Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix luthier (l)

Autres informations / 09.12.2010

Prix luthier (l)

PARTANTS

DEAUVILLE, JEUDI

LA SUCCESSION DE DALGHAR ET

VERTIGINEUX EST OUVERTE

Apparu sur le programme deauvillais en 2005, le Prix

Luthier (L) est régulièrement une bonne course. Elle a consacré un bon cheval

lors de ses deux dernières éditions où Dalghar

(Anabaa) et Vertigineux (Nombre

Premier) se sont imposés. Dalghar avait ensuite enlevé le Prix du Palais Royal

(Gr3) et Vertigineux avait remporté le Prix du Muguet (Gr2). Cette année, le

lot de cette course est bien moins relevé. Placé au mois de décembre, le Prix

Luthier peut servir de rampe de lancement vers le meeting de Dubaï. Ce devrait

être le cas notamment pour l’espa- gnol As

de Trebol (Tapit). Acheté durant l’automne par les frères Maldonano

(Cuadra Chicago, les ex-pro priétaires d’Irish

Field) en vue du meeting de Meydan, As de Trebol a rejoint les boxes de

Mauricio Delcher-Sanchez. Décevant cette année dans les grands prix madrilènes,

il ne faut pas oublier qu’il avait gagné le Prix du Palais Royal (Gr3) avant

d’être rétrogradé l’année dernière. Le changement d’environnement peut faire le

plus grand bien à ce cheval compliqué et il peut se retrouver.

Au total, il y aura quatre étrangers dans cette course

principale et, outre As de Trebol, il faut souligner la présence de beauchamp Viceroy (Compton Admiral) et

Le big (Big Shuffle). Le

premier, entraîné en Angleterre, est un adepte des pistes en sable fibré. Il y

a d’ailleurs gagné à plusieurs reprises et vient de se classer troisième d’une

Listed. Sa chance est évidente dans cette course où se retrouvent plusieurs

anciennes gloires. Présenté par l’Allemand Uwe Stoltefuss, Le Big est un

gagnant de Gr3 et de Listed. Il fait partie des meilleurs sprinters

germaniques, mais il n’a pas vraiment fait ses preuves sur le mile. Doté de

beaucoup de vitesse, le rythme généralement rapide des épreuves hivernales

deauvillaises devrait lui plaire.

CHOPASTAIR :

"PAPI" FAIT DE LA RÉSISTANCE

Chopastair (Astair)

est un très bon cheval que son entraîneur Thierry Lemer a su faire vieillir. Si

bien qu’à 9ans, il conserve de très beaux restes. Lauréat des Prix Perth (Gr3)

et André Baboin (Gr3), il évolue désormais dans les courses principales et les

épreuves à conditions en se montrant toujours aussi régulier. Vainqueur et

placé sur différentes pistes en sable, il se déplace à Deauville avec des

ambitions.

LE RESTE DE L’OPPOSITION

Plusieurs chevaux au départ de cette Listed présentent

des candidatures intéressantes. C’est le cas notamment de Slickly Royal (Slickly), un cheval

allant qui peut aller très loin, comme il l’avait démontré dans le Prix du

Chemin  de

Fer du Nord (Gr3, 3e), Gold Harvest (Kaldounévées),

une

pouliche à son affaire sur le sable, Polarix (Linamix), un pensionnaire

d’Henri-Alex Pantall d’une rare régularité, Polytechnicien (Royal Academy) dont on peut attendre de belles

choses sur sa bonne valeur, et Entre

deux Eaux (Ange Gabriel), une pouliche de classe mais qui reste

meilleure sur un terrain très souple.