Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de fabron (f) : war pact : les origines pour reussir sur le polytrack

Autres informations / 19.01.2011

Prix de fabron (f) : war pact : les origines pour reussir sur le polytrack

Seize

débutants prendront part au Prix de Fabron (F), dont quatre présentés par

Jean-Claude Rouget. Le favori devrait se trouver dans ce lot et c’est

certainement War Pact (War Front) qui détiendra cette position. En effet, il

sera monté par Ioritz Mendizabal et ses origines, américaines, l’autorisent à

bien faire sur la piste en sable fibrée de Cagnes-sur-Mer. Sa mère, Tempo West

(Rahy) a déjà produit Vertiformer 

(Dynaformer), lauréat du Grand Prix du Lion-d’Angers (L) et gagnant sur

la P.S.F. de Deauville, ainsi que War Power (Pulpit), qui a remporté trois

courses sur la P.S.F. de Deauville. Toutefois, War Pact devra composer avec un

adversaire de taille, le numéro 16 dans les stalles, soit le numéro le plus à

l’extérieur.  Jean-Claude Rouget présente

aussi Whipsaw City (Elusive City), qui descend de la famille "A" des

"Lagardère", celle d’Artistique (Linamix), d’où Montmartre (Montjeu).

Il débutera aussi Goldmadchen  (Ivan

Denisovitch), soeur de Gold Charm (Key of Luck), lauréate du Prix Ronde de Nuit

(L), et Louvakhova (Maria’s Mon), fille de Louvain (Sinndar), qui est gagnante

de Gr3 aux États-Unis. Du côté des opposants au "team Rouget", il

faut citer King d’Or (Kendor), propre frère de Kendargent, Lion King  (Xaar), neveu de Chimes Band (Dixieland

Band), gagnant du Prix La Rochette (Gr3) avant d’être exporté avec réussite aux

États-Unis, Quinzy (Spartacus), dont la mère, Queen of Dance (Sadler’s Wells),

a gagné pour ses débuts une "B" à Deauville.