Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix max sicard -14eme etape des defis du galop (l)

Autres informations / 12.12.2010

Prix max sicard -14eme etape des defis du galop (l)

PARTANTS

TOULOUSE, DIMANCHE

VICTOIRE IMPERATIVE POUR YOUNG TIGER FACEÀ REPRESENTING

C’est sans doute dimanche à Toulouse que va se dénouer le Défi du Galop

2010-2011. Après la 14e étape dans la Ville rose, disputée dans le Prix Max

Sicard (L), il restera encore une manche, nouvelle celle-là, dans le Grand Prix

de la Riviera Côte d’Azur (L), courue sur le sable de Cagnes-sur-Mer. Si agent

secret (Pyrus) venait à courir et gagner sur la Côte d’Azur, il pourrait

espérer se mêler à la lutte pour la victoire finale. Mais, sur l’hippodrome de

la Cépière, c’est bien le roi du Défi du Galop, young tiger (Tiger Hill) qui

sera l’objet de tous les regards. Chez lui à Toulouse, où il compte cinq

succès, dont le Prix Max Sicard 2009, le pensionnaire de François  Rohaut 

compte  deux  victoires dans le "Défi" 2010 dans

le Vase d’Argent (L) et le Grand Prix de Bordeaux (L) ainsi que deux places.

S’il gagne dimanche et que son rival numéro 1, representing (Rahy), ne se place

pas, il prendra une sérieuse option pour réaliser un incroyable doublé dans le

challenge européen. Le protégé d’Anne-Sophie Pacault est en effet en tête des

classements avec 27 points et déjà trois victoires acquises à Avenches, Craon

et Marseille-Borély ainsi qu’une place à Baden-Baden. Une autre place ainsi

qu’une déroute de Young Tiger, qui a laissé ses supporters sur leur faim lors

de ses dernières sorties, lui permettrait de l’emporter.

L’APTITUDE A L’HIPPODROME ET AU TERRAIN PEUT FAIRE LA DIFFERENCE

Representing va découvrir l’hippodrome toulousain là où Young Tiger peut

être considéré comme un spécialiste des lieux. De plus, le partenaire de

François-Xavier Bertras s’est imposé dans la précédente édition de cette

Listed, sur une piste pénible et sur la distance. Le cheval d’Anne-Sophie

Pacault a, lui, gagné sur 2.400m, mais sur un terrain qui n’a jamais excédé le

très souple. L’aptitude de Young Tiger peut donc faire la différence sur

Representing, d’autant que les mauvaises conditions climatiques en région

parisienne ont obligé son entraîneur à le mettre au pas plusieurs jours.

Representing pourrait donc se montrer un peu frais en course et, sur cette

distance, cela pourrait lui jouer des tours. Il essaiera néanmoins de surmonter

ces conditions pour poursuivre l’aventure qu’il fait vivre à Anne-Sophie

Pacault qui n’a que lui a l’entraînement.

DOMESIDE, LE VAINQUEUR DU DERBY ESPAGNOL 2009

 Face à deux "monstres"

du Défi du Galop, ce qui permet à l’étape toulousaine de proposer une affiche

remarquable, domeside (Domedriver) n’aura pas la tâche facile. Pourtant, c’est

un très bon cheval que Mauricio Delcher Sanchez délègue à la Cépière. Domeside

est en effet le lau- réat du Premio Villapadierna-Derby espagnol (A) l’an

passé. Après cette course, il a connu des ennuis de santé et n’a pu faire son

retour que le 14 novembre dans une épreuve pour gentlemen et cavalières à

Madrid. Monté par Diana Lopez-Leret, il a très bien couru sur une distance un

peu courte de 1.600m en concluant troisième. Son entourage l’engage dès sa

deuxième course après absence dans une Listed, mais cela fait longtemps qu’il

pense courir les étapes du Défi du Galop. Son propriétaire Anthony Forde nous avait

confié en février dernier à son sujet : « J’aime aussi Domeside, vainqueur du

Derby espagnol l’an passé. Selon son mentor, Mauricio Delcher-Sanchez, il

devrait bien évoluer, ayant la pointure pour les Grs3. Ce devrait être mon

cheval pour le Grand Prix de Madrid et la Copa de Oro (L). Avec lui, on peut

aussi penser au Défi du Galop. »

BABYLA POUR FAIRE PARLER LA TENUE

André Fabre délègue ses protégés sur tous les fronts. Il aura une

partante dans cette Listed : babyla (Linamix). Adepte des pistes profondes et

dotée de tenue, comme le prouve sa troisième place dans le Prix Denisy (L) sur

3.100m, Babyla peut partir de loin pour faire parler sa tenue et user ses

rivaux un peu limite en distance. Bien placée au poids, elle fait partie des

bonnes chances de la course.

DUNADEN ET LE ROUMOIS, EN PROVENANCE DES GROS HANDICAPS

Tous deux confirmé dans les gros handicaps où ils se sont distingués à

plusieurs reprises, dunaden (Nicobar) et le roumois (Muhtathir) ont le profil

pour briller dans le challenge européen à l’avenir. En effet, ils s’adaptent à

des parcours différents et réalisent de bonnes performances    de 2.000 à 2.400m. Brillant lauréat du Prix

du Grand Camp (L), Dunaden est sans doute celui qui peut créer la surprise dans

cette épreuve, car il possède une marge de progression assez nette.