Dans les coulisses de l’“arc” avec le team de freddy head

Autres informations / 31.01.2011

Dans les coulisses de l’“arc” avec le team de freddy head

Mardi,

aux alentours de 22h35, sera diffusée sur France 2 l’émission "L’OEil en

Coulisses". Au cours de l’un des reportages, vous aurez la possibilité de

suivre l’équipe de Freddy Head tout au long de la journée du Qatar Prix de

l’Arc de Triomphe, comme l’a fait la journaliste Aline Afanoukoé. Pendant une

cinquantaine de minutes, ce sera l’occasion de revivre toute la phase de

préparation de Marinous  (Numerous),

premier partant de Freddy Head dans l’"Arc", de son dernier galop

jusqu’au debriefing d’après course avec le propriétaire, en passant par les

préparatifs la veille et même les ventes de Saint-Cloud du samedi. On y voit

d’ailleurs Freddy Head et Saeed Nasser Al Romaithi acheter un nouveau cheval de

Groupe… Davy Bonilla, jockey attitré de Marinous, intervient également lors du

reportage, tout comme Régis Barbedette, l’homme de voyage de Freddy Head, et

Thierry Blaise. Beaucoup d’images d’ambiance de Longchamp lors de cette journée

jalonnent ce reportage : ambiance des écuries, du rond et du bord de piste

aussi, puisque les journalistes de France 2 ont aussi suivi Jean Coustère. Des

acteurs moins médiatiques mais indispensables sont également présents, comme

Victor Ielmoli, l’homme qui s’occupe de l’entretien des pistes à Longchamp. Il

fera part de ses inquiétudes dues à la météo peu clémente les jours précédant

le grand rendez-vous. 

GOLDIKOVA

N’EST PAS OUBLIEE

Lorsque

Marinous grimpe dans le camion pour rejoindre Longchamp, il n’est pas seul. Et

c’est Goldikova (Anabaa) qui l’accompagne. Quelques minutes sont également consacrées

à la championne dont ne manque pas de parler Thierry Barbedette. « Regardez-la,

c’est LA crack » lance-t-il au journaliste de France 2 après la victoire de

Goldikova dans le Prix de la Forêt (Gr1). Voilà une bonne occasion, grâce aux

images d’ovation que reçoit Goldikova, de la faire encore un peu mieux

connaître du grand public.

UN

REPORTAGE QUI SERT L’IMAGE DES COURSES

À

l’inverse de beaucoup de reportages diffusés sur des chaînes généralistes, qui

montrent les courses comme un milieu fermé, inaccessible et secret, celui-ci

fait découvrir une autre facette. L’oeil un peu candide met plutôt en avant les

côtés travail et passion de tous les intervenants et les images bien choisies

ne tombent pas trop dans le cliché.