’Élu a été élevé par son propriétaire, Naji

Pharaon. Il est le frère du très bon magnus (Roakarad), vainqueur de Listed en

plat sur 3.100m et surtout auteur de la passe de trois "Prix Carmarthen

(Gr3)-Grand Prix d’Automne (Gr1)- Prix Léon Olry-Roederer (Gr2)". Vendu en

Angleterre, il avait gagné le "Olry-Roederer" pour son nouvel

entraîneur, Martin Pipe, et son nouveau propriétaire, David Johnson. Ensuite,

il a couru outre-Manche sans convaincre avant de revenir dans les boxes de

Jacques Ortet, sans retrouver son véritable niveau.

L’Élu est aussi le propre frère de cosmographe

(Lomitas), un pensionnaire de Jean-Marie Béguigné, qui s’était classé troisième

du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) et avait remporté le Prix de l’Avre (L) avant

d’échouer dans le Prix du Jockey Club (Gr1).