Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Record sur record chez arqana

Autres informations / 05.12.2010

Record sur record chez arqana

Cette semaine, Tattersalls et ses ventes d’élevage

avaient envoyé un signe très positif à la France en affichant des résultats en

nette hausse. Déjà, on remarquait que ce n’était plus les "gros prix"

qui sauvaient la recette, mais tous les segments de marché qui offraient une

activité plus forte et plus saine. Arqana peut faire un bilan similaire au soir

de sa première journée des ventes d’élevage. L’agence a enregistré des

résultats nettement supérieurs à ceux de l’an dernier qui atteignaient déjà

eux-mêmes des records. « La journée de ce samedi est comparable à celle de l’an

denier car nous évoluons sur le même format, nous a déclaré Éric Hoyeau,

Président d’Arqana. Or, le médian est équivalent à celui de 2009, la moyenne

est en hausse de 20% et le chiffre d’affaires de 25%. La partie haute du

catalogue a tiré l’ensemble vers le haut. Le pourcentage de vendus de 83%

booste le chiffre d’affaires et la stabilité du prix médian montre que le

marché est sain. Par ailleurs, à l’image des ventes précédentes de Keeneland

Novembre et Newmarket, on se rend compte de l’importance de deux pays d’élevage

: le Japon et l’Australie. Le Japon se préoccupe du marché européen. Il

investit et profite d’un   taux de change

plus favorable. Nous avons également remarqué que les vendeurs ayant eu

l’audace de se frotter au marché avec des profils attractifs ont été

récompensés et que ceux davantage sur le marché intermédiaire se sont ajustés

et cela se voit dans le pourcentage de vendus. Une fois encore, sur le marché

intermédiaire, nous avons noté une belle activité internationale avec des

Indiens, des Turcs et des exports vers le bassin méditerranéen. Le bilan ne

peut pas être totalement fait au soir du jour 1, mais nous remarquons que la

base de notre vente s’élargit, ce qui montre toute la richesse du marché. »

LES FAITS MARQUANTS

LE GRAND "BOUM" DES ACHATS JAPONAIS

Samedi, la première journée de vente a été marquée par

l'achat des Japonais des trois meilleurs prix de cette vacation. Shadai Farm

d'un côté, Northern Farm de l'autre, les Japonais ont sélectionné le haut du

marché. Patrick Barbe, qui accompagnait le team de Shadai Farm, nous a confié :

« J'étais au Japon la semaine dernière et je les ai convaincus de venir faire

un crochet par Deauville après Tattersalls. Nous sommes venus pour deux juments

: La boum (Monsun) et célimène (Dr Fong). » Et Shadai Farm a

acquis les deux, la première pour 700.000€ et la deuxième à 800.000€.

SHADAI FARM…  #134 CÉLIMÈNE 

DR FONG & LUNASSA, PAR GROOM

DANCER 800.000€

Vendeur : Carlos Lerner Acheteur : Shadai Farm

Gagnante des Prix Pénélope et de Flore (Grs3) et

quatrième du Prix de Diane (Gr1), célimène

(Dr Fong) a réalisé le top price de la vente en faisant tomber le

marteau à 800.000€. C'est donc Shadai Farm, représenté par le fils de Teruya

Yoshida, Tetsuya, qui s'en est porté acquéreur. Patrick Barbe nous a déclaré :

« C'est une pouliche que j'ai toujours aimée et que j'ai toujours suivie. Elle

part ce soir au Japon et elle sera saillie soit par un fils de Sunday Silence,

soit par Chichicastenango. » Cataloguée aux ventes de Tattersalls la semaine

dernière, Célimène n'était finalement pas passée sur le ring pour être

présentée chez Arqana ce samedi et c’est donc une belle operation que l’agence

française de vente a pu réaliser.

#121 LA BOUM 

MONSUN&LA BOUCHE, PAR IN THE WINGS

vendeur haras d’auquainville acheteur : shadai farm

Deux equipes japonaises ont bataillé longtemps pour

qu’enfin le marteau tombe à 700.000euros. C’est la boum (Monsun), une

attachante jument gagnante de Grs3, placée au plus haut niveau et excellente

septième de l’”arc” qui a réalisé ce très beau prix. La tribune a applaudi

quand la lutte a pris fin et Emmanuel Tressardi, propriétaire de La Boum, a

pleuré. C'est Tetsuya Yoshida, fils de Teruya Yoshida, propriétaire de Shadai

Farm, qui a mis la dernière enchère. Il avait son père au téléphone et la

jument part dès ce samedi soir au Japon. Patrick Barbe, qui représente Shadai

Farm en France, nous a déclaré : « Elle est par Monsun, un bon père de mère que

les Japonais aiment beaucoup. Pour nous, c'est un bon prix, c'est une jument

qui a toujours été régulière. Elle ira certainement à un fils de Sunday

Silence. »

EMMANUEL TRESSARDI : « LA BOUM NOUS A FAIT PLAISIR DU

DÉBUT JUSQU'À LA FIN »

Copropriétaire de La Boum avec Robert Collet, Emmanuel

Tressardi était très ému, partagé entre deux sentiments : la joie de voir sa

jument faire un très beau prix et la tristesse de laisser partir celle qui lui

a donné tant de joie en quatre ans. « Elle s'en va, c'est une page qui se

tourne, nous confie Emmanuel Tressardi. Mais, d'un autre côté, elle a fait

son  prix, elle le méritait et c'est une

grande satisfaction. Malgré le contexte actuel, elle a fait sa vraie valeur.

C'est très dur de la voir partir car c'est une jument qui a toujours tout donné

sur la piste, qui nous a fait plaisir du début jusqu'à la fin. Elle ne nous a

jamais déçus. » Emmanuel Tressardi est revenu longuement avec nous sur

l'histoire de sa jument, le premier chapitre de son histoire car le deuxième se

jouera au haras au sein du très bel élevage de Shadai Farm. « Je l'ai achetée

quand elle avait 3ans et elle était boiteuse. Mon vétérinaire a diagnostiqué un

hématome à la hanche et elle a dû rester huit ou neuf mois au box. C'est pour

cette raison qu'elle n'a pu débuter qu'à l'âge de 4ans. Étant dans les

trotteurs, j'ai appris à être patient et je pense que cela m'a beaucoup aidé

pour La Boum. Je tiens à remercier Robert Collet pour cette belle aventure

qu'il nous a offert pendant 4ans. Nous avons été lui faire un dernier bisou

avant qu'elle parte… Je suis en tous cas très heureux qu'elle parte au Japon.

J'avais toujours dit que si je la vendais, j'aimerais qu'elle soit achetée pour

aller là-bas. Je sais qu'elle y sera chouchoutée. » Quand le marteau est tombé,

Robert Collet était en effet très ému. Il a embrassé toutes les personnes qu'il

connaissait, il était souriant, satisfait qu'elle fasse ce prix : « Elle le

mérite », nous a-t-il dit.

LA BOUM ÉTAIT DESTINÉE À SEA THE STARS

Emmanuel Tressardi espérait 350.000€ de La Boum.

Finalement, les enchères ont été bien au-delà de ses espérances. L'an dernier,

il avait pensé la garder comme poulinière et avait même réservé sa place sur le

carnet de monte de Sea the Stars. Mais, finalement, Robert Collet l'a convaincu

de courir encore une année et il a eu raison, la jument avait toujours autant

envie de se produire. « On espérait aussi être invité au Japon ou à Hongkong,

mais ça n'a pas été le cas, poursuit Emmanuel Tressardi. Finalement, j'ai dû la

vendre car je dois gérer mes chevaux comme une entreprise et il faut pouvoir

réinvestir. Si je ne la vendais pas ce soir, elle aurait été à la saillie de

Sea the Stars en 2011. »

…ET NOTHERN FARM

#137  LUNE D'OR GREEN TUNE & LUTH D'OR, PAR NOIR ET OR

750.000€

Pleine de Galileo

Vendeur : Haras du Mézeray Acheteur : Katsumi Yoshida

Gagnante du Premio Lydia Tesio (Gr1), du

"Malleret" et du "Pomone" (Grs2), Lune d'Or (Green Tune) a été vendue 750.000€ à Katsumi Yoshida, le

frère de Teruya Yoshida, qui possède Northern Farm. Elle part donc au Japon et

« sera présentée à l'un des nombreux étalons de Shadai Farm », comme nous l'a

dit Fumihiko Nakajima, un vétérinaire agissant pour le compte de Katsumi

Yoshida. Lune d'Or était bonne en course et elle présente un très beau

pedigree. C'est la famille de Viole

d'amour (Luthier) et donc de Luth

enchantée (Be my Guest), gagnante du "Moulin", du

"Jacques Le Marois" (Grs1), troisième de l'“Arc” (Gr1). De plus, elle

est présentée pleine de Galileo, le top-étalon, ce qui n'enlève rien. Lune d'Or

est une fille de Green Tune. Le croisement entre Green Tune et Galileo a déjà

été réalisé avec Leo's Starlet,

une fille de Galileo  ayant

Green Tune  en

père de mère. Élue JdG rising Star, Leo's Starlet a remporté

le Prix Cléopâtre (Gr3).

PONTENUOVO PART À L'ENTRAÎNEMENT EN ANGLETERRE

#128  PONTENUOVO

GREEN TUNE & PORLEZZA,

PAR SICYOS 450.000€

Vendeur : Yves de Nicolay pour Madame Erika Hilger

Acheteur : Blandford Bloodstock

Yves de Nicolay a "poussé" jusqu'à 420.000€

et sa pensionnaire, Pontenuovo (Green

Tune) a été achetée par Tom Goff (Blandford Bloodstock) à 450.000€. Précoce,

douée et très bien née, Pontenuovo a trouvé acquéreur dans le haut du marché et

c'est totalement justifié. Cette pouliche qui prendra 3ans dans un petit mois a

gagné le Prix de Cabourg (Gr3) et s'est placée bonne troisième du "Morny"

(Gr1). Elle est née de l'excellente Porlezza

(Sicyos), gagnante du Prix Maurice de Gheest (Gr1). Porlezza avait

elle-même été vendue 320.000€ aux ventes de l'an dernier. Tom Goff nous a

simplement déclaré au sujet de l'achat de Pontenuovo : « Je l'ai achetée pour

un propriétaire dont je dois taire le nom mais qui est un vieux client à moi… Elle

ira à l'entraînement en Angleterre, je ne sais pas chez qui. Elle possède de

très bonnes performances et un

super papier, c'est un bon investissement. »

SEA THE STARS ENCORE TRÈS PLÉBISCITÉ

#22   PREMIÈRE

CREATION  GREEN TUNE & ALLWAKI, PAR MISWAKI 360.000€

Pleine de Sea the Stars Vendeur : Coulonces

Consignment Acheteur : S.F. Bloodstock

Évidemment, les premières juments pleines du champion

2009 Sea the Stars (Cape Cross)

se vendent très bien. On l'a vu à Tattersalls et maintenant on le voit à

Arqana. Première création (Green

Tune) qui a déjà bien produit a été présentée sur le ring pleine de Sea the

Stars et les prix ont grimpé très vite. Finalement, c'est le courtier Tom Ryan

qui s'en est porté acquéreur pour 360.000€. Il a déclaré : « Je l'ai acheté

pour S.F. Bloodstock, en Irlande. C'est une belle jument, pleine d'un très bon

cheval et qui a déjà bien produit. Elle pourrait peut-être être présentée à

Lope de Vega ensuite. » Première Création a débuté au mois de juin de ses 3ans.

Elle a gagné pour ses débuts et dès sa deuxième course, elle a pris la deuxième

place du Prix Chloé (Gr3). Exportée aux États-Unis, elle s'est placée deuxième

des Del Mar Oaks (Gr1). Douée d'un très beau potentiel, sa carrière de course

n'a malheureusement été que trop courte. Malheureusement ou heureusement. Car,

au haras, Première Création s'est avérée une très bonne poulinière. Elle a

donné anabaa's creation (Anabaa),

gagnante du Prix Isonomy (L) à 2ans avant de suivre la filière classique, de

prendre la troisième place du "Saint-Alary" (Gr1) et la quatrième du

"Diane" (Gr1) de West

Wind  (Machiavellian).  Première 

Création  a   également donné la JdG rising Star Leo's

Starlet (Galileo), gagnante du Prix Cléopâtre (Gr3). Anna Drion,  animatrice de Coulonces Consignment avec son

mari Étienne, nous a confié quelques secondes après la frappe du marteau «Nous

sommes très heureux. Nous en attendions 340.000€ environ. Première Création

appartient à Jack Preston, un Américain avec lequel nous travaillons depuis

deux ans. C'est Hubert Guy qui nous a présentés. La fille, anabaa's

creation  (Anabaa) arrive chez  nous 

pleine  de  Smart Strike. »

FOCUS SUR S.F. BLOODSTOCK

Fondé par Gavin Murphy, S.F.

Bloodstock possède des chevaux en Irlande, en Angleterre, aux États-Unis, en

Australie et en France. Le groupe est actuellement très actif sur les places

des ventes par l'intermédiaire de leur agent, Tom Ryan. S.F. Bloodstock a

acheté huit juments à Keeneland et trois autres à Fasig-Tipton, notamment la

mère de Forever Together. Mais il achète aussi des chevaux européens. S.F.

Bloodstock a acquis la mère de mastercraftsman et celle de canford cliffs,

toutes deux pleines de Sea the Stars.

LE CROISEMENT GREEN TUNE ET

SEA THE STARS : ENCORE DU SANG DE "MR P."

Première Création est née de

Green Tune, qui transmet de la vitesse, et a été croisée avec la tenue dont

faisait preuve Sea the Stars. Première Création possède un inbreeding 4x4 sur

mr Prospector et Sea the Stars est un fils d'Urban Sea née de miswaki, un fils

de "Mr P." On a donc encore ajouté du sang de Mr Prospector dans le

pedigree de leur futur produit.

TROIS "GREEN

TUNE"  DANS LE HAUT DU TABLEAU

Samedi, ce ne sont pas moins

de trois filles de Green Tune (Green Dancer) qui ont réalisé de beaux prix. La

première d'entre elles est Lune d'Or, achetée 750.000€, puis  vient 

Pontenuovo  "partie"  à 

450.000€  et  enfin Première Création, vendue 360.000€.

Issu de la famille de Storm Bird, Green Tune propose le croisement direct de Green

Dancer sur Mr Prospector. Le champion miler transmet  de 

la  vitesse  à 

ses  produits  et 

en  cela,  il  est

toujours très sollicité. Green Tune est aussi le frère de la  championne 

Pas  de  réponse 

(Danzig),  gagnante des Cheveley

Park Stakes (Gr1). Il fait actuellement la monte au Haras d'Etreham au prix de

10.000€.

LA SŒUR DE PLUMANIA PART EN

ANGLETERRE

#81      SINGULIÈRE SINGSPIEL & FEATHERQUEST, PAR RAINBOW QUEST

320.000€

Vendeur : Wertheimer &

Frère Acheteur : Anthony Stroud

Anthony Stroud a acheté la sœur de la JdG rising Star Plumania (Anabaa) pour l'Angleterre et

plus exactement pour un haras située dans le sud-ouest de l'Angleterre, Ash

Brittle Stud. Il l'a acquise 320.000€ après une longue bataille autour du ring.

Singulière est une fille du regretté Singspiel

(père notamment de dar re mi,

pour citer un "exemple" récent). C'est donc une sœur de la gagnante

du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) douée déjà de beaucoup de moyens dès l'âge

de 2ans et une propre sœur de balladeuse, lauréate du Prix de Royallieu (Gr2).

Anthony Stroud nous a par ailleurs déclaré que l'étalon auquel serait présenté

Singulière n’avait pas encore été choisie.

DIYARAKA POULINIÈRE EN AUSTRALIE #64   DIYARAKA

CLODOVIL & DIAMONAKA,

PAR AKARAD 310.000€

Vendeur : Aga Khan Studs Acheteur : BLM Bloodstock

Troisième du Prix Solitude (L) récemment, diyaraka (Clodovil) a réalisé le joli

prix de 310.000€. Elle a été achetée par Bertrand Le Métayer qui agissait pour

Rosemont Stud installé dans l'état de Victoria, en Australie. Le frère de

Bertrand Le Métayer, Louis, qui travaille en Australie, a présenté ce

"client" à son frère et il nous a déclaré lors de l'achat : « Elle

reste à l'entraînement pour le moment chez Mikel Delzangles, son entraîneur. La

jument ira à l'élevage en Australie, à Rosemont Stud, après avoir terminé sa

carrière de course. » Née sous la bonne étoile verte et rouge des Aga Khan

Studs, Diyaraka n'est pas seulement douée, elle est aussi très bien née. C'est

en effet la fille de Diamonaka, deuxième du "Malleret" (Gr2) et mère

également de diamilina (Linamix),

gagnante du "Malleret" (Gr2) et de la "Nonette" (Gr3).

Diyaraka est aussi la sœur de diamond

Green (Green Desert), deuxième de la "Poule", du

"Moulin" et des St James's Palace Stakes (Grs1). Il vient justement

d'intégrer le Haras des Granges (Mathieu Daguzan-Garros) et il effectuera la

monte à 3.000€ H.T. poulain vivant cette saison.