Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix max sicard, 14eme etape du defi du galop (l)

Autres informations / 13.12.2010

Prix max sicard, 14eme etape du defi du galop (l)

RESULTATS

TOULOUSE, DIMANCHE

YOUNG TIGER GRAVIT UNE NOUVELLE MARCHE VERS UN DEUXIÈME DÉFI DU GALOP

Une nouvelle fois, à 9ans, Young Tiger (Tiger Hill) a répondu présent. Le

cheval de Javier Gispert a    remporté

avec une grande autorité le Prix Max Sicard-14e étape  du

Défi du Galop (L). Il réalise ainsi le doublé dans cette course

principale et se rapproche d’un deuxième succès consécutif dans le Défi du

Galop, après sa victoire dans la précédente édition. Avec cette Listed en

poche, Young Tiger revient en effet à deux points de Representing (Rahy) qui

n’a pu finir que huitième dimanche, au classement du challenge européen. « Il

va être obligé d’aller à Cagnes-sur-Mer, ce 

qui ne m’enchante  pas

particulièrement, même s’il a déjà gagné sur la "fibré", nous a expliqué

son entraîneur, François Rohaut. Il va falloir le garder au top jusqu’en

février, ce qui est dur pour lui. » De fait, il manque une victoire ou une

place pour que Young Tiger prenne définitivement le meilleur sur Representing

dans les classements du "Défi". Et pour l’obtenir, il faut courir la

dernière manche du challenge, le Grand Prix de la Riviera-Côte d’Azur (L) sur

les 2.000m de la piste en sable fibré de Cagnes-sur-Mer. Chaque chose en son

temps, cependant, et Young Tiger a déjà accompli une belle mission ce dimanche.

« Eyquem [Jean-Bernard, son précédent jockey, ndlr] l’avait déjà dit, mais je

le redis, c’est le cheval d’une vie, nous a avoué François Rohaut. Avec El

Triunfo [vainqueur du Grand Steeple-Chase de Paris], ce sont les deux grands

chevaux de ma carrière, même si j’ai gagné des Grs1. Cela fait huit ans qu’il

est à la maison…Il remet les pendules à l’heure aujourd’hui. » Young Tiger a eu

un très bon parcours dans le dos d’À Cœur Ouvert (Dano Mast), en cinquième

position. En dépit d’un net ralentissement au début de la ligne d’en face,

Young Tiger a galopé sans à-coups. Il s’est rapproché aisément à mi-ligne droite

et avait la course à sa mesure. Pour finir, il a aisément contrôlé les attaques

de ses adversaires.

LA PREMIÈRE DE FRANÇOIS-XAVIER BERTRAS AVEC YOUNG TIGER

La nouveauté ce dimanche, c’est que Young Tiger a gagné avec un autre

jockey que Jean-Bernard Eyquem qui était jusqu’à cet été son fidèle partenaire.

Le cheval de Javier Gispert s’est en effet imposé avec François-Xavier Bertras,

qui nous a confié : « Je n’ai rien inventé aujourd’hui. J’ai regardé comment il

était monté auparavant et j’ai fait pareil. Toulouse, c’est son jardin. Il a

fait l’impasse sur Marseille et cela lui a fait du bien car il est arrivé avec

énormément de fraîcheur. Aujourd’hui, il en avait besoin. Il est fabuleux,

exceptionnel. Le rythme n’a pas été très rapide mais la piste était pénible. Ce

dimanche, c’est le plus fort qui a gagné. Cagnes devrait maintenant être

l’objectif. » Javier Gispert était bien sûr très ému, comme à chaque sortie de

son « cheval de cœur ». Il nous a raconté : « C’est formidable, ce qu’il fait

encore aujourd’hui. C’est le cheval de ma vie. Il méritait cette victoire. Je

tiens à remercier toutes les équipes qui se sont occupées de lui en Espagne et

en France. Aujourd’hui, il était dans son jardin et a magnifiquement couru. »

DUNADEN FAIT UNE ENTRÉE REMARQUÉE DANS LE "DÉFI"

Brillant vainqueur de gros handicaps et lauréat du Prix du Grandcamp (L),

Dunaden (Nicobar) abordait ce Prix Max Sicard en forme ascendante. Presque

logiquement, il se classe deuxième à l’issue d’une fin de course prometteuse,

après s’être faufilé dans la ligne droite. Sa performance sur la piste de la

Cépière peut donner des espoirs à son entourage pour la prochaine édition du

Défi du Galop. Bon troisième, Le Roumois (Muhtathir) doit, à l’instar de

Dunaden, pouvoir faire un bon cheval pour le challenge européen, après s’être

endurci à l’école des gros handicaps. Quant à Representing, il a galopé dans le

sillage de Domeside (Domedriver) mais paraissait déjà battu à la sortie du

tournant final. Il termine huitième sans avoir pu changer de vitesse pour

terminer.

LE NEVEU DE FABULOUS HOSTESS

Élevé par le vicomte A. de Rose, Young Tiger est un cheval qui vieillit

bien, comme son père, Tiger Hill (Danehill), double gagnant de Gr1 à 4ans. Sa

mère, Youngolina (Trempolino), a remporté quatre courses dans le Sud-Ouest.

Elle compte neuf produits, dont trois gagnants, et Young Tiger est le seul avec

du caractère gras. La deuxième mère de Young Tiger, Young Hostess (Arctic

Tern), provient de l’élevage Wertheimer et s’est classée deuxième de Gr3. Elle

est la mère de Fabulous Hostess (Fabulous Dancer), triple gagnante de Groupe et

tout autant au niveau Listed. Young Hostess se retrouve également comme aïeule

dans les pedigrees de Colony band (Dixieland Band), gagnante de Listed et

candidate au Prix de Diane (Gr1), et de Dolma (Marchand de Sable), triple

gagnante de Listed.

LE MOT DE BERNARD FERRAND, VICE-PRÉSIDENT DU DÉFI DU GALOP :

« Le Défi du Galop confirme sa réussite grâce au match que   nous  

offrent   Young   Tiger  

et   Representing.   Un match 

qui  tient  tout 

le  monde  en 

haleine.  Je  dois 

dire que  le  "club"  du 

"Défi"  est  très 

satisfait  de  toutes 

les opérations  qui  ont 

été  menées  au 

cours  du  Défi 

du Galop.  Nous  préparons 

activement  désormais  l’édition 2011 du challenge européen. »